Cotation du 17/01/2020 à 18h05 CAC 40 +1,02% 6 100,72
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le luxe se distingue à nouveau

Mi-séance Paris : le luxe se distingue à nouveau
Mi-séance Paris : le luxe se distingue à nouveau
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Après le net rebond d'hier (+1,27%) le CAC40 ralentit mais conserve son orientation, en hausse de 0,7% autour de 5.840 points en fin de matinée. Les investisseurs continuent de profiter de nouvelles rumeurs, positives cette fois, concernant l'avancée des négociations, pour revenir sur les marchés d'actions. Comme toujours, le signal est venu de Trump qui a redonné le sourire, indiquant que les discussions avec Pékin se déroulaient "très bien", alors qu'il avait douché la veille les espoirs de conclusion rapide de la première phase des négociations en vue de la signature d'un accord au moins partiel !

En tout cas ce n'est pas dans les commandes industrielles en Allemagne que les investisseurs vont trouver des motifs de satisfaction ! Le chiffre tombé ce matin avant l'ouverture montre que les commandes ont reculé de 0,4% en octobre là où le consensus tablait sur une progression de 0,4% !

A noter que les prix du pétrole s'assagissent ce matin après la petite poussée de fièvre d'hier, à la veille d'une réunion cruciale de deux jours de l'Opep et de ses alliés, dont la Russie, à Vienne. Les marchés voient aussi d'un bon oeil l'introduction en Bourse du géant pétrolier saoudien Aramco, qui devrait se faire en haut de la fourchette de prix grâce à une forte demande.

VALEURS EN HAUSSE

* Les valeurs du luxe sont bien orientées ce jeudi, à nouveau soutenues par les espoirs sur le commerce mais également par des rumeurs de rachat de Moncler par Kering. LVMH grimpe actuellement de 1% sur les 400 euros, Hermès progresse de 1,6% à 663 euros et le propriétaire de Gucci avance de 1,3% à 545 euros. A Milan, Moncler s'envole de 10% et Salvatore Ferragamo bondit de 5%.

* Un rapprochement entre Kering et Moncler serait très positif pour les actionnaires du groupe italien et "plus modérément" positif pour ceux de la firme française, même si cela dépendra également du prix payé, affirme Bernstein. Kering est fort pour réinventer les marques, comme il l'a fait avec Gucci, Balenciaga et Saint Laurent, mais Moncler est déjà une marque "très réussie", souligne l'analyste. Moncler aiderait toutefois Kering à se diversifier et à devenir moins dépendant de Gucci. Ce qui est clair pour le spécialiste, c'est que "la prise de contrôle de Tiffany par LVMH met la pression sur tout le monde".

* Derichebourg bondit de 9% à 3,4 euros après la publication des résultats annuels. A l'image de Portzamparc, les investisseurs semblent apprécier la bonne résistance des marges dans un environnement de prix et de volumes très défavorables. Si la maison de bourse reste à l''achat' sur le dossier, Gilbert Dupont a de son côté rehaussé sa recommandation d''accumuler' à 'acheter'. L'EBITDA courant de l'exercice 2018-2019 s'élève à 191,2 ME, il baisse de 5,4% par rapport à celui de l'exercice précédent. Le résultat net est en baisse de 21,8% par rapport à l'an passé et s'établit à 55,6 ME. Le Conseil d'administration proposera à l'assemblée générale du 31 janvier prochain le versement d'un dividende de 0,11 euro.

* AccorHotels (+1,5% à 38,5 euros) cède la moitié de sa participation dans Huazhu Group Limited. Le groupe hôtelier annonce avoir conclu un accord pour se séparer d'environ 5% du capital de son partenaire chinois pour un montant de 451 millions de dollars. Accor conservera une participation d'environ 5% dans Huazhu et son Président-directeur général Sébastien Bazin restera au Conseil d'Administration du Groupe.

* Alstom grimpe de 2,4% à 40,9 euros, bien aidé par une note de Morgan Stanley qui a rehaussé à 'surpondérer' sa recommandation sur le groupe ferroviaire. Alstom pourrait surprendre l'an prochain, tandis que les inquiétudes concernant ses liquidités pourraient être exagérées, souligne le broker, qui entre le titre dans sa liste de valeurs favorites. L'objectif est fixé à 47 euros.

* FDJ (+0,3% à 22 euros) a confirmé la réussite de son introduction en bourse avec l'exercice intégral de l'option de surallocation - pour 226 millions d'euros. Ainsi, la taille totale de l'offre est portée à 1,826 milliard d'euros. L'opération devient très officiellement la plus importante introduction en bourse à Paris depuis 2005. La taille du flottant représentera environ 50% du nombre d'actions existantes.

VALEURS EN BAISSE

* SES-imagotag (-5% à 29 euros) a réalisé son augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription des actionnaires par voie d'un placement auprès d'investisseurs institutionnels pour un montant définitif de 35 ME. Qualcomm a souscrit à l'augmentation de capital pour un montant de 9 millions d'euros.

* Aucune baisse significative sur le CAC40. Le recul le plus prononcé revient à Airbus (-0,3%).

* Même Vinci échappe à la baisse alors que RBC a dégradé le titre à 'performance sectorielle' avec un objectif de cours 107 euros.

©2019-2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com