Cotation du 18/10/2018 à 18h05 CAC 40 -0,55% 5 116,79
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 poursuit sa correction

Mi-séance Paris : le CAC40 poursuit sa correction
Mi-séance Paris : le CAC40 poursuit sa correction
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Entre la baisse d'hier (-2,11%) et celle de ce matin (-1,3% à 5.140 points en fin de matinée), le CAC40 s'inscrit grosso modo dans la tendance de Wall Street où le Dow Jones a cédé -3,15% et le S&P 500 -3,29%. L'indice parisien demeure toutefois au-dessus des plus bas annuels inscrits en mars dernier, autour de 5.040 points. La violente chute de Wall Street a été suivie ce matin par la reculade de près de 4% du Nikkei et de plus de 5% à Shanghai. Les investisseurs semblent prendre en compte les nouvelles données à l'oeuvre sur les marchés depuis plusieurs jours : des taux d'intérêts américains à 10 ans sensiblement positionnés au-dessus des 3% et une croissance économique mondiale révisée à la baisse par le FMI en début de semaine, remettant en cause les scénarios de progression des bénéfices des entreprises plutôt optimistes pour 2019 et 2020. Dans la foulée de la séance de baisse de Wall Street, Donald Trump a de nouveau attaqué "la Fed, tombée sur la tête". Une nouvelle critique vis-à-vis de la banque centrale et de sa politique de relèvement des taux.

VALEURS EN HAUSSE

* Ingenico flambe de 11% à 70 euros. Les analystes sont logiquement nombreux à revenir sur le dossier Ingenico ce matin après que Natixis eut "confirmé son intérêt à explorer la logique d'un rapprochement industriel de ses activités de paiement avec celles du groupe Ingenico". Bryan Garnier estime que le leader mondial des solutions de paiement intégrées n'est pas vendeur pour le moment. Le groupe est confronté à des difficultés, mais il est trop tôt pour que le PDG, Philippe Lazare, abandonne ou montre qu'il a déjà réussi à transformer la société. Le leader mondial des solutions de paiement intégrées indique pour sa part "avoir fait l'objet d'approches préliminaires en vue d'une opération stratégique". La société explique avoir "initié une revue de ses options stratégiques et de leurs mérites respectifs. Dans ce cadre, Ingenico Group se refusera à tout commentaire additionnel".

* Ubisoft (+2,5% à 85,7 euros) bénéficie d'une actualité porteuse avec notamment le carton du dernier opus d'Assassin's Creed. Le groupe a indiqué hier qu'Assassin's Creed Odyssey avait enregistré sur sa semaine de lancement la meilleure performance de l'histoire de la franchise sur l'actuelle génération de consoles. Cette annonce laisse Louis Capital Markets Midcap Partners très optimiste au regard de l'excellent retour des joueurs qui devrait soutenir les ventes sur les semaines suivantes. Le broker est à l'achat avec un objectif de cours de 107 euros.

* Visiomed rebondit de 15% à 0,146 euro. La société estime faire l'objet d'une spéculation baissière sur son cours de bourse dans des volumes atypiques et a évoqué la mise en place de solutions de financement alternatives aux OCABSA.

* PSA Groupe est la seule hausse significative sur le CAC40 (+0,8% à 20,8 euros).

VALEURS EN BAISSE

* LVMH reste en baisse de 1% à 262,5 euros. Raymond James a réduit son objectif de 331 à 316 euros mais reste à 'surperformer', tout comme Oddo BHF qui ajuste la mire de 315 à 310 euros en réitérant son opinion 'acheter'.

* Faurecia (-1,5% à 45,4 euros) affiche une hausse trimestrielle de ses ventes de 8,3% hors incidence négative des taux de change de 2,4% (principalement due à la livre turque, au réal brésilien et au peso argentin) et confirme "pleinement" ses objectifs pour l'exercice 2018, tels que revus à la hausse en juillet 2018 lors de l'annonce des résultats du premier semestre 2018 (voir le communiqué de presse du 20 juillet 2018) : croissance des ventes d'au moins +8% (à taux de change constants) ou d'au moins 600 points de base au-dessus de la croissance de la production automobile mondiale; Marge opérationnelle d'au moins 7,2% des ventes; Cash-flow net supérieur à 500 millions d'euros; Bénéfice par action supérieur à 5 euros.

* Valeo reperd encore près de 3% à 30,6 euros.

* Les pétrolières refluent avec le baril (le Brent revient à 81 dollars). TechnipFMC cède 2,7% et Total 2,3%. CGG perd près de 5%.

* Getlink (-1,4% à 10,85 euros) annonce avoir réalisé un troisième trimestre historique avec 'Le Shuttle Freight', grâce notamment à un nouveau mois de septembre solide où le record de septembre 2017 a été égalé avec près de 139.000 camions transportés. Depuis le 1er janvier, près de 1,26 million de camions ont traversé la Manche avec Le Shuttle Freight.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com