Cotation du 15/11/2018 à 18h05 CAC 40 -0,70% 5 033,62
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 se relance au-dessus des 5.100 points

Mi-séance Paris : le CAC40 se relance au-dessus des 5.100 points
Mi-séance Paris : le CAC40 se relance au-dessus des 5.100 points
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Malgré des élections américaines de mi-mandat sans surprise notable, la bourse de Paris et les autres places européennes progressent vivement ce mercredi. L'indice parisien s'octroie un gain de 1,35% en fin de matinée, franchissant de nouveau à la hausse les 5.100 points, à 5.143 points. Aux Etats-Unis, si les Démocrates reprennent la majorité de la Chambre des Représentants, les Républicains se renforcent au Sénat. En conséquence, les investisseurs voient cette épée de Damoclès de l'incertitude du résultat disparaître, ce qui les incite à reprendre goût au risque. Si à court terme l'incertitude est levée sur les marchés, ces résultats posent toutefois de nombreuses questions à plus long terme, qui devraient revenir sur le devant de la scène sur les marchés. A savoir la perspective d'un blocage politique qui pourrait freiner les réformes de l'administration Trump. Il va devenir plus difficile pour les Républicains de faire passer des baisses d'impôts supplémentaires. La question majeure du conflit commercial avec la Chine est aussi difficile à appréhender désormais, car un certain nombre de démocrates sont connus pour leur position de fermeté vis-à-vis de la Chine.

VALEURS EN HAUSSE

* Engie (+2,2% à 12,3 euros) a confirmé ses objectifs 2018 pour le résultat net récurrent part du groupe (dans le bas de la fourchette), le ratio dette nette / Ebitda et le dividende. Cette confirmation repose en particulier sur l'hypothèse d'un redémarrage des unités nucléaires belges conformément au calendrier REMIT publié à ce jour, ainsi que sur un Ebitda légèrement inférieur à l'indication initiale de 9,3 à 9,7 milliards d'euros.

* Axa gagne 1,3% à 22,3 euros. Sur 9 mois, le chiffre d'affaires est en hausse de 4% à 75,8 Milliards d'Euros. La hausse du volume des affaires nouvelles est de +9% à 4,8 Milliards d'Euros, et de la valeur des affaires nouvelles de 4% à 2 MsE.

* Eiffage (+2% à 89 euros) a publié un chiffre d'affaires au 30 septembre 2018 en croissance de près de 11% à 11,9 milliards d'euros (+13% sur le seul troisième trimestre). Le groupe confirme par ailleurs ses prévisions 2018, soit une nouvelle progression attendue de l'activité et des résultats en travaux et en concessions. Le carnet de commandes des travaux ressort en hausse de 16% sur un an à 13,9 MdsE, ce qui représente 12,4 mois d'activité des branches travaux.

* Veolia (+1,5% à 18,2 euros) a dévoilé un chiffre d'affaires de 18,76 Milliards d'Euros, contre 17,99 MdsE au cours des neufs premiers mois 2017 retraités, soit une croissance de 4,3% en courant, de 6,6% à change constant et de 4,7% à périmètre et change constant. L'EBITDA ressort en hausse de 6,9% à change constant, à 2 418 ME contre 2 301 ME au 30 septembre 2017 retraité (+5,1% à change courant) et l'EBIT Courant en hausse de 9,8% à change constant, à 1 100 ME contre 1 024 ME au 30 septembre 2017 retraité (+7,4% à change courant). Le résultat net courant part du Groupe en hausse de 20% à change constant, à 457 ME contre 396 ME au 30 septembre 2017 retraité (+18,1% à change constant et hors plus-values financières). Veolia confirme ses objectifs 2018.

* La remontée du pétrole (près de 63 dollars le baril WTI) relance TechnipFMC (+ 3%) et Total (+2%).

VALEURS EN BAISSE

* Vicat (-1,8% à 45,5 euros) affiche 1,947 milliard d'euros de chiffre d'affaires au 30 septembre 2018, en progression de +7,6% à taux de change constants. En base publiée, le chiffre d'affaires est en hausse de +1,4% par rapport à la même période en 2017. Sur le troisième trimestre, l'activité est en croissance de +4% à taux de change constants et en baisse de -1,1% en base publiée.

* En hausse ce matin, CGG perd désormais 1,8% à 2,03 euros. Outre ses résultats trimestriels, CGG a dévoilé ce matin son nouveau plan stratégique 'Leading through Change'. Un programme qui prévoit la transformation de CGG vers un modèle "Asset Light", faiblement capitalistique, via une exposition fortement réduite en 'Acquisition', une réduction de la base de coûts administratifs et supports d'environ 40 M$ d'ici 2021 et une amélioration de la structure du bilan et forte génération de cash. A horizon 2021, CGG vise ainsi un chiffre d'affaires des activités à 1,7Md$ +/-5%, dont plus de 30% provenant de nouveaux produits; une marge d'EBITDA des activités à 45%, +/-300 points de base; une marge opérationnelle des activités supérieure à 15% du chiffre d'affaires ; une forte génération de cash-flow disponible des activités de 300 M$, +/-10%; et un levier financier (Dette nette/EBITDA) inférieur à 1.

* M6 (-4% à 17 euros) a réalisé un chiffre d'affaires de 997 ME sur 9 mois en augmentation de +12,5% par rapport à fin septembre 2017, sous l'effet de l'intégration du pôle Radio. Au 3ème trimestre de l'exercice 2018, le chiffre d'affaires consolidé du Groupe M6 s'élève à 293,8 ME, en hausse de +13,1%. A fin septembre 2018, l'EBITA consolidé se monte à 179,7 ME, en hausse de +19,8 MEUR par rapport aux 9 premiers mois de 2017. Cette progression reflète le dynamisme du pôle TV et l'intégration de la Radio. La marge opérationnelle courante se maintient à un niveau élevé de 18 comme sur les 9 premiers mois de 2017.

* Parmi les rares baisses significatives du CAC40, Crédit Agricole cède 0,9% à 11,4 euros. Le groupe bancaire a annoncé un bénéfice net en hausse de 3,2% sur un an au troisième trimestre 2018, à 1,1 milliard d'euros, contre 1,07 milliard sur la même période un an plus tôt, de quoi dépasser légèrement le consensus de place. Les revenus s'inscrivent en hausse de 5% sur un an, à 4,8 milliards d'euros, en ligne avec les attentes du marché.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com