Cotation du 17/10/2018 à 18h05 CAC 40 -0,54% 5 144,95
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 se laisse porter

Mi-séance Paris : le CAC40 se laisse porter
Mi-séance Paris : le CAC40 se laisse porter
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

La bourse de Paris se laisse porter par la bonne orientation de Wall Street hier soir et prolonge sa hausse de 0,3% en fin de matinée. Le CAC40 évolue ainsi autour de 5.380 points alors que les investisseurs digèrent les dernières annonces de Washington et Pékin dans le cadre de la guerre commerciale qui oppose les deux géants. Si le conflit est loin d'être réglé, les marchés redoutaient des droits de douanes plus sévères que ceux annoncés mardi par les deux camps. La Chine a ainsi annoncé des représailles limitées avec des tarifs douaniers sur 60 milliards de dollars de marchandises américaines supplémentaires. En bourse de Paris, le secteur automobile bénéficie des très bons chiffres du marché européen en août.

VALEURS EN HAUSSE

* Renault gagne 1,4% à 76,2 euros. Le nombre de véhicules immatriculés dans les pays de l'Union européenne et ceux de l'Association européenne de libre-échange (Islande, Norvège et Suisse) a bondi de 29,8% sur un an en août, généralement le mois le plus faible de l'année, avec plus de 1,17 million de véhicules neufs immatriculés, selon les données publiées par l'ACEA. Une forte hausse qui peut s'expliquer par les nouvelles normes européennes d'homologation WLTP, plus strictes, entrées en vigueur le 1er septembre... Le groupe Renault s'est particulièrement illustré le mois dernier avec des immatriculations en hausse de 56,4% (dont +66,7% pour la seule marque au losange).

* PSA Groupe (+1,4% à 24,73 euros) a enregistré de son côté des immatriculations en hausse de 17,1% (+37,2% pour Citroën).

* Les équipementiers Faurecia et Valeo progressent de 3% à 4%.

* Scor (+0,7% à 38,85 euros). L'actionnaire activiste CIAM, qui posséderait moins de 1% du capital du réassureur, aurait manifesté son désaccord après le rejet par Scor de l'offre d'achat formulée en août par l'assureur mutualiste Covéa (GMF, MAAF et MMA). Selon l'édition en ligne du 'Financial Times', CIAM a écrit à la direction de Scor pour lui reprocher le rejet de cette l'offre à hauteur de 43 euros par action en numéraire. Dans une lettre adressée mardi au PDG de Scor, Denis Kessler, CIAM dénonce le refus du réassureur français de discuter de cette offre avec Covéa alors qu'elle semble aller dans l'intérêt de ses actionnaires.

* Crédit Agricole gagne 0,3% à 12,53 euros. Mediobanca abaisse à neutre son avis en ciblant un cours ajusté de 19,50 à 15 euros.

VALEURS EN BAISSE

* Tarkett chute de 8% à 22 euros après le départ avec effet immédiat du président du directoire, Glen Morrison, un peu plus d'un an après sa nomination.

* GTT recule de 5% à 64,6 euros. Ces prises de bénéfices sont attisées par une note d'analyse de Portzamparc dans laquelle le bureau de recherche abaisse d'un cran sa recommandation, de "conserver" à "alléger".

* Iliad perd 1,6% à 116 euros. Morgan Stanley abaisse de 130 à 105 euros son objectif de cours en reconduisant son opinion "sous-pondérer".

* Une seule vraiment marquée sur le CAC40 : Engie perd 2,5% à 12,1 euros. Les associations AFIEG, A.N.O.D.E, UPRIGAZ, qui rassemblent les principaux fournisseurs alternatifs d'électricité en France, et le CLEEE, association représentant les grands consommateurs d'électricité, souhaitent unanimement faire part de leur préoccupation quant à la réforme de l'Accès Régulé à l'Electricité Nucléaire Historique (ARENH) actuellement en préparation par l'administration française

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com