Cotation du 19/07/2019 à 18h05 CAC 40 +0,03% 5 552,34
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 ne quitte pas les 5.500 points

Mi-séance Paris : le CAC40 ne quitte pas les 5.500 points
Mi-séance Paris : le CAC40 ne quitte pas les 5.500 points
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Encore une séance qui ressemble beaucoup aux précédentes de la semaine écoulée : le CAC40 a démarré la journée en très légère baisse avant de revenir à l'équilibre. Vers la mi-journée, l'indice parisien se teinte de vert (+0,1%) pour rejoindre les 5.500 points, son cours pivot depuis près de deux semaines. Les prises de risque sont réduites chez les investisseurs : pas question de s'exposer avant le début du G20 et la rencontre Trump-Xi Jinping prévue demain ! Sauf annonce tonitruante d'ici la clôture, il faudra sans doute attendre lundi pour que le marché parisien n'intègre les éléments finaux issus du G20 et surtout de la rencontre Trump-Jinping.

L'information de la presse chinoise qui évoquait hier la conclusion d'une possible trêve entre Pékin et Washington n'a pas fait de vagues alors que les atermoiements, négociations et revirement durent depuis plus d'un an sur ce dossier. D'ailleurs, il est désormais question d'une série de conditions chinoises à la signature d'un accord, notamment sur le groupe d'équipements de télécommunications Huawei...

VALEURS EN HAUSSE

* Plus forte hausse du CAC40, STMicroelectronics gagne 1,7% à 15,6 euros. Le titre reprend près de 5% sur la semaine, porté comme souvent par les espoirs d'une sortie d'impasse du conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine.

* EDF gagne 1% à 11,1 euros. Alors que de nombreuses incertitudes pèsent depuis quelques semaines sur EDF, avec en particulier un flou persistant autour du projet de "nationalisation" du parc nucléaire et les contours de la future structure, le dossier reçoit ce vendredi un coup de pouce d'analyste. Dans une note de reprise de couverture, le géant de la finance américain Citigroup a placé le curseur à 14,5 euros sur l'énergéticien, soit un potentiel d'appréciation supérieur à 30%. Le broker est logiquement à l'achat, tout comme 5 autres analystes. Le consensus sur EDF reste donc très favorable au dossier avec 10 opinions favorables (acheter ou renforcer) et 7 avis neutres, tandis que l'objectif médian sur le dossier se situe autour de 14,8 euros.

* Focus Home Interactive (+2% à 23,6 euros) a relevé sa guidance de chiffre d'affaires pour l'exercice à fin mars 2022 entre 150 et 200 ME (à périmètre constant).

* ST Dupont grimpe de 8% à 0,135 euro. Le spécialiste des produits de luxe a annoncé des résultats consolidés en forte amélioration sur le plan de la rentabilité pour l'exercice clos fin mars 2019. Le chiffre d'affaires produits 2018-2019 s'établit à 53,9 ME, en recul de 1,4%. Le résultat opérationnel s'élève en revanche à +5,8 millions d'euros, contre -0,1 million d'euros pour l'exercice précédent. Le résultat net s'établit à +4,6 millions d'euros, en progression de +7,5 millions d'euros par rapport au 31 mars 2018. L'endettement financier net ressort à -4,9 million d'euros, à comparer à -1,9 million d'euros l'an passé. En tenant compte de l'indemnité d'éviction de 4,5 millions d'euros nantie en faveur du pool bancaire, le montant de la dette nette ressort à 0,3 million d'euros.

* En baisse ce matin après sa suspension de la veille, Boiron gagne désormais 6% à 39 euros. Le laboratoire se défend après la décision de la Commission de la transparence de la Haute Autorité de Santé (HAS) qui a maintenu son avis défavorable au remboursement des médicaments homéopathiques. "Cet avis a été rendu dans un temps record, et ne tient pas compte de la spécificité des médicaments homéopathiques", explique le groupe. La firme familiale, leader mondial de l'homéopathie, reste mobilisée pour faire reconnaître l'importance essentielle de maintenir l'homéopathie au sein de notre système de santé, alors que plus de 1.100.000 Français ont d'ores et déjà manifesté leur attachement au maintien du remboursement de ces médicaments.

VALEURS EN BAISSE

* Casino (-1,7% à 31 euros) : a annoncé jeudi avoir finalisé la cession de 3 hypermarchés, de 11 supermarchés Casino et 16 Leader Price pour 58 ME.

* Showroomprivé recule encore de 7% à 1,34 euro. Le titre avait chuté hier de 31% après un énième profit warning.

* Pas de baisse supérieure à 1% sur les valeurs du CAC40.

* En très légère baisse, Orange (-0,1%) a lancé la cession du solde de sa participation dans BT Group. Elle porte sur environ 248 millions d'actions, soit 2,5% du capital social, par le biais d'un placement privé par voie de construction accélérée d'un livre d'ordres auprès d'investisseurs institutionnels.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com