Cotation du 10/12/2019 à 16h26 CAC 40 +0,18% 5 847,70
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 temporise

Mi-séance Paris : le CAC40 temporise
Mi-séance Paris : le CAC40 temporise
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 marque une pause et cède un peu de terrain ce lundi après une belle fin de semaine qui l'avait vu terminer sur un nouveau sommet depuis plus de 12 ans. En repli de 0,2% autour de 5.925 points, l'indice parisien compose avec un palmarès très calme, avec peu de variations de cours significatives.

La banque centrale chinoise a un peu surpris en baissant aujourd'hui un taux d'intérêt à court terme très surveillé, pour la première mesure depuis plus de quatre ans, signalant ainsi aux marchés son intention d'agir afin de freiner le ralentissement de la croissance de la deuxième économie du monde. La Banque populaire de Chine (BPC) a en effet annoncé sur son site internet qu'elle baissait son taux "reverse repo" à sept jours à 2,50% contre 2,55%. Même si l'ampleur de la baisse est légère, la Chine entend ainsi relancer le crédit avec ces taux appliqués par les banques centrales pour fournir des liquidités aux banques commerciales.

Wall Street a fini la semaine sur de nouveaux records vendredi. A la clôture, les trois principaux indices américains ont inscrit de nouveaux sommets historiques. Le Dow Jones a gagné 0,80% à 28.004 points, franchissant pour la première fois le seuil psychologique des 28.000 points. L'indice large S&P 500 a avancé de 0,77% à 3.120 pts, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologies et biotechnologiques, a progressé de 0,73%, à 8.540 pts.

VALEURS EN HAUSSE

* Soitec (+5,5% à 112,8 euros) a annoncé ce jour un programme de co-développement de substrats en carbure de silicium de nouvelle génération avec Applied Materials. La demande de puces en carbure de silicium s'accélère, notamment dans l'automobile avec les véhicules électriques, dans les télécommunications et dans les applications industrielles ; leur adoption est cependant restée limitée pour des raisons d'accès aux substrats en carbure de silicium, de coût et de faible rendement de leur production. Soitec va donc collaborer avec Applied Materials afin de développer des substrats qui permettront de relever ces défis et d'apporter de la valeur à l'ensemble des acteurs de l'industrie.

* Euronext (+1,7% à 73,05 euros) a confirmé les récentes rumeurs à propos d'un intérêt pour la Bourse de Madrid.

* Orange est la plus forte hausse du CAC40 sur un gain limité à +0,9%.

* Iliad prend 0,7% à 114 euros alors que JP Morgan vient de rehausser son objectif de cours sur le dossier de 102 euros à 150 euros, tout en maintenant son conseil à 'surpondérer'. Rappelons que le groupe a frappé fort en annonçant la semaine dernière son projet d'offre publique de rachat d'actions de 1,4 milliard d'euros à un prix de 120 euros. L'offre sera intégralement financée par une augmentation de capital au même prix et de même montant que l'OPRA ouverte à tous les actionnaires d'Iliad et garantie par Xavier Niel. L'OPRA d'un montant maximum de 1,4 milliard d'euros portant sur 11.666.666 actions (19,7% du capital) au prix de 120 euros par action, "permettra aux actionnaires de la société qui le souhaitent de bénéficier d'une opportunité de liquidité avec une prime significative de 38% sur la moyenne pondérée par les volumes de l'action Iliad sur trois mois".

VALEURS EN BAISSE

* Plus forte baisse du CAC40, PSA Groupe abandonne 2,4% à 23,2 euros ce. De source de marché, la Deutsche Bank a revu sa recommandation d''achat' à 'conserver' sur le dossier du constructeur automobile français, abaissant par ailleurs son objectif de cours de 28 euros à 26 euros.

* Renault (-1,6% à 44,8 euros) disposera bientôt d'une "shortlist" pour le poste de directeur général mais n'entend pas agir dans la précipitation, a déclaré Jean-Dominique Senard, le président du constructeur automobile français, cité dimanche par le journal allemand Süddeutsche Zeitung. "Si nous sélectionnons quelqu'un d'ici la fin de l'année, tant mieux. Sinon, ce n'est pas une mauvaise chose", dit Jean-Dominique Senard, tout en saluant l'action de l'actuelle directrice générale par intérim Clotilde Delbos.

* Airbus (-0,2%) et Emirates Airline ont signé un accord portant sur 50 appareils A350-900. La commande a été signée lors du salon aéronautique 2019 de Dubaï par le Cheikh Ahmed bin Saïd Al Maktoum - président de la Dubai Civil Aviation Authority et PDG du groupe Emirates - et Guillaume Faury, directeur général d'Airbus. Il s'agit donc d'une commande ferme portant sur 50 A350 XWB dotés de moteurs Rolls-Royce Trent XWB. Cette commande conséquente d'Emirates fait suite à une revue détaillée des options et des plans concernant la flotte. Emirates juge que cette commande lui fournira une flexibilité accrue en termes de capacité et de déploiement. Ces appareils viennent en complément des A380 et 777 dont la flotte d'Emirates Airline disposait déjà.

* Nicox (-8% à 4,06 euros) a annoncé une levée de fonds réalisée par placement privé par émission de 3.315.650 actions ordinaires nouvelles représentant un produit brut de 12,5 millions d'euros.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com