Cotation du 06/08/2020 à 18h05 CAC 40 -0,98% 4 885,13
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 reperd plus de 1%

Mi-séance Paris : le CAC40 reperd plus de 1%
Mi-séance Paris : le CAC40 reperd plus de 1%
Crédit photo © Reuters
(Boursier.com) —

LA TENDANCE

Après une ouverture hésitante, le CAC40 a amplifié son repli pour perdre désormais 1,1% autour de 5.050 points. Les valeurs dopées hier par le plan de relance européen reperdent déjà la plupart de leurs gains, en particulier les secteurs aéronautique et bancaire.

Dans le sillage des places européennes, les contrats à terme pointent vers une ouverture de Wall Street dans le rouge. Le regain de tension entre les deux premières puissances mondiales semble revenir au premier plan après que la Chine eut déclaré que les États-Unis avaient ordonné la fermeture immédiate de son consulat à Houston. Un porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères a déclaré que cette décision avait été initiée unilatéralement par les États-Unis et que la Chine allait "réagir avec des contre-mesures fermes" si Washington ne "révoque pas cette décision erronée".

Après l'accord entre dirigeants de l'Union européenne en vue d'un plan de relance de l'économie du bloc de 750 milliards d'euros, répartis en subventions et prêts, les investisseurs guettent désormais avec attention toute avancée vers un nouveau plan de soutien massif aux Etats-Unis. La partie est toutefois loin d'être gagnée et il faudra sans doute encore patienter plusieurs semaines avant un éventuel compromis entre Démocrates et Républicains.

La progression des cours de l'or se poursuit à plus de 1.850 dollars l'once, ce qui rapproche le métal jaune de son record historique de 1.875 dollars remontant à septembre 2011.

VALEURS EN HAUSSE

* Seule hausse significative sur le CAC40, Veolia gagne 1,5% à 20 euros.

* Somfy bondit de 11% à 97 euros, porté par une publication rassurante et supérieure aux attentes du marché. Le groupe savoyard a dégagé sur le premier semestre un chiffre d'affaires de 568,9 ME, en repli de -7,5% et de -7,2% à données comparables. "Les comptes semestriels font ressortir, sur la base des premières estimations, une baisse du résultat opérationnel courant légèrement supérieure à celle du chiffre d'affaires. La trésorerie a été préservée grâce au déstockage de produits réalisé pour la continuité du service des clients, dans un contexte de production dégradée et de tensions logistiques", a précisé le management.

* Orpea gagne 6% après la publication d'une activité plutôt résiliente au premier semestre même si le deuxième trimestre a été plus compliqué avec la pandémie de Covid-19. Le spécialiste de la prise en charge globale de la Dépendance a ainsi réalisé une croissance intermédiaire de 3,5% grâce à la contribution des acquisitions notamment en Irlande, en Amérique Latine et en France. En organique, l'activité affiche un repli limité de 0,9%. Sur le seul deuxième trimestre, le chiffre d'affaires total a légèrement baissé de 0,8% à 923 millions d'euros, marquant ainsi le premier repli de l'activité depuis l'introduction en bourse du groupe en 2002...

VALEURS EN BAISSE

* Valeo (-9% à 22 euros) a vu son chiffre d'affaires consolidé du 1er semestre 2020 tomber à 7,058 milliards d'euros, en retrait de 28 % à périmètre et taux de change constant par rapport à la même période en 2019. La surperformance par rapport à la production automobile cependant forte dans toutes les régions de production : 9 points en Europe, 15 points en Chine, 7 points en Asie hors Chine, 4 points en Amérique du Nord et 16 points en Amérique du Sud. Au niveau mondial, la surperformance s'élève à 6 points, en léger repli par rapport au second semestre 2019 (+8 points) compte tenu d'un mix géographique défavorable dans un contexte de crise sanitaire. L'équipementier automobile a essuyé une perte nette, part du groupe, de 1,215 milliard d'euros sur le premier semestre et la marge opérationnelle est tombée à -840 ME. Dans un scénario de baisse de la production mondiale automobile de 10% au deuxième semestre 2020, Valeo table sur un EBITDA à environ 10% du chiffre d'affaires et un cash-flow libre supérieur à 400 ME. Pour réduire ses coûts, Valeo a supprimé 12.000 emplois sur les six premiers mois de 2020, soit 10,5% de l'effectif du groupe, dont 2.000 en France.

* AXA abandonne 1,8% à 18,16 euros en ce milieu de semaine, alors que Berenberg passe à son tour d'acheter à 'conserver' en ciblant un cours de 21,80 euros. L'assureur avait déjà été dégradé à 'vendre' par Citi, qui a également réduit son cours cible à 16,7 euros. Le broker met en avant les risques liés à la couverture des dividendes par les flux de trésorerie disponibles et à la liquidité centrale de l'entreprise. Le dossier des indemnisations des entrepreneurs dont l'activité a été mise à mal par la crise sanitaire est aussi suivi de très près par les analystes. Le groupe d'assurance publiera le 31 juillet prochain ses résultats semestriels...

* Bien orientés hier, Accor, Airbus et Safran reperdent environ 3%. Crédit Agricole et Société Générale redonnent près de 2%.

* Biosynex recule de 7% à 11 euros malgré un chiffre d'affaires semestriel de 44,3 millions d'euros, en hausse de 146,4% par rapport au 30 juin 2019 (18 ME). Retraitée de l'effet périmètre lié à l'acquisition de l'activité de santé familiale de Visiomed Group, la croissance organique affiche une solide augmentation de 112%. Cette très forte hausse de l'activité a bénéficié de la dynamique des ventes de produits de prévention et de prise en charge du Covid-19. Le segment d'activité Grand Public (pharmacies et GMS) enregistre un chiffre d'affaires de 22,1 ME, en forte progression de 110,6% par rapport au 30 juin 2019. Le segment professionnel affiche un triplement de son activité avec un chiffre d'affaires de 22,2 ME, soit une hausse de 196,6% par rapport au 1er semestre de l'exercice précédent. Cette augmentation est portée par les ventes de tests sérologiques Covid-19 BSS qui représentent un montant de 13,4 ME au 1er semestre 2020.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !