Cotation du 25/05/2020 à 18h05 CAC 40 +2,15% 4 539,91
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 reste sous les 4.500 points

Mi-séance Paris : le CAC40 reste sous les 4.500 points
Mi-séance Paris : le CAC40 reste sous les 4.500 points
Crédit photo © Reuters
(Boursier.com) —

LA TENDANCE

Le CAC40 évolue en légère baisse depuis ce matin et stoppe sa remontée sous les 4.500 points. L'indice parisien cède 0,3% en milieu de journée autour de 4.470 points.

Le PIB de la zone euro devrait se contracter de 7,7% en 2020 selon les prévisions révisées de la Commission européenne. Concernant la France, le PIB devrait reculer de 8,2% cette année avant de progresser de 7,4% en 2021. En Allemagne, la récession devrait être de 6,5% en 2020 avant un rebond de 5,9% l'an prochain.

Des sociétés importantes ont encore publié leurs comptes trimestriels depuis la clôture d'hier soir, comme Crédit Agricole, Véolia Environnement, Arkema, Axa, Orpéa. Les fortunes sont diverses depuis l'ouverture !

VALEURS EN HAUSSE

* Axa (+3,5% à 16,4 euros) a annoncé un chiffre d'affaires en hausse de 4% au T1 2020 en base comparable (à 31,7 milliards d'euros), avec une croissance dans toutes les lignes de métiers et zones géographiques. Le CA de l'assurance dommages des entreprises pour le premier trimestre ressort en hausse de 5% en base comparable à 12,1 MdsE. Le CA santé progresse de 8% à comparable à 4,1 MdsE. Le CA prévoyance augmente de 3% en base comparable à 4,4 MdsE. En données publiées, le CA trimestriel baisse toutefois de 9%, puisqu'il était de 35 MdsE sur la période correspondante de l'an dernier. " Bien que les sinistres en lien avec le Covid-19 notifiés en mars soient limités, et que les conséquences précises de cette crise restent incertaines à ce stade, nous estimons que la crise du Covid-19 aura un impact significatif sur le résultat du Groupe en 2020", explique Thomas Buberl, directeur général de l'assureur.

* Solvay (+4% à 73,6 euros) affiche une performance solide au T1, avec un EBITDA sous-jacent de 569 ME, stable sur un an, en dépit de l'impact de -20 ME lié au COVID-19 en Chine.

* Vicat (+2% à 25,6 euros) s'attend à une baisse de son EBITDA sur l'ensemble de l'exercice mais estime que la reprise progressive de l'activité, notamment en France et en Inde, la baisse des coûts de l'énergie, la mise en place d'un programme ambitieux de réduction des coûts, l'attention particulière portée au besoin en fonds de roulement et enfin, la réduction du plan initial d'investissements industriels, sont autant d'éléments qui devraient permettre de limiter l'impact de cette crise sur ses résultats et sa situation financière.

* Orpéa (+1% à 99,7 euros) a décidé de suspendre, temporairement, ses objectifs financiers 2020. En effet, la volatilité actuelle de la reprise alors que la plupart des pays vont entrer en phase de déconfinement, et la mise en place de possibles mesures compensatoires dans la quasi-totalité des pays, ne permettent pas, à l'heure actuelle, de définir avec précision les perspectives 2020. Toutefois, le groupe "demeure confiant à moyen et long terme". Orpéa annonce son chiffre d'affaires pour le 1er trimestre 2020, clos le 31 mars dernier, ainsi que l'impact de la pandémie de Codiv-19 sur son activité. Le chiffre d'affaires du premier trimestre 2020 progresse de 7,8% à 981 millions d'euros. La croissance organique atteint 3,9%.

* PSA Groupe grimpe de 2,7% à 13,37 euros. Alors que le management de Fiat Chrysler Automobiles a confirmé hier qu'il restait attaché à sa fusion avec le constructeur français malgré le contexte "inattendu et sans précédent" provoqué par la pandémie de coronavirus, la SocGen estime que les conditions initiales du rapprochement devraient être revues. Et ce alors que Mike Manley a justement souligné mardi que les termes du projet n'ont pas changé... Pour les équipes de la banque, la chute du cours FCA, le réexamen du projet de versement d'un dividende de 1,1 milliard d'euros, et le fait que le groupe américano-italien devrait enregistrer un free cash-flow industriel négatif de plusieurs milliards d'euros sur l'année 2020, rendent difficilement envisageable le maintien des termes initiaux de l'accord. FCA a publié mardi une perte nette de 1,83 milliard de dollars, contre un bénéfice positif un an auparavant. Du fait de l'incertitude actuelle liée à la pandémie Covid-19, le groupe a suspendu ses prévisions annuelles pour 2020.

* OSE Immunotherapeutics grimpe de 30% à 7,8 euros. La société travaille activement à l'élaboration d'un vaccin prophylactique contre le virus pandémique SARS-CoV-2. Pour mener son programme, OSE s'appuie sur son expertise de sélection et d'optimisation de peptides d'intérêt et de leur formulation BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) pour un type de combinaison multiple de peptides. Elle utilise son savoir-faire issu de sa technologie d'optimisation d'épitopes (néo-épitopes) Memopi, récemment validée dans l'étape 1 de l'essai clinique de Phase 3 de Tedopi, combinaison de néo-épitopes antitumorale, pour accroître la réponse immune mémoire des lymphocytes T contre des antigènes particuliers.

* Crédit Agricole (+1,3% à 7,3 euros) a publié un PNB sous-jacent au T1 de 5,137 MdsE. Le résultat net ajusté part du groupe s'inscrit à 652 millions d'euros sur la période, en repli de 18,1%. L'établissement bancaire fait donc mieux que le consensus de place qui était situé à moins de 500 millions d'euros. Le résultat publié est de 638 ME (-16,4%).

VALEURS EN BAISSE

* Véolia Environnement (-1% à 19,3 euros) : L'EBITDA ressort à 970 ME contre 1,031 MdE au T1 2019, en repli de -5,9% en données courantes, de -5,3% à change constant et de -2,9% à périmètre et change constants. L'effet périmètre est négatif de -25 ME. L'effet change de -7 ME. L'EBIT Courant atteint 392 ME contre 484 ME au T1 2019, soit -18% à change courant et -13,3% à périmètre et change constants. Enfin, le Résultat net courant part du Groupe est de 121 ME contre 209 ME au T1 2019 (-40,2% à données constantes et -29,3% à périmètre et change constants et hors plus-values financières).

* ALD (-2,8% à 8,9 euros) a généré une croissance organique de la flotte totale + 4,9% par rapport à fin mars 2019 avec un résultat net (Part du Groupe) résilient de 128,9 millions d'euros, en baisse de 3,7% par rapport au premier trimestre 2019.

* Europcar (-0,7% à 1,62 euro) : Le chiffre d'affaires du groupe a reculé de 10,1% sur une base proforma, à 557 ME (+0,7% sur une base déclarée) au T1, avec deux périodes distinctes : Un démarrage d'année solide, avec une croissance proforma de 3,6% sur les deux premiers mois, puis une baisse de 34,6% en mars sur une base proforma. Le Corporate EBITDA (IFRS 16) est impacté par la sévérité et la brutalité de la crise sanitaire : -64 ME vs -13 ME au T1 2019. Le résultat net Groupe est de -105 ME (vs -67 ME au T1 2019).

* Airbus recule de 2,3% à 55,1 euros. JP Morgan a ajusté son cours cible de 59 à 51 euros.

* Kering cède 1% à 447 euros. Jefferies est repassé d'acheter à 'conserver' avec un objectif de cours abaissé de 600 à 505 euros.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !