Cotation du 22/01/2021 à 18h05 CAC 40 -0,56% 5 559,57
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 repart de l'avant avec les banques

Mi-séance Paris : le CAC40 repart de l'avant avec les banques
Mi-séance Paris : le CAC40 repart de l'avant avec les banques
Crédit photo © Reuters

LA TENDANCE

(Boursier.com) — La bourse de Paris repart déjà de l'avant après des prises de bénéfices appuyées en clôture hier. Le CAC40 reprend près de 1% en fin de matinée autour de 5.570 points. Le secteur bancaire tire la tendance avec la Société Générale et le Crédit Agricole qui occupent la tête du palmarès. L'industrie est soutenue par une importante décision intervenue hier au niveau européen puisque les ministres des Finances de la zone euro sont en effet convenus de la possibilité de recourir au Mécanisme européen de stabilité (MES) comme d'un fonds de financement en dernier recours en cas de crise bancaire. Le ministre allemand des Finances, Olaf Scholz, a précisé que cet accord, bloqué depuis l'an dernier, rendra la zone euro plus stable et plus apte à résister aux crises futures.

Wall Street se redresse aussi assez nettement avant bourse ce mardi, l'optimisme restant élevé concernant les futurs vaccins contre le nouveau coronavirus, alors que le laboratoire américain Moderna vient de demander une autorisation d'utilisation d'urgence aux USA. Une approbation britannique est également attendue dans les prochains jours.

Les marchés ont aussi trouvé en Janet Yellen, ex-patronne de la Fed, qui va prendre les fonctions de Secrétaire au Trésor de l'administration Biden, un nouveau catalyseur à la hausse. Pressentie depuis la victoire de Biden, cette nomination confirmée hier fait penser aux investisseurs que la Fed devrait encore plus soutenir l'économie américaine à travers des des programmes de prêts aux PME et aux autorités locales, que Steven Mnuchin a décidé récemment de ne pas prolonger au-delà du 31 décembre.

VALEURS EN HAUSSE

* Société Générale gagne 4,2% à 17,38 euros et le Crédit Agricole 3,5% sur les 10 euros. BNP Paribas progresse de 1,6% à 43,6 euros.

* Accor (+1,7% à 29,24 euros) a procédé hier à une émission d'obligations convertibles en actions nouvelles et/ou échangeables en actions existantes (OCEANE) d'un montant de 500 millions d'euros portant intérêt à un taux nominal annuel de 0,70%.

* Casino (+0,5% à 24,3 euros) a finalisé la cession à ALDI France de 545 magasins Leader Price, 2 supermarchés Casino et 3 entrepôts, pour une valeur d'entreprise de 717 millions d'euros. Après prise en compte des passifs nets transférés avec les magasins pour 34 millions d'euros, les produits de cession s'établissent à 683 millions d'euros dont 648 millions d'euros perçus ce jour, et jusqu'à 35 millions d'euros de complément de prix versé ultérieurement sur la base du respect d'indicateurs opérationnels durant la période de transition.

* Axa (+1,4% à 20 euros) a indiqué viser une croissance de son résultat opérationnel par action de 3% à 7% par an en moyenne sur 2021-2023 et un taux de distribution des bénéfices par action de 55 à 65% concernant le dividende.

* Bigben Interactive grimpe de 2,7% à 17,5 euros, porté par le relèvement de ses objectifs annuels après un solide premier semestre. Grâce à une bonne maitrise des coûts et à la dynamique de l'activité Nacon Gaming, le groupe est parvenu à dégager sur les six premiers mois de l'exercice un EBITDA de 33,3 millions d'euros, en hausse de 20,5%, matérialisant une marge de 24,6% contre 21,8% un an plus tôt. Le résultat opérationnel courant s'élève à 16,9 ME et s'affiche à 12,5% du chiffre d'affaires, en forte hausse par rapport à l'objectif annoncé de plus de 10% pour l'ensemble de l'exercice. Le Résultat Net ressort en hausse de 16,7% et atteint avec 9,7 ME, son record semestriel historique des dix dernières années. Bigben anticipe toujours un deuxième semestre 2020-2021 dynamique avec une forte croissance de Nacon Gaming et une amélioration de l'Audio/Telco. L'objectif d'un chiffre d'affaires annuel compris entre 270 et 290 ME est confirmé (263,5 ME au 31 mars 2020) et la marge opérationnelle courante est désormais attendue supérieure à 12% (9% au 31 mars 2020) contre supérieure 10% auparavant.

* Ipsen progresse de 2% à 82,4 euros, les investisseurs semblant apprécier la nouvelle feuille de route du laboratoire pharmaceutique. En amont de son "Capital Markets Day", le groupe spécialisé dans la médecine de spécialités a indiqué vouloir se concentrer sur les domaines de l'oncologie, des maladies rares et des neurosciences au cours des prochaines années. Sur la période 2020-2024, le management, qui va accroître ses investissements dans la recherche et développement grâce à des économies réalisées sur les frais de vente et les frais généraux et administratifs, vise un taux de croissance annuel moyen du chiffre d'affaires compris entre 2% et 5%, à taux de changes et périmètre constants, en incluant l'approbation potentielle d'indications supplémentaires. Il a par ailleurs lancé une revue stratégique de son activité Santé Familiale.

VALEURS EN BAISSE

* 2CRSI recule de 3,4% à 4,35 euros après la publication de ses comptes semestriels. Le groupe maintient son objectif d'un chiffre d'affaires annuel 2020-2021 entre 170 ME et 200 ME. Cette croissance du chiffre d'affaires devrait mécaniquement s'accompagner d'une hausse de la rentabilité.

* Peu de baisses significatives sur le CAC40 : seuls Worldline et Teleperformance affichent des replis un peu supérieurs à 1%.

©2020-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !