Cotation du 10/07/2020 à 18h05 CAC 40 +1,01% 4 970,48
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 se rapproche encore des 5.000 points

Mi-séance Paris : le CAC40 se rapproche encore des 5.000 points
Mi-séance Paris : le CAC40 se rapproche encore des 5.000 points
Crédit photo © Reuters
(Boursier.com) —

LA TENDANCE

Retour proche des 5.000 points pour le CAC40 qui progresse légèrement en fin de matinée (+0,2%) après un début de séance nettement dans le rouge et un plus bas sur les 4.900 points.

Les craintes d'une nouvelle vague épidémique liée au coronavirus continuent de freiner les espoirs d'une reprise rapide de l'économie et donc les initiatives vers les actifs à risque. L'OMS a fait état d'une hausse record du nombre de cas de contamination au coronavirus dans le monde lors de la journée de dimanche, avec 183.020 nouvelles infections en 24 heures.

En Allemagne, le scandale Wirecard continue à faire les titres. Le spécialiste des paiements en ligne dont le titre fait partie de l'indice DAX a reconnu la "disparition" de 1,9 Milliard d'Euros, confirmant ainsi les soupçons de fraudes. Le titre Wirecard plonge encore de près de 40%.

VALEURS EN HAUSSE

* Carrefour grimpe de 4% à 14,7 euros. Le distributeur est soutenu par une note de JP Morgan qui est passé à l''achat' sur le dossier en visant 17 euros. Le marché croit désormais clairement au plan engagé par Alexandre Bompard puisque selon le consensus 'Bloomberg', 18 analystes recommandent désormais d''acheter' le titre, 7 sont à 'conserver' et aucun à 'vendre'. L'objectif à douze mois est fixé à 17,45 euros.

* Mediawan bondit de 41% à 11,9 euros. Pierre-Antoine Capton, Xavier Niel et Matthieu Pigasse ont annoncé le lancement d'une offre publique sur Mediawan à 12 euros par action, en vue de créer un nouveau champion mondial des contenus.

Lagardère (+2% à 12,6 euros) a reçu une offre d'achat ferme et définitive de Mediawan portant sur 100% du capital de Lagardère Studios. Le rapprochement avec Mediawan renforce le positionnement du nouvel ensemble en tant qu'acteur européen de référence dans la production audiovisuelle. La cession permettra à Lagardère Studios d'engager une nouvelle étape de son développement avec le support de son nouvel actionnaire.

* Renault gagne 1,4% à 21,4 euros. Dans quelques jours, le 1er juillet prochain, Luca de Meo prendra ses fonctions de directeur général de Renault. En attendant, l'ancien dirigeant de la marque Seat (Volkswagen) était présent vendredi à l'assemblée générale du constructeur automobile français, qui s'est tenue via internet pour cause de coronavirus. Lors de cette première déclaration publique depuis l'annonce de sa nomination, en janvier dernier, Luca De Meo s'est dit conscient du "sentiment d'urgence" et des difficultés de l'entreprise, aggravées récemment par l'épidémie de coronavirus, ajoutant qu'il entendait préserver l'ancrage de Renault en France.

* PSA Groupe avance de 3,3% à 13,8 euros. Le constructeur automobile bénéficie du soutien de Redburn qui est passé à l''achat' sur la valeur. Par ailleurs, Fiat Chrysler Automobiles aurait accepté les garanties demandées par Rome pour obtenir son prêt de 6,3 milliards d'euros. Dans son édition de dimanche, 'Sole 24 Ore' indiquait que le groupe transalpin se serait notamment engagé à ne pas supprimer d'emplois jusqu'en 2023.

VALEURS EN BAISSE

* Groupe ADP perd 1,5% à 98,3 euros. 2,5 milliards d'euros ! Telle est la perte de revenus estimée par Augustin de Romanet pour cette année. "En 2020, le trafic sera 60% inférieur à celui de 2019. À la fin de l'année, nous pourrions être à 65-70% d'une activité normale. C'est un choc historique. Nous allons perdre plus de 50% de notre chiffre d'affaires, qui pourrait être amputé d'environ 2,5 milliards d'euros", affirme le PDG du gestionnaire des aéroports parisiens au 'Journal du Dimanche'.

* Airbus (-1,5% à 67,8 euros) est la plus forte baisse du CAC40 en milieu de journée.

* Elis trébuche de 4% à 10,5 euros alors que la firme Credit Suisse vient d'abaisser sa recommandation sur le dossier du prestataire multi-services international de 'surperformance' à 'sous-performance', tout en ajustant son cours-cible de 11,25 euros à 8,5 euros.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !