Cotation du 19/11/2018 à 18h05 CAC 40 -0,79% 4 985,45
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 tente un rebond

Mi-séance Paris : le CAC40 tente un rebond
Mi-séance Paris : le CAC40 tente un rebond
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Après une ouverture encore en légère baisse sur les 5.250 points, la bourse de Paris retrouve enfin le chemin de la hausse mais de façon timide avec un léger rebond du CAC40 en fin de matinée (+0,3% autour de 5.275 points). Les volumes de transactions retrouvent de la vigueur après l'atonie du mois d'août. Wall Street a terminé en ordre dispersé hier soir, les valeurs technologiques affichant leur pire journée depuis un mois, tandis que les autres secteurs ont limité les dégâts. La correction des "technos" a coïncidé avec l'audition devant le Congrès américain de responsables de Facebook (-2,3%) et Twitter (-6%) concernant la manipulation d'informations et la diffusion de fausses informations. En bourse de Paris, le recul de plus de 4% depuis le niveau des 5.500 points la semaine dernière a d'ailleurs ramené le CAC40 en légère baisse depuis le début de l'année.

VALEURS EN HAUSSE

* Plus forte hausse du CAC40, Safran bondit de 6,2% à 116 euros. Les bons résultats publiés permettent au groupe de réviser ses perspectives à la hausse pour l'année pleine. Safran prévoit en effet que la très forte dynamique du 1er semestre 2018 dans les activités de Propulsion, d'Équipements aéronautiques et de Défense se poursuivra au 2ème semestre. Safran prévoit désormais une croissance organique du chiffre d'affaires ajusté de 7 % à 9 %. (précédemment " dans le haut de la fourchette de 2 % à 4 % "), une croissance du résultat opérationnel courant ajusté d'environ 20 % (précédemment " dans le haut de la fourchette de 7 % à 10 % ") et une génération de cash-flow libre supérieure à 50 % du résultat opérationnel courant ajusté, un élément d'incertitude demeurant le rythme de paiement de plusieurs États clients.

* Airbus en profite pour remonter de près de 2% à 105 euros.

* Casino reprend 3% à 27,6 euros.

* Adocia gagne 4% à 17,2 euros après des résultats préliminaires positifs pour une étude de Phase 1 de BioChaperone Pramlintide Insulin.

VALEURS EN BAISSE

* Kering perd 0,5% à 43,7 euros. Crédit Suisse a dégradé la valeur à 'neutre'. La banque helvète cite un pic probable de la demande chinoise pour les produits de luxe et une amélioration moins certaine des bénéfices alors que la refonte de la marque Gucci a déjà largement payé. Le redressement de Bottega Veneta n'est pas encore pour demain, ajoute le broker, qui estime également que Kering devrait être plus actif en matière d'opérations de croissance externe à partir de 2019, à un moment où les multiples sont encore exigeants. L'objectif est abaissé de 540 à 510 euros.

* Sodexo abandonne 4% à 85,9 euros. Le groupe, qui tient une journée destinée aux investisseurs à Paris, anticipe une croissance organique de plus de 3% d'ici l'exercice 2019-2020, "avant un retour à une marge d'exploitation supérieure à 6%". Il tablait encore en début d'année sur une croissance annuelle moyenne du chiffre d'affaires, hors effet de change, comprise entre 4% et 7% à moyen terme...

* Bourbon perd 8% à 4,4 euros. L'EBITDAR ajusté s'élève à 70,6 ME (EBITDAR consolidé de 62,3 ME) au premier semestre. Le groupe a arrêté ses comptes en continuité d'exploitation compte tenu de la confiance qu'il a dans l'issue des discussions rouvertes avec ses créanciers et de la recherche active de nouveaux partenaires financiers.

* Altran rechute de 8% à 8,5 euros en dépit d'une publication semestrielle globalement en ligne avec les attentes. Les investisseurs se montrent en fait particulièrement déçus par le Free Cash-Flow ressorti négatif à hauteur de -225 ME, principalement impacté par la transaction Aricent et les variations du besoin en fonds de roulement. Mais le management a indiqué que ce chiffre ne reflète pas le niveau prévu pour l'ensemble de l'année...-

* Vivendi (-0,5% à 21,54 euros) se dit profondément préoccupé par la gestion désastreuse de Telecom Italia depuis qu'Elliott a pris le contrôle du Conseil d'administration à la suite de l'Assemblée générale du 4 mai. Vivendi estime que les performances boursières sont dramatiques, le cours de Bourse de TIM a perdu environ 35% depuis le 4 mai.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com