Cotation du 29/09/2020 à 16h13 CAC 40 -0,05% 4 840,70
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 progresse avant la Fed

Mi-séance Paris : le CAC40 progresse avant la Fed
Mi-séance Paris : le CAC40 progresse avant la Fed
Crédit photo © Reuters

LA TENDANCE

(Boursier.com) — Le marché parisien poursuit sur sa lancée. A l'image des séances précédentes, le CAC40 pointe en légère hausse à la mi-journée, sur un gain de 0,41% à 5.088 points. Les prises de risque sont limitées à quelques heures de la conclusion de la réunion du Comité de politique monétaire de la FED. Si le statu quo sur les taux ne fait aucun doute, la conférence de presse de Jerome Powel sera particulièrement surveillée après le changement de paradigme sur l'inflation de l'Institution américaine, tout comme la publication de ses dernières prévisions économiques.

Le rebond des cours du brut favorise également la bonne tenue des indices, soutenus par les perturbations dans la production américaine avec l'arrivée de l'ouragan Sally dans le Golfe du Mexique et l'annonce par l'American Petroleum Institute d'une baisse des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière.

VALEURS EN HAUSSE

* Vallourec (+5,1% à 20,6 euros) avec CGG (+4,7% à 0,7 euro), dans le sillage des cours de l'or noir.

* Poxel (+3,4% à 6,69 euros) après publication d'une perte nette de 12,1 millions d'euros, contre -9,8 ME au premier semestre 2019. "Pour le reste de l'année 2020, nous anticipons des jalons d'étapes et progrès importants, et notamment les résultats de la phase IIa du PXL770 qui évalue son efficacité chez une centaine de patients susceptibles d'être atteints de NASH, qui sont attendus fin septembre 2020", explique la société.

* Kering (+2,2% à 602 euros), soutenu par une note d'analyste. Kepler Cheuvreux a revalorisé le dossier de 590 à 630 euros tout en confirmant son avis à 'acheter'.

VALEURS EN BAISSE

* GL Events cède 3,6% à 9,7 euros après la présentation de comptes intermédiaires très dégradés malgré les fortes économies mises en place par le management. Le résultat opérationnel courant hors IFRS 16 ressort à -46,7 ME contre 69,7 ME un an plus tôt pour un chiffre d'affaires de 266,8 ME, en repli de 55%. Le résultat net part du Groupe est négatif à hauteur de 30,4 ME. Dans un environnement contraint qui ne permet pas de tenir les manifestations à caractère international et de taille significative, le volume d'activité 2020 est estimé à ce jour à 600 ME induisant une perte annuelle de l'ordre de 50 ME. Le plan de réduction des coûts devrait atteindre 130 ME en fin d'année.

* Accor (-3,1% à 24 euros). JP Morgan ne vise plus que 22 euros sur le groupe hôtelier contre 28 euros précédemment et reste à 'sous-pondérer'.

* FNAC Darty (-2,7% à 35,4 euros). Le titre subit quelques prises de bénéfices après deux belles séances haussières. Le distributeur de produits culturels a été dopé mardi par les dernières déclarations plutôt optimistes de son directeur général. Lors d'un entretien accordé à 'BFM Business', Enrique Martinez a en effet affirmé qu'il espérait réaliser pour cette année un chiffre d'affaires proche de celui de 2019. "On a perdu autour de 400 millions pendant le plus dur de la crise. Depuis, l'activité est bonne et on récupère progressivement une bonne partie. L'activité à Noël est très importante pour notre groupe et nous attendons avec impatience l'arrivée des dernières semaines de l'année", a précisé le dirigeant.

* Casino (-1,5% à 22,2 euros). Le flux vendeur sur le dossier est alimenté par une note de JP Morgan qui a dégradé le titre du distributeur à 'neutre' tout en abaissant son objectif de cours de 47 à 30 euros.

* Renault (-1,2% à 23,8 euros). Comme anticipé, le groupe annonce l'arrivée de Luciano Biondo au poste de directeur industriel du pôle électrique et véhicules utilitaires légers du Nord de la France. Il sera rattaché à Jose Vicente de los Mozos, directeur Industriel du Groupe et membre du comité exécutif du Groupe Renault. Luciano Biondo, 50 ans, était président de Toyota Motor Manufacturing France (TMMF) depuis le 1er janvier 2017 et directeur de l'usine de Valenciennes depuis 2016. "Je suis ravi que Luciano Biondo rejoigne les équipes du groupe Renault. Il aura pour mission de piloter, en concertation avec l'ensemble des parties prenantes, le projet de création d'un pôle d'excellence optimisé des véhicules électriques et utilitaires légers dans le nord de la France, à partir des usines de Douai, Maubeuge et Ruitz", commente Jose Vicente de los Mozos, directeur industriel et membre du comité exécutif de Renault.

* Suez (-0,6% à 14,9 euros) accélère afin de faire face à la tentative hostile de rachat de Veolia. Le groupe de traitement de l'eau et des déchets a signé un accord avec PreZero, branche du groupe Schwarz, pour lui céder ses activités de Recyclage et Valorisation - hors activités de recyclage des plastiques et de traitement de déchets dangereux - aux Pays-Bas, au Luxembourg, en Allemagne et en Pologne. En 2019, ces activités ont généré un chiffre d'affaires d'environ 1,110 milliard d'euros et un EBITDA ajusté d'environ 100 ME. La transaction envisagée valorise les activités cédées à 1,1 MdE (Valeur d'Entreprise). L'opération devrait être conclue au cours du premier trimestre 2021, sous réserve de l'approbation des autorités réglementaires et des conditions suspensives usuelles, dont la consultation des instances représentatives du personnel. Avec cette opération, Suez atteint ainsi environ 40% de l'objectif de rotation d'actifs annoncé en octobre dernier dans le cadre de son plan stratégique SUEZ 2030, et trouve, avec PreZero, un nouvel environnement bénéfique au développement de l'activité et de ses collaborateurs.

* Lagardère cède 0,5% à 18 euros alors qu'Oddo BHF a dégradé le dossier à 'alléger' en visant 15 euros.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !