Cotation du 15/07/2019 à 18h05 CAC 40 +0,10% 5 578,21
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 se maintient sur les 5.500 points !

Mi-séance Paris : le CAC40 se maintient sur les 5.500 points !
Mi-séance Paris : le CAC40 se maintient sur les 5.500 points !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 oscille autour de son point de clôture d'hier, ce qui est déjà une belle performance après la hausse de 2,2% de mardi. En baisse de 0,1% en fin de matinée, l'indice parisien préserve même de justesse les 5.500 points. Draghi et Trump on fait la loi hier ! Alors que Mario Draghi a suggéré de nouvelles mesures de soutien en déclarant que la banque centrale assouplirait de nouveau sa politique si l'inflation ne remontait pas, Donald Trump a de son côté relancé les espoirs d'un accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine, en affirmant qu'une "rencontre prolongée" aura bien lieu entre lui et Xi Jinping la semaine prochaine en marge du sommet du G20 d'Osaka. De quoi réjouir les investisseurs !

Donald Trump a tweeté : "J'ai eu une très bonne conversation téléphonique avec le Président Xi de Chine. Nous allons avoir une réunion prolongée la semaine prochaine lors du G-20 au Japon. Nos équipes respectives vont commencer les discussions avant notre meeting". On attend désormais Jerome Powell (décision sur les taux ce soir) pour savoir si la Fed infléchira ou non sa politique monétaire ! Sera-t-il aussi fort que Draghi et Trump hier pour séduire les marchés ? Certains veulent croire à un trio gagnant même si la baisse des taux américains est davantage attendue fin juillet.

VALEURS EN HAUSSE

* En tête du CAC40, STMicroelectronics gagne 3,2% proche de 15 euros. Morgan Stanley a débuté le suivi avec un avis à "surpondérer" et un cours cible de 18 euros.

* Société Générale, BNP Paribas et Crédit Agricole évoluent en légère hausse, finalement peu perturbées par la nouvelle chute des taux obligataires avec un taux négatif inédit observé hier pour

* TechnipFMC (+05% à 21,2 euros) a annoncé mardi soir avoir remporté plusieurs contrats "subsea" auprès de la compagnie Anadarko au Mozambique, dont un contrat "majeur".

* Sodexo (+0,2% à 105,2 euros) a finalisé un emprunt obligataire d'un montant de 250 millions de livres sterling à 9 ans (juin 2028), avec un coupon de 1,75%. Cette opération a été largement sursouscrite et placée auprès d'investisseurs européens.

* Groupe ADP s'adjuge plus de 3% à 161 euros. Le titre du gestionnaire des aéroports parisiens est soutenu par une note d'Exane BNP Paribas. Selon nos informations, le broker a rehaussé sa recommandation sur la valeur de 'neutre' à 'surperformer' tout en portant son objectif de 165 à 190 euros. Les analystes sont assez partagés sur le dossier puisque, selon le consensus Bloomberg, 15 sont à 'conserver', 2 à 'acheter' et 4 à 'vendre'. L'objectif moyen à douze mois est fixé à 169,42 euros.

VALEURS EN BAISSE

* Airbus (-0,2% à 125,2 euros) : Qantas Airways a signé un accord avec l'avionneur européen couvrant 36 appareils. Il comprend la conversion de 26 commandes existantes d'appareils de la famille A320neo ainsi qu'une nouvelle commande ferme de 10 A321XLR. Le montant de ces 10 A321XLR est évalué à plus d'un milliard de dollars au prix catalogue. L'avion permettra au groupe Qantas, qui comprend le transporteur à bas coûts Jetstar, d'améliorer la flexibilité de son réseau et de sa flotte pour mieux desservir les marchés point à point en Australie, en Asie et dans le Pacifique Sud. China Airlines a par ailleurs signé un protocole d'accord en vue de l'acquisition de 11 A321neo. Le transporteur basé à Taiwan prendra également 14 appareils du même type auprès d'une compagnie de leasing. Ces 25 appareils rejoindront la flotte d'Airbus de la compagnie qui compte actuellement 23 A330 et 14 A350 XWB.

* EDF (-1,1% à 12,05 euros) a annoncé mardi soir que la reprise de certaines soudures du réacteur nucléaire EPR de la centrale de Flamanville pourrait se traduire par un retard dans la mise en service. Le groupe a par ailleurs annoncé le lancement d'une nouvelle offre d'électricité à prix réduit pour les particuliers et avancé d'un an son objectif d'atteindre un million de clients résidentiels en offres de marché en France.

* Air France KLM (-3,7% à 7,88 euros) est pénalisé par une note d'analyste. HSBC a en effet dégradé la valeur d''acheter' à 'conserver' tout en réduisant sa cible de 13,5 à 9 euros.

* De retour à 17 euros, Carrefour est la plus forte baisse du CAC40 sur un repli limité à -1,2%.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com