Cotation du 27/10/2021 à 18h05 CAC 40 -0,19% 6 753,52
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 sous pression chinoise

Mi-séance Paris : le CAC40 sous pression chinoise
Mi-séance Paris : le CAC40 sous pression chinoise
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 s'affiche en forte baisse ce midi de 2,2% à 6.425 points, en raison de la prise de conscience (tardive ?) des déboires du géant chinois de l'immobilier Evergrande qui continue de s'enfoncer... Les marchés asiatiques en ont souffert ce matin avec en particulier un repli très net de plus de 3% à Hong Kong. Le numéro deux du marché immobilier chinois menacé de défaut de paiement sur ses engagements financiers, est considéré comme une menace potentielle pour le système financier en Chine et à Hong Kong...

ECO ET DEVISES

A deux jours des annonces très attendues de la Réserve fédérale, qui pourrait préciser ce mercredi ses intentions en matière de "tapering", la fébrilité est donc palpable en bourse. A ce sujet, un sondage de consensus Reuters montre que 36 des 49 économistes interrogés s'attendent désormais à ce que l'annonce du 'tapering' de la Fed intervienne plutôt en novembre, et non ce mois-ci comme auparavant estimé... Alors que 6 personnes interrogées attendent toujours une annonce à l'issue de la réunion du FOMC ce mercredi, l'incertitude économique due à l'augmentation des cas de Covid-19 et un rapport sur l'emploi faible le mois dernier ont conduit la plupart des économistes à modifier quelque peu leurs attentes.
La Bourse de New York avait déjà clos la semaine en baisse, l'appétit du risque étant limité par les inquiétudes concernant la future réduction du soutien des banques centrales, et par les doutes sur la solidité de la reprise économique face au variant delta du Covid-19. A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 0,48% à 34.584 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 0,91% à 4.433 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a lâché 0,91% à 15.043 pts.

Ce lundi, la parité euro / dollar revient à 1,17$ ce midi. Le baril de Brent se négocie 74$.

VALEURS EN HAUSSE

Ose Immuno (+26%) : La société doit présenter ses résultats cliniques de Phase 3 de Tedopi aura lieu en session orale "late-breaking" au congrès virtuel annuel de l'ESMO (European Society for Medical Oncology) aujourd'hui à 13h30 (CEST).

JC Decaux : +5% suivi de Erytech, et Mauna Kea (+4%)

Inventiva : +2% avec Rothschild, Derichebourg

Air France KLM : +1% avec Covivio, Neoen, Abivax, Burelle, Lagardere.

VALEURS EN BAISSE

SopraSteria : -9%. Selon BFM Business, deux nouveaux concurrents rôdent autour de la société de services informatiques Atos (stable). CapGemini (-2%) et Orange (-1%) surveillent aussi Atos depuis plusieurs mois. En plus de Thales et SopraSteria...

2CRSI : -6% suivi de Scor et de Akwel

Stellantis : -5% avec AB Science, Mersen, Valneva, Technip Energies

SMCP : -4% avec McPhy, LafargeHolcim, Innate Pharma, Faurecia, Crédit Agricole

Rexel : -3% suivi de Imerys, Aramis, Vallourec, Valeo, TechnipFMC et Renault

Alstom (-3%) a signé un contrat d'un montant de 300 ME avec le Département des Transports (DoT) de Victoria pour fournir localement 25 trains X'Trapolis composés de six voitures destinées au réseau de banlieue de Melbourne.

Airbus (-3%) a accepté de diminuer ses prix ou de rééchelonner son calendrier de livraison pour des centaines d'appareils commandés par la compagnie malaisienne AirAsia afin de sauvegarder un contrat de plusieurs dizaines de milliards de dollars avec son premier client en Asie, selon des sources industrielles citées vendredi par 'Reuters'.

Ipsen (-2%) : Sur une période de suivi médiane de 10,1 mois, Cabometyx a continué à démontrer une survie sans progression (PFS) médiane supérieure avec une réduction de 78% du risque de progression de la maladie ou de décès par rapport au placebo. Cette analyse finale est cohérente avec les données de l'analyse intermédiaire, présentées lors de la réunion annuelle 2021 de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO) et publiées dans la revue The Lancet Oncology. D'autres données issues de l'analyse finale ont également confirmé que l'efficacité supérieure de Cabometyx était maintenue quelque que soit la thérapie ciblant le facteur de croissance de l'endothélium vasculaire (VEGF) utilisée antérieurement.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !