Cotation du 18/02/2020 à 11h41 CAC 40 -0,37% 6 063,54
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 se rapproche des 6.100 points

Mi-séance Paris : le CAC40 se rapproche des 6.100 points
Mi-séance Paris : le CAC40 se rapproche des 6.100 points
Crédit photo © Benoît Tessier / Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 poursuit sur sa lancée en progressant de 0,3% en fin de matinée autour de 6.070 points. L'indice parisien est même monté jusqu'à 6.085 points ce matin malgré la clôture incertaine de Wall Street qui a peiné hier soir à aller chercher de nouveaux records alors que le président de la Fed s'est montré plutôt optimiste pour la croissance américaine hier.

L'optimisme est quand même de retour sur l'ensemble des places financières qui constatent que le nombre des infections liées au coronavirus ralentit et que le nombre de guérisons progresse plus vite que celui des décès. La décrue paraît ainsi amorcée avec 2.015 nouveaux cas de contamination sur les 24 dernières heures, le chiffre quotidien le plus faible depuis le 30 janvier. Une évolution qui donne de la crédibilité aux déclarations de responsables chinois sur la possibilité de voir l'épidémie refluer.

VALEURS EN HAUSSE

* Les équipementiers automobiles pointent en vive hausse en matinée à Paris à l'image de Valeo (+4%) ou de Faurecia (+3%), dopés par la présentation des objectifs de Vitesco Technologies, dont Continental est en train de se séparer.

* Valeo bénéficie également du soutien de Morgan Stanley qui a rehaussé de 'sous-pondérer' à 'pondération en ligne' sa recommandation sur le dossier, citant la position de leader du groupe sur le marché européen des voitures électriques et sa forte position au niveau mondial. 2020 devrait également être un tournant dans la perception du marché des véhicules électriques, ajoute le broker, qui vise 28 euros par action. Enfin, la chute du titre par rapport à ses sommets de novembre limite le potentiel baissier de la valeur.

* Pénalisé hier par ses perspectives prudentes, Michelin reprend aussi 4,4% à 108 euros et prend la tête du CAC40 à la mi-journée.

* Kering gagne 1,8% à 573 euros. Sur l'exercice 2019, le groupe de luxe a enregistré un résultat opérationnel courant de 4,78 milliards d'euros, en hausse de +19,6% (retraité de l'impact IFRS 16) pour un chiffre d'affaires de 15,88 milliards d'euros, en augmentation de +13,3% en comparable. Cette forte progression s'appuie sur une croissance significative dans toutes les zones géographiques. La marge opérationnelle courante s'améliore ainsi de 0,9 point à 30,1%. L'EBITDA s'élève à 6,02 Mds (+18,3%) et le résultat net part du Groupe récurrent atteint 3,2 MdsE, en progression de +15,1%.

* Total (+0,5% à 45,2 euros) n'a pas l'intention de racheter de racheter son partenaire en Afrique de l'Est et au Guyana Tullow Oil, a déclaré le PDG du groupe pétrolier français, Patrick Pouyanné, lors d'un entretien accordé à Reuters.

* AKKA Technologies reprend 3% à 59 euros. Suite à la réente basse du titre, l'équipe de direction a déclaré hier soir qu'elle va immédiatement renforcer sa participation dans le capital, sans fournir davantage de précisions.

* Solocal enchaîne une sixième séance de hausse à 0,495 euros (+4%). Le groupe présentera ses comptes annuels le 27 février.

VALEURS EN BAISSE

* Aucune baisse ne dépasse ni n'atteint 1% sur les valeurs du CAC40.

* Sanofi cède 0,6%. Le grand ménage à la tête du groupe pharmaceutique se poursuit. Selon les informations obtenues par 'Bloomberg' auprès de Sanofi, Ameet Nathwani, Chief Digital Officer et Chief Medical Officer, va quitter l'entreprise. Il ne sera pas seul à faire ses valises puisque Dieter Weinand, Dominique Carouge, qui dirige la transformation de l'entreprise, et Kathleen Tregoning, responsable des affaires extérieures, sont également sur le départ. Sous la houlette de Paul Hudson, Sanofi tente de se réinventer. Le groupe a annoncé début décembre son intention de mettre fin à ses recherches sur le diabète et les maladies cardio-vasculaires dans le cadre d'un plan de réorganisation en trois grandes entités commerciales globales. Le laboratoire a également indiqué la semaine passée qu'il allait réduire le nombre de personnes présentes au Comité Exécutif afin de renforcer l'agilité de l'entreprise et d'accélérer la prise de décision.

* Bic chute de 10% à 58,7 euros, sanctionné après des prévisions prudentes pour l'exercice en cours et des résultats 2019 inférieurs aux attentes initiales de la société. Le groupe table sur une évolution du chiffre d'affaires à base comparable comprise entre -1% et +1%, avec une croissance comparée à 2019 plus importante au cours du second semestre. La marge d'exploitation normalisée 2020 devrait se situer entre 16% et 17%, avec un focus maintenu sur la génération de trésorerie. Enfin, la stabilisation de la marge brute et l'amélioration de l'efficacité des dépenses de soutien à la marque seront plus que neutralisées par les coûts liés à la mise en place de la nouvelle organisation et par l'impact des coûts plus élevés des plans de performance par rapport à 2019.

* Haulotte (-6% à 4,5 euros) a réalisé un chiffre d'affaires 2019 de 610,8 ME, en croissance de +8% dans un marché mondial de la nacelle globalement stable en volumes sur l'année. Le dernier trimestre de l'année 2019 a été stable par rapport au trimestre précédent mais en retrait de -9% sur un an. Haulotte confirme qu'il ne sera pas en mesure de tenir son objectif de croissance du résultat opérationnel courant voisine de +10%. Haulotte avertit que 2020 devrait enregistrer une baisse des ventes proche des -10%.

* Amundi (-1,6% à 76 euros) a enregistré son meilleur résultat trimestriel, avec 262 ME de résultat net comptable (+36,5% vs T4 2018) et 274 ME de résultat net ajusté (+21,8% vs T4 2018). Le résultat comptable de l'exercice 2019 s'élève à 959 ME, soit +12,2% par rapport à 2018. Le Bénéfice net par action comptable atteint 4,75 euros, en hausse sensible de +12,1% par rapport à 2018.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com