Cotation du 22/06/2018 à 18h15 CAC 40 +1,34% 5 387,38
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 reprend sa marche en avant

Mi-séance Paris : le CAC40 reprend sa marche en avant
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

La petite pause de vendredi semble déjà bien loin pour le CAC40. L'indice parisien accroît ses gains à la mi-journée et grimpe désormais de 0,69%, à 5.654 points, sur des niveaux plus observés depuis décembre 2007. Alors que la tension est toujours bien présente à Milan, où la perspective d'un gouvernement de coalition entre le Mouvement Cinq Etoiles (M5S) et la Ligue se rapproche, les autres places européennes continuent à profiter de l'accès de faiblesse de l'euro ainsi que de la nette détente des tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis. La guerre commerciale entre Washington et Pékin est "entre parenthèses", a déclaré dimanche le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin. Les deux pays poursuivre leurs discussions sur la réduction de l'excédent chinois, proche de 335 milliards de dollars par an, mais sans se donner d'objectif chiffré. En ce lundi de Pentecôte, l'actualité entreprise est pour sa part assez limitée.

VALEURS EN HAUSSE

* Vallourec flambe de près de 10% dans le sillage de la bonne tenue des cours du brut. Maurel et Prom (+3,1% à 5,9 euros) et TechnipFMC (+0,7% à 29 euros) gagnent également du terrain.

* Airbus (+2,8% à 100,6 euros). Morgan Stanley a revalorisé le dossier de 115 à 125 euros tout en réitérant son conseil 'surpondérer'. La banque américaine met en avant la meilleure visibilité sur la croissance, la réduction de l'écart de flux de trésorerie disponible avec Boeing et souligne que l'arrivée au point mort de l'A350 pourrait constituer un important catalyseur pour le titre comme ce fut le cas pour Boeing et son Dreamliner.

* LVMH (+1,4% à 313,4 euros) avec Kering (+1,5% à 486,1 euros). Le secteur profite à plein de la faiblesse de l'euro.

* AccorHotels (+1,2% à 48,2 euros) prend l'accent chinois. Après Jin Jiang, un deuxième acteur asiatique, en l'occurrence Huazhu Hotels Group, fait son entrée au tour de table du groupe français. Selon une information publiée vendredi par 'Hospitality On' et dont l''AFP' a eu confirmation, Huazhu Hotels a acquis 4,5% du capital d'AccorHotels pour un montant d'environ 489 millions d'euros. Huazhu Hotels n'est pas un inconnu pour la société française puisque les deux acteurs sont partenaires depuis 2016. Fondé en 2005, Huazhu se classe au 12ème rang mondial des groupes hôteliers. Il possède et exploite actuellement plus de 3.000 hôtels dans plus de 350 villes en Chine.

* OL Groupe (+1% à 3,12 euros). Une poussée haussière à mettre en relation avec la qualification directe du club rhodanien pour la prochaine League des Champions. Grâce à sa victoire 3 buts à 2 samedi soir contre l'OGC Nice, l'OL a terminé la saison 2017-2018 de Ligue 1 à la troisième place, derrière le PSG et l'AS Monaco. Une place sur le podium qui assure au groupe de Jean-Michel Aulas un pactole minimum de 45 ME...

VALEURS EN BAISSE

* EuropaCorp (-9,2% à 2,5 euros). On a appris au cours du week-end que Luc Besson fait l'objet d'une plainte pour viol déposée vendredi par une comédienne de 27 ans. La plaignante s'est présentée à la police en disant avoir été abusée dans la nuit de jeudi à vendredi, lors d'un rendez-vous avec le réalisateur et producteur à succès au Bristol, un palace parisien situé près des Champs-Elysées, a affirmé à Reuters une source policière. Le fondateur des studios EuropaCorp "dément catégoriquement tout viol de quelque nature que ce soit", a déclaré à Reuters son avocat, Me Thierry Marembert. "Luc Besson est tombé de sa chaise quand il a entendu parler de ces accusations".

* Bigben Interactive (-4,5% à 14,9 euros). Trop rapide, la revalorisation du groupe? C'est ce que semble penser Midcap Partners Louis Capital Markets qui, dans une note d'analyse publiée ce lundi, abaisse d'"achat" à "neutre" sa recommandation sur le dossier, toujours valorisé 16 euros l'action. Pour l'intermédiaire, l'optimisme généré par le "redéveloppement" de l'activité Jeu vidéo de Bigben, mouvement stratégique qui s'est accéléré récemment grâce à la prise de participation dans Kylotonn puis le rachat de Cyanide, est actuellement bien reflété dans les données du consensus, proches des objectifs du management.

* SQLI (-2,9% à 35,4 euros), toujours plombé par un point d'activité du premier trimestre contrasté. Dans le sillage de cette publication qui a mis en relief une croissance organique de seulement 0,3%, Genesta Equity & Bond Research abaisse légèrement ses hypothèses de chiffre d'affaires pour 2018, à 236,9 ME, en-dessous de la guidance du management qui se situe toujours à 240 ME. " La croissance organique décevante de ce début d'année nous incite à plus de prudence et ce, dans l'attente de l'annonce de nouveaux éléments tangibles de la part du groupe", argumente le courtier.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Mi-séance Paris : le CAC40 reprend sa marche en avant

Partenaires de Boursier.com