Cotation du 09/07/2020 à 18h05 CAC 40 -1,21% 4 921,01
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 enchaîne et retrouve les 4.600 points !

Mi-séance Paris : le CAC40 enchaîne et retrouve les 4.600 points !
Mi-séance Paris : le CAC40 enchaîne et retrouve les 4.600 points !
Crédit photo © Reuters
(Boursier.com) —

LA TENDANCE

L'optimisme est clairement de retour dans les salles de marché. Fin des mesures de confinement, réouverture des frontières, fin de l'état d'urgence au Japon, espoirs sur un potentiel vaccin, politique volontariste de la Banque centrale chinoise ou encore hausse des cours du pétrole sont autant d'éléments qui incitent les opérateurs à la prise de risques ce mardi. Le CAC40, qui avait déjà bondi de plus de 2% hier en l'absence des opérateurs anglo-saxon, gagne encore 1,33% à 4.600 points à la mi-journée.

Le secteur automobile est porté par les espoirs de plan de relance massif alors qu'Emmanuel Macron doit présenter dans la journée un plan d'aide à l'industrie. Les valeurs liées au tourisme bondissent grâce à la perspective d'une reprise de l'activité touristique et des voyages et les foncières flambent avec la réouverture de leurs centres commerciaux.

Sur le front macroéconomique, plusieurs indicateurs seront à suivre cet après-midi aux Etats-Unis : l'indice S&P Corelogic Case-Shiller des prix de l'immobilier en mars, l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board de mai, et les ventes de logements neufs d'avril.

VALEURS EN HAUSSE

* Air France KLM et Accor flambent respectivement de 11,2% à 4,19 euros et de 7,3% à 24,5 euros alors que les pays européens ouvrent tour à tour leurs frontières en vue de la saison estivale.

* Unibail- WFD (+11,2% à 49,5 euros), Mercialys (+10,7% à 7 euros) et Klepierre (+11,4% à 16,6 euros) sont à la fête. Les deux dernières foncières ont fait un point rassurant sur la réouverture de leurs centres alors que les mesures de confinement ont, ou sont en train, de prendre fin. Klepierre a ainsi indiqué avoir rouvert 80% de ses centres en Europe et compte atteindre 90% d'ici 10 jours. Mercialys a de son côté expliqué que les commerces désormais accessibles représentent 97% de sa base locative totale. La filiale de Casino précisant que le recul de la fréquentation était revenu à 20% environ par rapport à l'an dernier, contre -70% à -80% pendant les semaines de confinement.

* Vallourec (+12,3% à 32,9 euros) et TechnipFMC (+2,4% à 7 euros) gagnent du terrain dans le sillage du baril de pétrole.

* Renault (+5,7% à 19 euros) avec Valeo (+7,7% à 21,1 euros) et Groupe PSA (+5,7% à 12,9 euros). Emmanuel Macron doit présenter dans la journée un plan d'aide au secteur automobile durement touché par la crise provoquée par le coronavirus, ayant indiqué sur Twitter que ce soutien serait "massivement amplifié".

* Airbus (+5,4% à 61,8 euros). Le groupe européen a signé avec l'Agence spatiale européenne (ESA) un contrat évalué à 250 millions d'euros portant sur la construction du troisième module de service européen (ESM) d'Orion, le vaisseau spatial habité américain. "Grâce à cette commande portant sur un module de service supplémentaire, l'ESA garantit la continuité du programme Artemis de la NASA", souligne Airbus.

* Vinci avance de 0,6% à 81,5 euros. Le géant du BTP et des concessions a remporté le marché d'équipements et de travaux ferroviaires du secteur Ouest de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express, un contrat de 120 millions d'euros.

VALEURS EN BAISSE

* Korian recule de 2,6% à 31,8 euros. Sous le feu des critiques pour sa gestion de la crise sanitaire, le spécialiste de la prise en charge globale va verser une prime unique d'un montant de 1.500 euros, quelle que soit la zone, à tous ses salariés des EHPAD et des cliniques ayant eu une présence effective au cours de la crise.

* Scor perd 3,4% à 23,5 euros. Le conseil d'administration du réassureur a pris la décision de proposer à l'assemblée générale du 16 juin de ne pas distribuer de dividende au titre de l'exercice 2019 et d'affecter la totalité du résultat de cet exercice en réserves distribuables.

* Technicolor (-1,2% à 3,7 euros). Moody's a dégradé la note crédit CFR (corporate family rating) de 'Caa1' à 'Caa2'. " L'action d'aujourd'hui reflète l'impact de la pandémie sur les performances opérationnelles de Technicolor et en particulier les incertitudes concernant l'exécution de l'augmentation de capial d'environ 300 millions, que Moody's considère comme nécessaire pour renforcer suffisamment la liquidité du groupe ", explique l'agence. "L'entreprise était déjà faiblement positionnée dans sa précédente catégorie de notation compte tenu de sa structure de capital à fort effet de levier à la fin du dernier exercice financier. En outre, la dégradation de la note reflète le risque croissant d'une restructuration du capital, qui fait suite à des difficultés prolongées avant la l'apparition de la pandémie de Covid-19 sur la plupart des marchés de Technicolor, comme en témoigne la faible performance opérationnelle de l'entreprise et en particulier par une forte une génération négative de cash-flow libre, qui entraîne un resserrement des liquidités et l'affaiblissement des ratios de crédit" .

* Sanofi cède 0,9% à 86,9 euros après avoir fait part de son intention de céder sa participation dans Regeneron. Si les deux laboratoires continueront à collaborer, l'opération devrait permettre au groupe français de récupérer près de 13 milliards de dollars. "La collaboration entre Sanofi et Regeneron a été l'une des plus productives du secteur pharmaceutique. Elle a permis de créer de la valeur pour nos deux entreprises et surtout, de développer cinq médicaments d'importance majeure pour les patients. Sanofi s'engage à poursuivre sa collaboration avec Regeneron qui s'inscrit toujours pleinement dans notre stratégie globale. Cette décision a été prise en parfait alignement avec Regeneron", a déclaré Paul Hudson, DG de Sanofi.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !