Cotation du 25/09/2020 à 18h05 CAC 40 -0,69% 4 729,66
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : retour à la case 5.000 points !

Mi-séance Paris : retour à la case 5.000 points !
Mi-séance Paris : retour à la case 5.000 points !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Après un début de séance stable, le CAC40 recule désormais de plus de 1% et bascule même sous les 5.000 points en fin de matinée (-1,3% à 4.987 points). La prudence l'emporte à nouveau alors qu'on attend la réouverture de Wall Street cet après-midi après un long week-end de trois jours pour cause de 'Labor Day' aux Etats-Unis. La bourse de New York avait vécu vendredi une fin de semaine très agitée, en particulier sur les valeurs technologiques.

Le produit intérieur brut (PIB) français devrait se contracter de 9% cette année, estime l'Insee dans son point de conjoncture publié ce mardi, confirmant sa dernière estimation en date. "Certes, le recul du PIB au deuxième trimestre a été moins marqué qu'anticipé initialement, mais l'incertitude sanitaire tend à croître de nouveau et nous conduit à tempérer le rythme prévu pour la poursuite de la reprise", explique l'institut dans un communiqué.

VALEURS EN HAUSSE

* Delta Plus Group (+2%) a confirmé la dynamique de croissance rentable annoncée à l'occasion de la publication du chiffre d'affaires semestriel en juillet dernier. Les ventes ont progressé de +11,6% sur les 6 premiers mois de 2020 (+6,3% à périmètre et taux de change constants) pour atteindre 137 ME. La marge opérationnelle courante s'élève à 14,7% du chiffre d'affaires contre 13% l'an dernier. Le résultat net grimpe à 13,3 ME (+13,7% par rapport à 2019), en dépit d'effets de change impactant négativement le résultat financier.

* Sanofi gagne 0,4%. De nouveaux résultats relatifs à un essai de prolongation de phase III en ouvert de Dupixent (dupilumab) chez des adultes et adolescents souffrant d'asthme modéré à sévère ont montré que les profils de sécurité et d'efficacité observés dans le cadre des essais antérieurs consacrés à ce médicament se sont maintenus pendant une durée pouvant aller jusqu'à trois ans. Les données de cet essai seront présentées dans le cadre d'une session en direct du Congrès international virtuel 2020 de la Société européenne de pneumologie (European Respiratory Society, ERS).

* GTT (+1%) a reçu une commande de la part des chantiers coréens Hyundai Heavy Industries (HHI) et Hyundai Samho Heavy Industries (HSHI) portant sur la conception des cuves de six nouveaux méthaniers. Deux de ces méthaniers seront construits par le chantier HSHI pour le compte d'un armateur européen. Les quatre autres méthaniers seront construits par HHI, deux pour le compte d'un armateur asiatique et deux pour un armateur européen. Chacun des navires offrira une capacité de 174.000 mètres cubes et GTT en réalisera le design des cuves, qui intégreront le système de confinement à membrane "Mark III Flex". La livraison des navires interviendra entre le deuxième et le dernier trimestre 2023.

* Solocal bondit encore de plus de 25% autour de 0,07 euro, une hausse liée au détachement ce matin du droit d'attribution d'actions gratuites à raison de 1 action gratuite pour 1 action existante au bénéfice de tout actionnaire justifiant d'une inscription en compte au 7 septembre 2020 (soit le 9 septembre en position réglée-livrée, record date) après clôture de la séance de Bourse. Ces actions gratuites seront attribuées le 30 septembre. Dans le cadre de l'augmentation de capital, les DPS doivent maintenant être détachés ce vendredi.

VALEURS EN BAISSE

* EDF trébuche de plus de 7,5% à 8,1 euros. Il faut dire que l'électricien a annoncé le lancement d'une importante émission d'obligations vertes convertibles d'un montant maximum d'environ 2,4 milliards d'euros. Le groupe a également fait part de son intention d'émettre une nouvelle souche d'obligations hybrides libellées en euros. Par ailleurs, EDF a indiqué hier soir que la production d'électricité nucléaire avait baissé de 17,6% sur un an en août en France, à 22,9 térawatts-heures (TWh), essentiellement en raison des conséquences de l'épidémie due au nouveau coronavirus sur le programme d'entretien des centrales.

* Europcar (-33% à 0,81 euro) a annoncé son intention d'ouvrir des discussions avec ses créanciers en vue de restructurer sa dette face à la lenteur de la reprise des locations de voitures dans un contexte de remontée des cas de coronavirus, notamment en France. Le spécialiste de la location de voitures avait déclaré fin juillet étudier toutes les options concernant sa structure de capital et de liquidités après avoir creusé ses pertes au deuxième trimestre face au plongeon des locations provoqué par les mesures de confinement.

* LVMH (-1% à 404,5 euros) a annoncé lundi que son conseil d'administration débattrait en octobre du versement éventuel d'un acompte sur dividende pour l'exercice 2020 en cours. Dans une lettre aux actionnaires, Bernard Arnault, PDG du géant français du luxe, écrit ainsi que "la décision de paiement d'un acompte sur le dividende sera débattue par le conseil d'administration en octobre et annoncée, le cas échéant, à ce moment-là". Le dirigeant affiche par ailleurs sa conviction que "LVMH est en excellente position pour profiter de la reprise qui, nous l'espérons, se confirmera au second semestre, et pour renforcer en 2020 son avance sur le marché mondial du luxe". En juin dernier, l'Assemblée Générale de LVMH avait décidé d'un dividende de 4,80 euros par action au titre de l'exercice 2019, en baisse de 20% par rapport à 2018 (6 euros) dans un contexte de crise du coronavirus. Un acompte sur dividende de 2,20 euros avait été versé le 10 décembre 2019, suivi d'un solde de 2,60 euros versé le 9 juillet 2020.

* Getlink (-2,3%). Le trafic camions reste plus dynamique que celui des véhicules de tourisme dans le tunnel sous la Manche. Getlink fait ainsi état de 110.327 camions transportés en août par Le Shuttle Freight, en repli de 7%. Depuis le 1er janvier, près de 900.000 camions ont traversé à bord des Navettes (-15%). Les Navettes Passagers ont de leur côté transporté 267.942 véhicules de tourisme le mois passé (-28%) alors que l'été a été marqué par un double impact de la levée de quarantaine le 7 juillet puis de remise de quarantaine le 15 aout, Depuis le 1er janvier, près de 1,056 million de véhicules de tourisme ont traversé la Manche (-42%).

* Figeac Aéro (-2,4%) a enregistré au premier trimestre de son exercice 2020-2021 un chiffre d'affaires de 50,2 ME, en retrait de 55% par rapport à la même période de l'exercice précédent. La division Aérostructures, déjà affectée par l'arrêt de production du programme du Boeing 737 Max, affiche une forte contraction de son activité (-60%). Le chiffre d'affaires des autres activités s'inscrit en baisse de 23%. Les discussions avec l'ensemble des partenaires sociaux, notamment à Figeac, se poursuivent en vue de conclure un plan d'ajustement des effectifs pour une mise en oeuvre à partir de janvier 2021. D'autres mesures sont également à l'étude en France et à l'international. Figeac Aéro estime ne pas être en mesure de formuler d'objectifs financiers pour l'exercice 2020-2021 qui devrait être impacté par la baisse brutale d'activité et les charges non courantes de restructuration. Le groupe a quand même remporté un contrat "program life" d'une valeur de 250 MUSD, aux cadences actuelles, relatif à la production de pièces élémentaires et sous-ensembles pour les programmes A320, A321 et B787.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !