Cotation du 17/09/2021 à 18h05 CAC 40 -0,79% 6 570,19
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 repart de l'avant

Mi-séance Paris : le CAC40 repart de l'avant
Mi-séance Paris : le CAC40 repart de l'avant
Crédit photo © Reuters

LA TENDANCE

(Boursier.com) — Après un départ timide sur les 6.700 points, le CAC40 confirme plus nettement son rebond, en hausse de 0,6% autour de 6.730 points en fin de matinée. La fermeture de Wall Street ce lundi pour le "Labor day" devrait limiter les prises d'initiatives ainsi que les volumes. Wall Street qui a encore clôturé vendredi proche de ses sommets avec un même un nouveau record pour le Nasdaq à 15.363 pts.

Le rebond du jour fait suite à l'important recul, vendredi (-1,08%) suite à la publication du chiffre des créations d'emplois bien plus faible que prévu en août aux Etats-Unis (235.000 contre 750.000 attendus), qui a confirmé une détérioration de la dynamique de reprise économique. Le rapport a aussi fait état d'une hausse plus forte que prévu des salaires, susceptible d'alimenter l'inflation et de compliquer la tâche de la Réserve fédérale au moment où ses responsables débattent de l'opportunité de réduire son soutien à l'économie.

En Europe, la BCE tiendra jeudi sa réunion de politique monétaire au cours de laquelle elle pourrait relever ses prévisions économiques et débattre de la réduction progressive de ses achats d'actifs mensuels dans le cadre de son programme d'urgence contre la pandémie, PEPP.

VALEURS EN HAUSSE

* Renault (+1% à 30,4 euros) a dévoilé sa nouvelle Mégane intégrant une nouvelle génération de motorisation électrique. Nouvelle Mégane E-TECH Electric sera fabriquée en France, dans l'usine de Douai, au coeur d'ElectriCity, le nouveau pôle industriel électrique de référence en Europe avec une ambition de 400.000 véhicules par an.

* TotalEnergies gagne 1,1% à 37,7 euros. L'Irak et TotalEnergies ont signé dimanche un accord pour la construction de quatre méga-projets énergétiques dans le Sud irakien dont les investissements atteindront au total 27 Milliards de dollars (22,7 Milliards d'euros), selon le ministre irakien du Pétrole. Ces investissements portent sur la production de gaz, de pétrole et d'énergie solaire afin de réduire la dépendance du pays aux énergies fossiles. Le groupe français prévoit un investissement initial de 10 Milliards de dollars dans ces quatre grands projets dont les travaux d'ingéniérie débuteront à la fin de l'année, a précisé la direction lors d'une cérémonie de signature à Bagdad.

* Carrefour reprend 1,8% à 15,8 euros mais reste sous le prix de sortie du capital de Bernard Arnault, qui était actionnaire du distributeur depuis 14 ans.

* Korian poursuit sa stratégie d'acquisition ciblée. Korian Italie a fait en août l'acquisition de Gruppo Sage, acteur régional spécialisé dans la santé mentale. Gruppo Sage exploite dans le Latium 9 établissements, tous certifiés ISO 9001 et situés à Rome et Viterbe, pour une capacité totale de 568 lits dont 254 dédiés à la prise en charge de pathologies psychiatriques. Korian Italie acquiert également les murs de 6 des établissements. Gruppo Sage, qui bénéficie d'une excellente réputation, est le premier acteur privé en santé mentale dans la région du Latium et collabore étroitement avec les principaux hôpitaux publics de la région. Le chiffre d'affaires, de 22,5 millions d'euros en 2019, devrait continuer à progresser d'au moins 10% d'ici 2023 grâce à l'ouverture de lits supplémentaires pour couvrir les besoins du territoire en matière de santé mentale.

VALEURS EN BAISSE

* Spie (-5,7% à 19,4 euros) a annoncé déposer aujourd'hui une offre non engageante auprès d'Engie en vue d'acquérir EQUANS. "Le rapprochement de SPIE et d'EQUANS constituerait une opportunité unique d'accélérer la mise en oeuvre de la stratégie de SPIE en créant le champion européen, pure player des services multi-techniques", explique Spie. SPIE envisage une structure de financement équilibrée, associant dette et fonds propres, calibrée de façon à préserver la solidité du bilan du groupe. Bpifrance et Clayton Dubilier & Rice, disposant d'une connaissance approfondie de SPIE et de son secteur d'activité, apporteraient un financement en fonds propres, "à des conditions alignées avec les intérêts des actionnaires actuels de SPIE". L'ensemble des actionnaires de SPIE seraient ensuite invités à participer à une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription. Ce projet et sa structure financière permettraient, dès le closing de l'opération, une solide relution du bénéfice net par action, et une forte augmentation de celle-ci par la suite, selon Spie.

* Plastic Omnium cède 2,7% à 24,1 euros. Le constructeur automobile coréen Hyundai a choisi Plastic Omnium pour équiper en systèmes de stockage la future version à hydrogène de son modèle STARIA qui vient d'être commercialisé. Cette version à hydrogène sera lancée en 2023, représentant une production de plus de 30.000 véhicules par an. Les réservoirs haute pression (HPV) de type IV 700 bars seront développés avec le soutien des équipes en Europe et en Chine, et produits en Corée dans l'usine Plastic Omnium de Gyeong-Ju. Avec un investissement initial de 30 millions d'euros, l'usine du Groupe accueillera une nouvelle ligne de production de réservoirs à hydrogène pour soutenir son développement sur le marché coréen.

* Une seule baisse supérieure à 1% parmi les valeurs du CAC40 : Alstom recule de 1,2% à 34,2 euros.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !