Cotation du 17/10/2018 à 18h05 CAC 40 -0,54% 5 144,95
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 se redresse

Mi-séance Paris : le CAC40 se redresse
Mi-séance Paris : le CAC40 se redresse
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

La hausse l'emporte finalement sur les marchés européens. Les marchés avaient largement intégré la menace de taxation de 200 Mds$ de marchandises chinoises supplémentaires. L'attentisme des dernières séances résultait avant tout de l'indécision quant à la date de mise en oeuvre de la surtaxation, ainsi que de son niveau : 25 ou 10%... Dès lors que les détails sont connus, les marchés peuvent s'ajuster et les places asiatiques, libérées de cette incertitude ont progressé, à l'image de Tokyo grimpant de +1,41%. Le CAC40 gagne 0,4% en fin de matinée à 5.370 points après être monté jusqu'à 5.389 points ce matin. Donald Trump a donc annoncé lundi soir après la clôture de Wall Street la création de taxes de 10% sur 200 milliards de dollars supplémentaires d'importations chinoises. Ces taxes prendront effet dès lundi prochain, le 24 septembre, et il est prévu qu'elles montent à 25% au 1er janvier 2019. Après les 50 premiers milliards de dollars taxés en juillet, on atteint donc 250 Mds$ d'importations chinoises taxées.

VALEURS EN HAUSSE

* Casino gagne encore 3,5% à 36,6 euros. Selon 'Les Echos', le groupe Casino étudierait la fermeture ou la cession de 20 de ses 110 hypermarchés "Géant"... Le PDG du groupe Jean-Charles Naouri aurait ainsi évoqué cette possibilité à la fin de la semaine passée lors d'une rencontre avec les analystes de Kepler Cheuvreux, selon le journal. "Il ne serait pas question de fermeture brutale mais de vente, d'une transformation en supermarchés, ou de mise en franchise", précise le journal économique. Ces hypermarchés sont situés dans le nord de la France ou dans des zones géographiques qui se dépeuplent et sont globalement déficitaires...

* Virbac bondit de 11% à 141,2 euros. Le groupe a fait état d'un résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d'acquisitions de 45,2 millions d'euros, contre 40,7 ME un an plus tôt, pour un chiffre d'affaires de 430 ME, en léger retrait par rapport à l'an dernier (-1,7% à taux de change réels). Le résultat net consolidé a régressé de 21% à 12,6 ME. Le spécialiste de la santé animale a profité d'une activité commerciale "soutenue" ainsi que de sa prudence dans les dépenses, qui ont permis de compenser l'investissement continu en R&D et des effets de change défavorables.

* Eramet flambe de plus de 11% à 80,8 euros alors qu'Exane BNP Paribas est passé de 'neutre' à 'surperformer' sur la valeur. L'objectif a été dans le même temps ajusté de 113 à 111 euros. Plus globalement, c'est tout le secteur des matières premières qui est bien orienté sur la perspective de mesures de relance en Chine destinées à contrecarrer les effets du conflit commercial avec Washington.

* Nexity (+2,5% à 51,2 euros) bénéficie d'une note de Mainfirst qui a confirmé son conseil 'surperformer' tout en revalorisant le dossier de 57 à 66 euros.

* Parmi les plus fortes hausse du CAC40, Renault gagne 1,9% à 75,2 euros. L'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi a signé un accord pluriannuel mondial de partenariat avec Google pour équiper les véhicules Renault, Nissan et Mitsubishi Motors de systèmes intelligents d'info-divertissement. L'Alliance va utiliser Android, le système d'exploitation le plus répandu, pour offrir à ses clients un nouvel ensemble de services dont Google Maps, Google Assistant et Google Play Store.

VALEURS EN BAISSE

* Korian (-1,4% à 32,4 euros) lance aujourd'hui une émission assimilable d'obligations à durée indéterminée à option de remboursement en numéraire et/ou en actions nouvelles et/ou existantes (ODIRNANE) de rang non-subordonné non-sécurisé, sans droit préférentiel de souscription, pour un montant nominal d'environ 60 millions d'euros. L'émission des Nouvelles Obligations a pour objet de refinancer les obligations hybrides non cotées émises en juin 2017 pour un montant de 60 millions d'euros.

* Cegedim perd 2,6% à 30 euros après ses résultats semestriels. Pour 2018, le groupe anticipe une croissance organique modérée de son chiffre d'affaires et de sa marge EBITDA. "Il est à noter que l'amélioration de la marge 2018 aurait essentiellement lieu au premier semestre 2018", précise Cegedim.

* Evolis (-11% à 25 euros) a lancé un avertissement à l'issue de son premier semestre.

* Actia perd 12% à 6,4 euros : l'inflation sur le prix des composants électroniques a pesé lourdement sur les charges du groupe au premier semestre.

* Pas de baisses significatives sur le CAC40. STMicroelectronics reste en repli de 0,5% à 15,5 euros.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com