Cotation du 25/10/2021 à 14h47 CAC 40 -0,16% 6 722,79
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 reprend le terrain perdu hier

Mi-séance Paris : le CAC40 reprend le terrain perdu hier
Mi-séance Paris : le CAC40 reprend le terrain perdu hier
Crédit photo © Reuters

LA TENDANCE

(Boursier.com) — Après 4 séances de baisses lors des 5 dernières, la tendance est nettement au rebond en Bourse de Paris ce jeudi avec un CAC40 en progression de 1,2% à 6.570 points. Le CAC40 reprend au passage le terrain perdu hier. L'espoir d'un compromis temporaire à Washington pour éviter le risque de défaut de paiement des Etats-Unis semble rassurer les investisseurs, alors que les démocrates ont déclaré qu'ils pourraient accepter une offre républicaine de suspendre le plafond de la dette jusqu'en décembre. De quoi repousser l'échéance... Les marchés sont aussi soutenus par le repli des prix du pétrole, même s'ils restent haut perchés (80 dollars le Brent). Sa vive progression ces derniers jours a nourri les craintes d'une flambée de l'inflation et d'une intervention plus rapide que prévu des banques centrales pour réduire leurs mesures de soutien.

Après l'APP et le PEPP, la Banque centrale européenne va-t-elle dégainer un nouveau programme de rachat d'actifs ? Selon des personnes proches de l'Institution citées par 'Bloomberg', la BCE étudie en tous cas la possible mise en place d'un nouveau programme de rachat d'obligations afin d'éviter toute perturbation du marché lorsque le programme d'achat d'urgence en cas de pandémie (PEPP), d'un montant de 1 850 milliards d'euros, prendra fin. Ce plan complèterait le QE 'classique' de 20 milliards d'euros par mois et viserait notamment à éviter un effondrement du marché des obligations de pays très endettés comme l'Italie.

Aux Etats-Unis, le grand rendez-vous de fin de semaine est pour demain vendredi, avec le rapport gouvernemental mensuel sur la situation de l'emploi aux USA pour septembre (consensus FactSet 488 000 créations de postes non-agricoles, 5,1% de taux de chômage, 61,7% de taux de participation à la force de travail).

VALEURS EN HAUSSE

* En tête du CAC40, Saint-Gobain reprend 4% à 58,7 euros. Le groupe a réitéré hier avec confiance ses objectifs formulés lors de la publication de ses résultats semestriels fin juillet 2021, à savoir une très forte progression du résultat d'exploitation à un nouveau plus haut historique sur l'ensemble de l'année avec, au second semestre 2021, un résultat d'exploitation proche du précédent record du second semestre 2020 à structure et taux de change comparables

* Valeo bondit de 7% à 25,3 euros dans un secteur automobile en rebond après des dégagements hier. Citigroup a rehaussé son opinion sur la valeur à 'neutre' avec une cible ajustée de 23 à 25 euros.

* Faurecia reprend aussi 6% et Renault 3%.

* Veolia (+0,4% à 26,7 euros) a annoncé le succès de l'augmentation de capital de 2,5 milliards d'euros dans le cadre du processus de rapprochement avec Suez. Elle donne naissance au champion mondial de la transformation écologique. "Le succès de cette augmentation de capital ainsi que le soutien des actionnaires existants, reflété par le très fort niveau de souscription, confirment la très forte adhésion du marché à l'opération", commente le management. A l'issue de la période de souscription, qui s'est achevée le 1er octobre 2021, la demande totale s'est élevée à plus de 193 millions d'actions, soit près de 4,4 milliards d'euros. L'opération a été sursouscrite avec un taux de souscription d'environ 175,4%.

* Air Liquide (+1,3% à 140 euros) poursuit le développement de son activité Santé à domicile en Europe, avec l'acquisition de Betamed S.A., "acteur majeur polonais de la santé à domicile". Betamed est spécialisée dans la prise en charge de patients atteints de pathologies sévères, à domicile ou dans sa clinique spécialisée située à Chorzow, en Silésie. Cette opération permet au groupe de renforcer sa présence en Pologne et d'y enrichir son offre d'accompagnement des patients atteints de maladies chroniques sévères.

VALEURS EN BAISSE

* Ubisoft cède 5% à 49 euros. Ce jeudi 7 octobre était entouré d'un cercle rouge par les opérateurs puisque le dernier opus de la saga 'Far Cry', en l'occurrence le sixième épisode, sort ce jeudi sur PC et consoles. Crise du Covid-19 oblige, ce 'Far Cry 6' sera le seul blockbuster de l'année pour Ubisoft, qui n'a donc pas le droit à l'erreur. Or, les premières critiques sont assez mitigées, de nombreux observateurs notant que le jeu suit la même formule de monde ouvert que de nombreuses autres grandes franchises d'Ubisoft, telles que Assassin's Creed et Watch Dogs.

* Seule baisse significative sur le CAC40, Eurofins recule de 1,4% à 105,9 euros.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !