Cotation du 27/03/2020 à 18h05 CAC 40 -4,23% 4 351,49
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 temporise sur les 6.000 points

Mi-séance Paris : le CAC40 temporise sur les 6.000 points
Mi-séance Paris : le CAC40 temporise sur les 6.000 points
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Les 6.000 points ont du mal à tenir sur le CAC40 qui recule de 0,4% en fin de matinée. Il faut dire que l'indice parisien avait à peine consolidé vendredi tout en ayant repris près de 4% la semaine passée, se retrouvant même à 100 points de son plus haut de janvier, datant de plus de 12 ans.

L'inquiétude demeure importante concernant l'épidémie de coronavirus. La National Health Commission chinoise a rapporté 97 nouveaux décès dimanche liés au virus, un triste record, ce qui porte à 908 le nombre de morts en Chine selon les données officielles. De ce point de vue, le virus est déjà largement plus meurtrier que le SRAS de 2002-2003. 3.062 cas supplémentaires d'infection ont été dénombrés hier, ce qui porte le total en Chine à plus de 40.000 cas.

Bloomberg évoque pour sa part une modélisation scientifique selon laquelle le coronavirus pourrait avoir infecté au moins une personne sur vingt à Wuhan (qui compte environ 11 millions d'habitants), épicentre du virus. Selon l'étude en question, le pic de contamination pourrait être atteint mi-février ou en fin de mois avec 500.000 cas.

VALEURS EN HAUSSE

* Airbus (+0,4% à 137,3 euros) va-t-il mettre totalement la main sur le programme A220 ? On semble en prendre le chemin. Selon plusieurs agences, le groupe européen pourrait officialiser le rachat des 33,58% détenus par le Canadien dans les prochains jours. Bombardier a investi plus de 6 milliards de dollars dans le développement de l'A220 avant de céder le contrôle du programme à Airbus en 2018. Le groupe basé à Montréal est confronté à d'importantes difficultés de maîtrise des coûts et s'est mis à la recherche de partenaires pour ses activités ferroviaires, approchant notamment le français Alstom, mais également aériennes.

* Axa (+0,2% à 24,86 euros) a conclu un accord afin de céder ses activités en Pologne, République Tchèque et Slovaquie à Uniqa Insurance Group AG (UNIQA). Selon cet accord, Axa céderait 100% de ses activités vie et épargne, dommages et retraite en Europe centrale et orientale. La transaction se ferait sur un montant total en numéraire de 1,002 milliard d'euros, représentant un multiple cours sur bénéfices implicite de 12,4 fois en 2019.

* Michelin (+0,1% à 107 euros) sera sur le pont aujourd'hui avec la présentation de ses résultats 2019 après la clôture. Le consensus Bloomberg anticipe un résultat net ajusté de 1,8 milliard d'euros pour des revenus de 23,9 MdsE. Le bénéfice opérationnel est attendu à 3 MdsE.

VALEURS EN BAISSE

* Plus forte baisse du CAC40, TechnipFMC reperd 2,4% à 5,2 euros alors que le baril de pétrole continuer de reculer à 54 dollars le Brent.

* Total recule aussi de 0,8%.

* Ipsen (-1,5% à 67,25 euros) ne parvient pas à se remettre de la purge de la fin du mois de janvier, consécutive à la suspension de la prise du traitement par les patients dans les essais cliniques liés au palovarotène. Morgan Stanley ajuste aujourd'hui son objectif de cours de 110 euros à 95 euros, mais n'en demeure pas moins à 'surpondérer' sur le dossier.

* Air Liquide cède 0,4% à 134,3 euros. Morgan Stanley a ajusté sa recommandation en baisse à "pondération en ligne" sur Air Liquide, mais relève son cours cible de 126 à 132 euros.

* Renault (-0,4% à 34,9 euros) a annoncé vendredi qu'il allait suspendre la production de son usine coréenne de Busan pendant quatre jours en février, en raison des problèmes d'approvisionnement de composants venus de Chine, où le coronavirus perturbe la chaîne d'approvisionnement. La production de l'usine Renault Samsung Motors (RSM), la plus grosse usine du constructeur français en Asie, sera ainsi suspendue à compter du mardi 11 février.

* D'autres industriels automobiles pourraient rencontrer des problèmes similaires et Valeo, Faurecia et PSA Groupe reculent de 1 à 2%.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !