Cotation du 24/01/2022 à 18h05 CAC 40 0,00% 6 787,79
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 va chercher de nouveaux plus hauts

Mi-séance Paris : le CAC40 va chercher de nouveaux plus hauts
Mi-séance Paris : le CAC40 va chercher de nouveaux plus hauts
Crédit photo © Renault

LA TENDANCE

(Boursier.com) — Inarrêtable le CAC40 ? L'indice parisien poursuit en tout cas sa progression vers des niveaux jamais atteints auparavant : + 0,5% autour de 7.350 points en fin de matinée après un début de séance plus timide. Le secteur automobile en particulier est bien orienté alors que le groupe américain Qualcomm a annoncé des accords pour la fourniture de puces à plusieurs constructeurs, dont Renault.

A Wall Street, la séance de mardi s'est déroulée sous le signe de la rotation sectorielle mardi, les investisseurs privilégiant les valeurs cycliques (énergie, matériaux de base, industrielles...) sur fond de nouvelles plutôt rassurantes concernant le variant Omicron du coronavirus. A l'inverse, les technologiques ont souffert, considérées comme trop chères et vulnérables à la hausse des taux d'intérêts. Les bancaires ont profité des tensions actuelles sur les taux. Le pétrole a grimpé après la décision de l'Opep + de continuer à ouvrir ses vannes avec prudence, le baril de Brent terminant à 80$, un niveau qui se maintient ce matin.

VALEURS EN HAUSSE

* Renault occupe la tête du CAC40 sur un gain de presque 4% à 33,5 euros. Qualcomm a annoncé mardi la conclusion d'accords avec les constructeurs Volvo Group, Honda Motor et Renault pour leur fournir des puces, accélérant ainsi sa volonté de s'associer à des entreprises du secteur automobile qui numérisent leurs gammes de produits. Aucun détail sur l'accord avec le constructeur au losange n'a filtré. Par ailleurs, JP Morgan a réitéré son avis 'surpondérer' sur Renault ainsi que sa cible de 62 euros.

* Valeo (+1% à 28 euros) dit s'attendre à une poursuite de l'amélioration des approvisionnements en puces électroniques trimestre après trimestre en 2022, suite au redressement déjà observé sur les trois derniers mois de 2021.

* Michelin gagne 1,5% à 152 euros. JP Morgan a relevé son objectif de cours de 150 à 175 euros ('surpondérer').

* Valneva remonte finalement de 2% à 18 euros après un plus bas de 15,47 euros ce matin. Alors que la variant Omicron se répand à une vitesse très élevée à travers la planète, de plus en plus d'études montrent que ce variant serait jusqu'à deux fois moins virulent que le variant Delta. De quoi envisager l'idée qu'Omicron pourrait jouer le rôle de 'vaccin naturel' en stimulant l'immunité des personnes infectées sans pour autant les mettre en danger. C'est donc cette hypothèse de la nécessité de moins de doses de rappel à l'avenir qui alimente la pression et la volatilité des fabricants de vaccins depuis quelques jours.

* Balyo s'adjuge 7,4% à 1,34 euro. Le titre du spécialiste des solutions robotisées innovantes pour les chariots de manutention est recherché après l'annonce d'un partenariat stratégique et commercial avec Bolloré Logistics dans la région Asie-Pacifique. Au terme de tests, Bolloré Logistics pourrait étendre les solutions de Balyo à d'autres entrepôts dans la zone. "La réussite des tests et la pénétration d'un groupe comme Bolloré permettrait d'accélérer la dynamique commerciale (commandes, vitrine commerciale)", note Portzamparc, à 'conserver' sur le titre.

VALEURS EN BAISSE

* CapGemini (-1,5% à 214 euros) est la seule baisse supérieure à 1% parmi les valeurs du CAC40.

* Air France KLM cède 1% à ,344 euros. UBS a ramené sa cible de 4,5 à 4,1 euros ('neutre').

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités CAC 40

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités