Cotation du 23/07/2018 à 17h40 CAC 40 -0,37% 5 378,25
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le nouveau record du Nasdaq fait son effet

Mi-séance Paris : le nouveau record du Nasdaq fait son effet

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le nouveau record du Nasdaq hier soir (+1,39% à 7.824 points) tend à confirmer que Wall Street ne se laisse guère inquiéter par les conséquences de la guerre commerciale déclenchée par Donald Trump. Le CAC 40 en profite pour poursuivre sur sa lancée d'hier, en progressant de 0,3% en fin de matinée autour de 5.420 points. La tendance haussière freine cependant depuis l'ouverture. Ce ne sont pas les résultats semestriels, dont on va commencer à prendre connaissance très rapidement, qui seront affectés par les craintes de guerre économique, en revanche, il va falloir guetter les perspectives des entreprises, notamment celles du secteur technologique qui ont emmagasiné des valorisations record hier soir sur le Nasdaq. Tout attentisme sur ces perspectives en raison de la guerre commerciale pourrait faire de lourds dégâts sur les marchés. Ces publications des résultats du deuxième trimestre vont entrer dans le vif du sujet aux Etats-Unis avec les annonces ce vendredi des banques JP Morgan Chase, Citigroup et Wells Fargo.

VALEURS EN HAUSSE

* Bénéteau reprend 2,5% proche de 13 euros. Le groupe a conclu un contrat en vue de l'acquisition en Pologne de l'activité de Delphia Yachts, spécialiste de la conception, construction et commercialisation de bateaux de plaisance (voile et moteur) sous les marques Delphia Yachts et Maxi Yachts et pour d'autres constructeurs (dont le groupe Bénéteau). L'acquisition se fera par le biais d'une entité polonaise dans laquelle Delphia Yachts conservera 20% du capital. Fondé en 1990 et situé à Olecko, Delphia Yachts est aujourd'hui l'un des chantiers les plus importants d'Europe centrale et de l'Est. En 2017, la société a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 30 millions d'euros pour un résultat opérationnel d'environ 2 millions d'euros.

* En tête du CAC40, Michelin gagne 1,6% à 105,8 euros, porté par l'annonce de l'acquisition du groupe canadien Camso pour 1,45 milliard de dollars. Avec un chiffre d'affaires d'un milliard de dollars et une marge d'EBITDA de 14%, Camso conçoit, fabrique et distribue des solutions de mobilité hors-route. Michelin a profité de cette annonce pour annoncer que les synergies attendues à la suite de l'acquisition de Fenner étaient revues à 60 millions de livres, contre 30 M£ initialement communiqués.

* Inspiré par le nouveau record du Nasdaq, STMicroelectronics reprend 1% à 19,6 euros tout en restant à bonne distance de ses meilleurs niveaux des derniers mois proches de 23 euros.

VALEURS EN BAISSE

* Altran dévisse de 26% à 8,9 euros. C'est bien connu, le marché craint par-dessus tout l'incertitude. Altran en fait les frais ce vendredi en chutant de plus de 20% après avoir annoncé des irrégularités dans les comptes d'Aricent, lesquelles sont antérieures au rachat de la firme par le groupe de R&D externalisée français. Dans le détail, Altran a découvert chez Aricent une anomalie liée à des bons de commande qui se sont avérés être fictifs. Cet agissement est le fait d'un individu et concerne un client, pour un montant de l'ordre de 10 M$, et porte sur la période courant du 3ème trimestre 2017 au 1er trimestre 2018, a indiqué Altran. Altran émet en outre un avertissement sur ses résultats en indiquant que les impacts directs et indirects liés à cet évènement l'amènent à réévaluer le profil de marge d'Aricent à environ 15,6% sur les douze derniers mois à juin 2018.

* Vinci (-0,4% à 85,9 euros) : Pour le deuxième trimestre 2018, le trafic des 36 plateformes gérées par Vinci Airports a progressé globalement de 7,4% par rapport au deuxième trimestre 2017, ce qui porte le nombre de passagers accueillis dans les plateformes du réseau à 42,9 millions.

* Pas de baisse significative sur le CAC40 hormis un recul de près de 1% pour TechnipFMC.

* Pierre & Vacances perd 4,5% à 27,2 euros au lendemain de l'annonce d'un chiffre d'affaires trimestriel des activités touristiques de 309,8 ME, en progression de 3% sur un an. Compte tenu du portefeuille de réservations à date, le groupe anticipe un chiffre d'affaires en croissance à données comparables sur le 4ème trimestre de l'exercice 2017-2018.

* Carrefour cède encore 0,5% à 13,1 euros après un nouvel ajustement de broker. Cette fois, c'est Jefferies qui a réduit de 16,60 à 14 euros son objectif, pour une opinion "neutre" maintenue".

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com