Cotation du 19/10/2018 à 18h05 CAC 40 -0,63% 5 084,66
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : les secteurs du luxe et de l'automobile plombent le CAC40

Mi-séance Paris : les secteurs du luxe et de l'automobile plombent le CAC40
Mi-séance Paris : les secteurs du luxe et de l'automobile plombent le CAC40
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Machine arrière pour le CAC40 après son rebond d'hier : l'indice phare reperd 0,9% autour de 5.440 points ce jeudi en fin de matinée. La vive tension sur les taux américains hier soir se répercute sur les marchés d'actions. Les solides indicateurs parus mercredi aux Etats-Unis, notamment l'ISM des services, ont en effet nourri les anticipations d'une nouvelle hausse des taux de la Réserve fédérale en décembre. Et l'accélération inattendue de la croissance du secteur tertiaire le mois dernier nourrit les attentes d'une solide statistique des créations d'emplois qui seront annoncées vendredi. A quoi s'ajoutent les commentaires positifs du président de la Fed, Jerome Powell, sur la croissance américaine... Conséquence : les taux d'intérêt ont repris leur ascension et le "10 ans" américain a atteint son plus haut niveau depuis juin 2011. La hausse se poursuit, à 3,22% désormais. Une quatrième hausse d'un quart de point du taux des "fed funds" semble se profiler de façon quasi-certaine pour la réunion de décembre, suivie de 3 autres hausses en 2019, sauf accident conjoncturel. En Italie, les taux à 10 ans ne redescendent pas non plus, autour de 3,36%.

VALEURS EN HAUSSE

* La privatisation à venir de Groupe ADP (+2,7% à 193,7 euros) a franchi un nouvel écueil. Les députés ont voté dans la nuit la modification du régime juridique et du cahier des charges du gestionnaire des aéroports parisiens. Une étape indispensable à la future cession d'une partie de la participation (50,6%) de l'Etat dans Groupe ADP.

* Korian gagne 1,5% à 31,8 euros. Crédit Suisse est passé de "neutre" à "surperformance" sur la valeur en visant un cours ajusté à 38 euros

* Sur le CAC40, seules les valeurs bancaires et pétrolières sont dans le vert.

* AXA et Crédit Agricole gagnent près de 2%, Société Générale 1,2% et BNP Paribas 0,6%. Le contexte de remontée des taux joue une nouvelle fois en faveur des valeurs financières.

* Du côté des pétrolières, TechnipFMC gagne 0,6% et Total 0,2%.

VALEURS EN BAISSE

* L'ouverture de jeudi du Mondial de l'Automobile de Paris ne permet pas au secteur automobile de se relever, loin de là. Renault perd 1,5% mais PSA Groupe résiste mieux (-0,7%).

* Les équipementiers souffrent aussi du ralentissement du marché, en particulier en Chine. Plus forte baisse du CAC40, Valeo perd 4,5% à 33,2 euros et enchaîne une neuvième séance de baisse d'affilée. Les dernières innovations technologiques de l'équipementier Valeo dévoilées cette semaine au Mondial de l'automobile de Paris sont au coeur des révolutions du monde de la mobilité et concernent le véhicule autonome, l'électrification du véhicule et la mobilité digitale. Valeo dispose d'ailleurs d'une première voiture autonome (Valeo Drive4U) en démonstration sur route ouverte dans Paris intra-muros. Sa spécificité tient dans le fait qu'elle accomplit cette mission en étant uniquement équipée de capteurs Valeo (ultra-sons, caméras, lasers, radars) déjà produits en série, et d'intelligence artificielle. Fait nouveau, cette voiture autonome est capable d'appréhender de nombreux cas complexes rencontrés dans une ville au trafic saturé comme Paris : circulation sur des voies aux chaussées non séparées, intersections, feux tricolores, présence de cyclistes et piétons, franchissement d'un tunnel, ou encore l'absence de marquage au sol par endroits.

* Faurecia perd aussi 5,6% à 49 euros et Michelin 1,6%.

* Séance compliquée pour l'industrie du luxe en bourse. Kering (-4,4% à 442,5 euros), LVMH (-3% à 294 euros), L'Oréal (-2,5% à 203 euros), ou encore Hermes (-2% à 546 euros) pointent tous en net retrait. Un flux vendeur qui trouve son origine en Chine puisque les autorités locales surveilleraient de plus en plus les achats de biens réalisés à l'étranger par leurs citoyens. Les Chinois revenant de voyage à l'étranger doivent déclarer à la douane si la valeur des marchandises qu'ils ramènent dépasse le montant de l'exonération fiscale, a rapporté la radio nationale chinoise, citant un employé des douanes basé à Shanghai. De nombreuses réactions sur ce sujet circulent également sur les réseaux sociaux chinois depuis plusieurs jours, précise Bloomberg.

* EDF (-1,9% à 15,2 euros) a lancé avec succès une émission d'obligations super-subordonnées d'un montant de 1,25 milliard d'euros, avec un coupon de 4 % et une option de remboursement pouvant être exercée au gré de la Société, en premier lieu, entre le 4 juillet 2024 (inclus) et le 4 octobre 2024 (inclus)

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com