Cotation du 18/04/2019 à 18h05 CAC 40 +0,31% 5 580,38
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 garde son élan positif

Mi-séance Paris : le CAC40 garde son élan positif
Mi-séance Paris : le CAC40 garde son élan positif
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Au terme d'une matinée très calme, le CAC40 pointe en légère hausse (+0,2% autour de 5.475 points). Les volumes d'échange sont peu élevés puisqu'ils dépassent à peine le demi-milliard d'euros sur les valeurs du CAC40. Les investisseurs cherchent du carburant pour aller plus haut mais se retrouvent un peu démunis en l'absence d'éléments tangibles concernant les deux sujets d'inquiétude : conflit commercial sino-américain et Brexit. Si l'optimisme reste de mise, l'absence d'avancée réelle freine les investisseurs dans leur prise de risque et ce d'autant que les gains sont déjà conséquents depuis le 1er janvier (+15% pour le CAC40).

Après près d'un an de dégradations des relations commerciales sino-américaines et des semaines de pourparlers, les marchés sont accrochés à l'espoir d'une solution concrète entre les deux plus grandes puissances économiques du monde. Donald Trump, a fixé hier une nouvelle échéance, déclarant que Washington et Pékin étaient très proches d'un accord, et évoquant un délai de quatre semaines environ pour aboutir. Il a aussi prévenu Pékin qu'un échec des négociations pourrait signifier la fin des échanges commerciaux entre les deux pays... Les marchés vont restés rivés aux avancées sur le dossier, même si le Brexit va refaire son apparition au centre des préoccupations européennes la semaine prochaine avec le sommet européen de la dernière chance le 10 avril et le risque d'une sortie sans accord le 12.

Le biais légèrement positif de ce matin pourrait cependant évoluer avec la publication du jour : le rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis très surveillé par la Fed. Le marché attend 180.000 créations de postes après le chiffre extrêmement faible de 20.000 annoncé pour février, suite à l'annonce hier d'un recul inattendu des inscriptions hebdomadaires au chômage, tombées au plus bas de plus de 49 ans.

VALEURS EN HAUSSE

* EDF (+1,2% 12,15 euros) à va céder sa participation de 25,04% dans Alpiq à EOS et Primeo Energie pour 489 millions de francs suisses (435,53 millions d'euros), a annoncé la société suisse. EOS, qui possède déjà 31,44% d'Alpiq, et Primeo Energie, qui en détient 13,65%, vont chacun reprendre la moitié de la participation du groupe français au prix de 70 CHF par action, précise Alpiq dans un communiqué. Le titre Alpiq a clôturé jeudi en Bourse de Zurich à 65,2 francs.

* ADP (+1,2% à 180 euros) : en passe d'être privatisé par l'Etat français qui détient 50,6% de son capital, a annoncé jeudi tabler sur une progression de son activité de 40% à 50% entre 2018 et 2025, tirée à la fois par le développement international du groupe et par la croissance de ses aéroports parisiens d'Orly et Roissy-CDG.

* Airbus (+0,8% à 118,8 euros) a fait état jeudi de commandes nettes négatives de 58 appareils au 31 mars en raison des nombreuses annulations de contrats reçues (120) sur les trois premiers mois de l'année et a indiqué avoir livré 162 appareils à la même date.

* Nanobiotix bondit de 17% à 13,9 euros après avoir indiqué hier soir avoir reçu la première autorisation de mise sur le marché européen de son "radioenhancer" Hensify (NBTXR3). Cette autorisation permet la commercialisation dans 27 pays de l'Union Européenne pour le traitement des Sarcomes des Tissus Mous localement avancés. Hensify -un radioenhancer (amplificateur de radiothérapie) premier de sa classe- offre aux patients atteints d'un cancer un traitement novateur avec un mécanisme d'action largement applicable.

* DBV Technologies (+0,6% à 15,5 euros) a annoncé ce jour que les banques chefs de files et teneurs de livres associés intervenant dans le cadre de l'offre globale réservée à certaines catégories d'investisseurs précédemment annoncée ont exercé leur option de surallocation dans son intégralité pour souscrire à 782.608 actions ordinaires supplémentaires sous la forme de 1.565.216 d'American Depositary Shares (ADS) au prix de 6,75 dollars par ADS, avant déduction des commissions et dépenses estimées.

VALEURS EN BAISSE

* AXA (-0,25%) a annoncé que l'accord annoncé en février 2018 avec M. Elkhan Garibli visant à lui céder les activités dommages d'AXA en Azerbaïdjan (AXA MBask Insurance Company OJSC) a expiré. Les termes de cet accord n'avaient pas été divulgués. En conséquence, AXA MBask Insurance Company a cessé de souscrire des affaires nouvelles et gérera exclusivement son portefeuille d'affaires en cours avec l'intention de mettre fin à ses activités d'assurance en Azerbaïdjan dès que possible, tout en préservant l'intérêt de ses clients existants en Azerbaïdjan.

* Schneider Electric cède 0,3% à 72,8 euros. Oddo est repassé de 'acheter' à 'neutre' sur le dossier en ciblant un cours de 74 euros.

* Seule baisse significative sur le CAC40, EssilorLuxottica recule de 1% à 96,2 euros.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com