Cotation du 24/09/2021 à 18h05 CAC 40 -0,95% 6 638,46
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 fléchit légèrement

Mi-séance Paris : le CAC40 fléchit légèrement
Mi-séance Paris : le CAC40 fléchit légèrement
Crédit photo © Reuters

LA TENDANCE

(Boursier.com) — Très peu de changement sur le CAC40 depuis ce matin et une légère baisse l'emporte à la mi-journée : -0,15% autour de 6.735 points. Le palmarès de l'indice parisien est bien calme alors que Wall Street est resté fermé hier pour le Labour day. Les investisseurs ont désormais les yeux rivés vers la BCE qui a donné rendez-vous en milieu de semaine pour sa réunion de politique monétaire.

Le consensus pense que la Banque centrale européenne réduira le niveau de ses achats mensuels d'obligations de 80 milliards d'euros à environ 50-60 milliards d'euros. La flambée de l'inflation à 3% en août a accru la pression sur la BCE pour qu'elle réduise les paramètres de relance d'urgence, mais l'augmentation des infections au covid avant les mois d'hiver pourrait encore inciter la BCE à attendre décembre. Si la BCE réduisait le rythme de ses achats d'actifs, elle devrait néanmoins souligner qu'elle dispose encore de la flexibilité nécessaire pour augmenter ultérieurement à nouveau ses achats et que tout ralentissement ne constituerait pas un 'tapering' au sens propre. Le plan de QE d'urgence (PEPP) de la BCE doit se poursuivre jusqu'en mars.

VALEURS EN HAUSSE

* Pas de hausses vraiment significatives sur les valeurs du CAC40 mais les groupes de luxe Kering et LVMH dominent le palmarès sur des gains un peu supérieurs à 1%.

* SES Imagotag bondit de 11% sur les 51 euros après sa publication semestrielle. Le groupe maintient à ce stade son objectif d'environ 400 ME de chiffre d'affaires pour l'exercice 2021 et anticipe une accélération de sa croissance en 2022, en Europe, dans le reste du monde et en particulier aux États-Unis.

* SergeFerrari grimpe de plus de 6% à 9,5 euros au lendemain d'une solide publication semestrielle. Le spécialiste des matériaux composites souples éco-responsables de haute technicité a réalisé sur la première partie de l'année un EBITDA ajusté hors IFRS 16 de 21,6 ME, en croissance de +137% sur un an pour un chiffre d'affaires de 144,7 ME, en progression de +81,6% à périmètre et change courants (+42,6% à périmètre et change constants). La croissance a été nourrie par une hausse des volumes, des gains de part de marché sur la plupart de ses lignes de métier, un impact prix très positif grâce à l'évolution du mix et la contribution des dernières acquisitions. Le résultat opérationnel courant a atteint 14,3 ME, multiplié par 3,4 par rapport à la même période de 2020.

* McPhy gagne 5,5% à 18,77 euros. Le spécialiste des équipements de production et distribution d'hydrogène zéro-carbone (électrolyseurs et stations de recharge) a annoncé avoir été sélectionné par R-Hynoca, pour implanter la première station hydrogène à Strasbourg. La fourniture d'équipement comprend une station de recharge double pression 350-750 bar dotée d'une capacité de distribution de 700 kg par jour, et un point de recharge pour bouteilles hydrogène sous pression ("tube trailers").

VALEURS EN BAISSE

* Danone (-2,4% à 60,3 euros) fait les frais d'une note de Bank of America qui a dégradé la valeur à 'sous-performer' en visant 55 euros. Bernstein et BNP Paribas ont également confirmé leur avis 'négatif' sur l'action ce matin.

Danone a par ailleurs annoncé son intention de refinancer partiellement son obligation hybride. Danone lance ce jour une offre en numéraire de rachat partiel de ses titres à durée indéterminée émis le 30 octobre 2017 pour un montant total de 1,25 milliard d'euros (dont 1,25 milliard d'euros en circulation), portant une première option de remboursement le 23 mars 2023 et admis à la cotation sur le marché réglementé d'Euronext Paris. Le montant maximum de l'offre de rachat est de 500 millions d'euros. Danone a également l'intention d'émettre de nouveaux titres à durée indéterminée libellés en Euro, portant intérêt à taux fixe réajustable et une première option de remboursement dans 5,25 années, sous réserve des conditions de marchés. Les termes des Nouvelles Obligations devraient être déterminés plus tard ce jour. Ces Nouvelles Obligations devraient être admises à la cotation sur le marché réglementé d'Euronext Paris.

* Axa (-0,3%) a finalisé la cession de ses participations de 50% dans AXA Golfe et de 34% dans AXA Cooperative Insurance Company (en Arabie Saoudite) à Gulf Insurance Group, pour un montant total en numéraire de 264 millions de dollars (ou 222 millions d'euros). La cession de la participation d'AXA de 28% dans AXA Green Crescent Insurance Company (dans les Émirats arabes unis), pour un montant en numéraire de 5 millions de dollars (ou 4 millions d'euros), a reçu les autorisations réglementaires et devrait également être finalisée prochainement.

* Delta Plus Group cède 3,3% ce mardi à 96,50 euros, alors que les résultats du premier semestre 2021 ont confirmé les niveaux de rentabilité évoqués à l'occasion de la publication du chiffre d'affaires semestriel en juillet dernier. Les ventes ont progressé de +21,8% sur les six premiers mois de 2021 (+9,7% à périmètre et taux de change constants) pour atteindre 166,8 ME. Cette croissance, couplée à une bonne tenue des marges et à une maîtrise des coûts, permet au résultat opérationnel courant d'augmenter de façon significative par rapport à l'an dernier (22,9 ME en 2021, contre 20,1 ME en 2020 et 16 ME en 2019). Il s'élève à 13,8% du chiffre d'affaires contre 14,7% en 2020 et 13% en 2019.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !