Cotation du 02/02/2023 à 18h05 CAC 40 +1,26% 7 166,27
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 repasse sous les 6.500 points

Mi-séance Paris : le CAC40 repasse sous les 6.500 points
Mi-séance Paris : le CAC40 repasse sous les 6.500 points
Crédit photo © Reuters

LA TENDANCE

(Boursier.com) — Le CAC40 a débuté la séance dans le vert au-dessus des 6.500 points mais il n'y est pas resté très longtemps, passant en territoire négatif quelques minutes plus tard. En fin de matinée, l'indice de la bourse de Paris cède 0,5% à 6.470 points. Le secteur bancaire est à peine perturbé par un avertissement de Credit Suisse qui a prévenu que ses prochains comptes trimestriels, seront impactés par des conséquences de la guerre en Ukraine et des hausses de taux dans la branche d'investissement

Les investisseurs restent prudents face aux préoccupations sur l'inflation et le resserrement des politiques monétaires. La secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, auditionnée mardi par le Sénat, a déclaré que les Etats-Unis sont confrontés à un "niveau d'inflation inacceptable" et a plaidé pour une orientation budgétaire appropriée pour contribuer à atténuer les pressions inflationnistes sans nuire à l'économie. Les investisseurs anticipent un nouveau resserrement de la politique monétaire de la Réserve fédérale la semaine prochaine.

VALEURS EN HAUSSE

* Safran grimpe de 1,7% à 99,3 euros, alors que de source de marché, Exane BNP Paribas vient de relever sa recommandation à 'surperformance' sur le dossier, contre un avis auparavant neutre. Hier, JP Morgan avait maintenu pour sa part son conseil acheteur ('surpondérer') assorti d'une cible de 140 euros.

* TotalEnergies reprend près de 1% à 56,2 euros alors que le baril de pétrole dépasse désormais les 120 dollars.

* DBV Technologies grimpe de 18% à 3,38 euros ce mercredi, alors que la société biopharmaceutique au stade clinique, a annoncé que son étude pivot de phase 3 EPITOPE (EPIT in TOddlers with PEanut Allergy), qui évaluait la sécurité d'emploi et l'efficacité de Viaskin Peanut pour le traitement des jeunes enfants allergiques à l'arachide âgés de 1 à 3 ans, avait atteint à son critère d'évaluation principal. Viaskin Peanut a démontré un effet thérapeutique statistiquement significatif, avec 67% des sujets du groupe Viaskin Peanut 250 µg répondant aux critères de réponse au traitement après 12 mois de thérapie, par rapport à 33,5 % des sujets du groupe placebo. DBV a l'intention d'analyser davantage les données d'EPITOPE et d'explorer les voies réglementaires pour Viaskin Peanut chez les enfants âgés de 1 à 3 ans, étant donné le besoin élevé non satisfait et l'absence de traitement approuvé pour cette population vulnérable. En parallèle, DBV poursuit un dialogue productif avec la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis sur la conception du protocole VITESSE, un essai pivot de phase 3 du patch Viaskin Peanut modifié chez les enfants allergiques à l'arachide âgés de 4 ans et plus.

VALEURS EN BAISSE

* BNP Paribas, Crédit Agricole et Société Générale limitent finalement leurs replis à moins de 1%.

* Korian corrige de 8% à 17,2 euros, alors que le journal 'Le Parisien' rapporte que 30 plaintes ont été déposées par des familles de résidents contre le groupe. Selon le journal, les familles accusent le groupe de "mise en danger de la vie d'autrui et d'homicide involontaire". Le secteur des maisons de retraite en France est dans le collimateur des autorités depuis le début de l'année, après la publication en janvier du livre "Les Fossoyeurs", dans lequel son auteur dénonce la négligence d'Orpea et le mauvais traitement de personnes âgées dans certains de ses établissements... Dans un communiqué, Korian souligne de son côté "qu'à aucun moment Maître Sarah Saldmann n'a pris attache avec Korian France pour formaliser les réclamations de ses clients et ainsi faire valoir leurs intérêts. Si tel était le cas, Korian en prendra connaissance avec la plus grande attention. En l'état, Korian ignore tout du contenu de ces plaintes et ne peut donc faire aucun commentaire", explique le groupe.

* SII (-0,6%) a dégagé un résultat opérationnel de 79,1 ME sur l'exercice 2021-2022, soit plus du double de l'exercice précédent. La marge opérationnelle atteint un niveau inégalé depuis plus de 15 ans à 9,5%, en hausse significative de 4,2 points. En France, la marge opérationnelle ressort en hausse de 5,6 points à 7% (1,4% lors du précédent exercice). La marge opérationnelle internationale affiche un taux de 11,7%, contre 8,9% à fin mars 2021 portée par la performance de la Pologne, le rebond de l'activité en Espagne, le retour de la croissance en Allemagne et le bon développement des activités dans les autres filiales.

* Sanofi (-0,5%) a lancé son premier Accélérateur digital, dont la vocation est d'aider l'entreprise à concrétiser son ambition de figurer parmi les leaders de la santé digitale. Cet accélérateur vise à développer des produits et solutions au service de la mission de Sanofi de transformer la pratique de la médecine grâce au numérique, aux données et à l'intelligence artificielle. Implanté à Paris, il s'appuie déjà sur une équipe de plus de 75 spécialistes du monde entier et continuera de recruter des talents, spécialisés dans le product management, le développement full stack et la data science.

©2022-2023

A lire aussi sur CAC 40

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !