Cotation du 16/01/2019 à 18h05 CAC 40 +0,51% 4 810,74
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 termine la semaine dans le calme

Mi-séance Paris : le CAC40 termine la semaine dans le calme
Mi-séance Paris : le CAC40 termine la semaine dans le calme
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 termine la semaine dans le calme, en baisse de 0,2% à 4.795 pts. Alors que Wall Street reste sur 5 séances consécutives de hausse, le CAC40 demeure en territoire positif depuis le 1er janvier. Une tendance plus ferme, après un mois de décembre périlleux. Un retour à meilleure fortune qui se confirme avec l'aide de Jay Powell, le président de la Réserve fédérale US, qui a répété que la banque centrale américaine pouvait se permettre d'être patiente vis-à-vis de sa politique de normalisation monétaire au vu d'indicateurs montrant une stabilité de l'inflation...

ECO ET DEVISES

Côté négociations commerciales, dont le marché attend toujours beaucoup, le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, a annoncé jeudi qu'il était fort probable que le vice-Premier ministre chinois, Liu He, se rende à Washington d'ici à la fin du mois, signalant que les pourparlers sur le commerce devraient se poursuivre entre des responsables de haut rang.

L'activité française devrait bien ralentir à 0,2% au quatrième trimestre 2018. Selon la troisième et dernière estimation de la Banque de France, le PIB marquerait donc le pas, pénalisé par les perturbations liées au mouvement des "Gilets jaunes".
Par ailleurs, l'indice du climat des affaires dans l'industrie affiche une hausse de deux points en décembre, à 103. L'enquête de la BdF met notamment en évidence une progression nettement plus rapide de la production industrielle, qui avait ralenti en novembre, en particulier dans les secteurs de l'aéronautique, de l'agroalimentaire et de l'automobile. Le taux d'utilisation des capacités de production, qui était tombé en novembre à un plus bas depuis le mois de mai - marqué cette année par de nombreux "ponts" - a progressé de 0,2 point en décembre pour s'établir à 79,7%.
La parité euro / dollar atteint 1,1535$ ce midi. Le baril de Brent se négocie 61,60$.

VALEURS EN HAUSSE

Stentys : +20%. La société a réalisé un chiffre d'affaires de 3 ME au 4ème trimestre 2018, en hausse de +58% par rapport au 4ème trimestre 2017.

Fermentalg : +8% suivi de Axway (+5%), LDLC, Nicox

AST Groupe : +4% avec SES, Trigano et FNAC Darty

LafargeHolcim : +3% suivi de Manitou et de Thermador

Eramet : +2% avec GTT et Hermes

Alstom : +1%. Face aux réticences de la Commission européenne au sujet de leur mariage dans le ferroviaire, le groupe français et Siemens discutent de cessions supplémentaires avec Bruxelles afin d'obtenir son feu vert à ce projet, qui créera un champion franco-allemand du ferroviaire.

VALEURS EN BAISSE

Genomic Vision : -12%. Le groupe disposait d'une trésorerie de 3,2 ME au 31 décembre 2018. La biotech lance un projet de refinancement en fonds propres d'un montant de 5 ME mis place avec la société Winance. Structuré en 4 tranches d'ABSA (Actions à Bons de Souscription d'Actions) de 1 à 1,5 ME chacune (première tranche de 1,5 ME, puis deux tranches de 1 ME et une dernière de 1,5 ME) ce financement complémentaire permettrait à Genomic Vision d'étendre sa visibilité financière jusqu'à mi-2020.

Marie Brizard Wine & Spirits : -4%. Benoît Hérault a annoncé son intention de démissionner de son mandat de Président du conseil et d'administrateur de Marie Brizard Wine & Spirits à l'issue de la réalisation de l'une des deux options prévues par l'accord ferme signé avec la COFEPP.

Faurecia : -3% avec Michelin et Sopra

Renault : -3%. Le groupe pourrait reculer à l'ouverture après des informations du journal Nikkei selon lesquelles son PDG Carlos Ghosn et ancien président de Nissan, a été inculpé de deux chefs d'accusation supplémentaires par le parquet de Tokyo. A l'issue d'une réunion de ses administrateurs, Renault a fait savoir jeudi soir que l'enquête interne sur la rémunération des membres du comité exécutif n'avait pas permis de découvrir de fraude sur les deux années passées.

Atos : -2% avec Vallourec et Suez

Saint-Gobain : -1%. Le groupe a cédé ses activités verrières régionales Glassolutions en Norvège et en Suède au fonds d'investissement suédois, Mimir Invest AB. La cession sera effective au 11 janvier 2019 et les activités cédées continueront à opérer sous la marque Glassolutions en application d'un accord de franchise. Glassolutions en Norvège et en Suède produit et distribue des produits verriers. Cette activité a réalisé un chiffre d'affaires annuel d'environ 35 millions d'euros et emploie 170 personnes.

AccorHotels : stable. Le groupe relève le prix proposé dans son offre publique d'achat d'actions Orbis au montant final de 95 zlotys par action. Le 26 novembre 2018, AccorHotels a lancé une offre publique d'achat portant sur les 21.800.593 actions Orbis qu'il ne détenait pas au jour de l'annonce, représentant 47,31% du capital de la société, au prix de 87 zlotys par action.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com