Cotation du 17/05/2022 à 18h05 CAC 40 +1,30% 6 430,19
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 recule encore sous les 6.200 points

Mi-séance Paris : le CAC40 recule encore sous les 6.200 points
Mi-séance Paris : le CAC40 recule encore sous les 6.200 points
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le recul du CAC40 se poursuit fortement ce lundi avec un repli de 1,4% à 6.170 points. C'est la quatrième séance consécutive de repli en bourse de Paris, dans la foulée de la clôture de Tokyo (-2,53%) et du nouveau reflux à Wall Street vendredi soir. En Chine, le confinement à Shanghai semble devoir se prolonger jusqu'à la fin du mois, tandis que Pékin se referme à son tour.

En outre, des spéculations selon lesquelles le président russe Vladimir Poutine pourrait officiellement déclarer la guerre à l'Ukraine ce lundi à l'occasion des célébrations commémorant la capitulation de l'Allemagne nazie face aux troupes alliées affectent un peu plus le sentiment du marché déjà déprimé par le regain d'inflation qui se confirme, sur fond de changement de ton des banques centrales.

VALEURS EN HAUSSE

* Adocia grimpe de 7% à 4,71 euros ce lundi, alors que le groupe a annoncé le lancement de l'essai de phase III de l'insuline ultra-rapide BC Lispro en partenariat avec le groupe Tonghua Dongbao, premier producteur chinois d'insuline. 1.300 patients diabétiques participeront à cet essai dans près de 100 centres, en Chine.

* Deuxième séance de cotation et deuxième séance de forte hausse pour Euroapi (+6% à 14,3 euros). Il faut dire que la société spécialisée dans la fabrication des molécules chimiques pour médicaments bénéficie d'un soutien de poids ce matin dans la mesure où JP Morgan a débuté le suivi de la valeur avec un conseil 'surpondérer' et un objectif de 17 euros. La banque parle d'une "histoire de transformation avec un potentiel significatif ", s'attendant à une croissance de l'Ebitda de plus de 20% dans les années à venir. Elle affirme qu'Euroapi a le potentiel pour générer une "croissance supérieure" à son homologue le plus proche, le Suisse Siegfried "malgré une décote de 30%". JP Morgan considère les chiffres du premier semestre, attendus cet été, comme un événement important pour éventuellement accroître la confiance des investisseurs dans l'histoire du titre.

* Solutions 30 progresse de 1,3% à 5,38 euros. Le titre de la société européenne spécialisée dans les solutions pour les nouvelles technologies est soutenu par une note d'BNP Paribas Exane qui a repris la couverture du dossier avec une recommandation 'surperformer' et un objectif de 8 euros.

VALEURS EN BAISSE

* Plus forte baisse du CAC40, ArcelorMittal redonne 4% à 25,3 euros.

* Le luxe n'est pas épargné avec LVMH, Hermès et Kering en baisse d'environ 2%. L'Oréal perd aussi 2,4% à 308 euros.

* Danone (-1,5%) est parvenu à un accord avec Mengniu pour lui céder sa participation de 25% dans Yashili et sa participation de 20% dans la joint-venture Inner Mongolia Dairy. En parallèle, Danone acquiert 100% de Dumex Baby Food Co Ltd, un fabricant chinois de lait infantile, détenu par Yashili. La clôture de ces opérations ne sera pas nécessairement concomitante. Ces opérations font suite à la cession de la participation minoritaire de 9,8% de Danone dans Mengniu annoncée en 2021. Leur finalisation mettra un terme au partenariat entre Danone et Mengniu.

* Vivendi recule de 1% à 10,8 euros. Dans le cadre de l'offre sur les actions de Lagardère SA, Qatar Holding LLC, qui détient 11,52% du capital de Lagardère SA, a fait part de sa volonté concernant sa participation... Le fonds d'investissement n'apportera pas à l'offre de Vivendi. En outre, "Qatar Holding LLC pourrait envisager de procéder à des achats ou à des cessions d'actions Lagardère SA en fonction des opportunités de marché et/ou des exigences réglementaires applicables".

* Scor cède 0,7% à 26 euros, alors que le groupe a expliqué absorber les chocs liés aux sinistres potentiels résultant du conflit en Ukraine, d'une série de catastrophes naturelles et de la poursuite de la pandémie aux Etats-Unis. Les Primes brutes émises sont ressorties à 4.715 millions d'euros au premier trimestre, en hausse de 9,7% par rapport au premier trimestre 2021. La perte nette du groupe s'est limitée à 80 millions au premier trimestre, à comparer à un résultat net de 45 millions au premier trimestre 2021. Les capitaux propres sont de 6.064 millions à fin mars, correspondant à un actif net comptable par action 33,89 euros, en baisse de 3,9% par rapport au 31 décembre 2021. Le ratio de solvabilité estimé du groupe est de 240% à fin mars 2022 (supérieur au ratio de 226% publié au 31 décembre 2021).

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités CAC 40

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités