Cotation du 18/09/2019 à 14h17 CAC 40 +0,18% 5 625,64
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 confirme son rebond

Mi-séance Paris : le CAC40 confirme son rebond
Mi-séance Paris : le CAC40 confirme son rebond
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Dans le prolongement de sa hausse de 1,22% enregistrée vendredi, l'indice CAC40 poursuit dans le vert ce lundi (+0,7% autour de 5.340 points) et prend de la hauteur par rapport aux 5.300 points. La décision de la Banque populaire de Chine de promouvoir un nouveau taux d'intérêt de référence dans le but de réduire les coûts de financement des entreprises fait clairement son effet sur les marchés. Elle est perçue comme une manifestation de la volonté de Pékin de soutenir une économie dont la croissance continue de ralentir.

Les marchés ont aussi espoir de voir la Réserve fédérale soutenir l'activité économique dont on comprend désormais qu'elle est bel et bien fragilisée par les tensions commerciales internationales et notamment avec la Chine. A ce titre, en fin de semaine, les investisseurs seront attentifs au discours du patron de la banque centrale américaine qui s'exprimera lors du symposium économique de Jackson Hole. L'économie allemande inquiète aussi et la publication vendredi par 'Der Spiegel' d'un article évoquant un possible plan de relance en cas d'entrée en récession, a rassuré. Dimanche, le ministre des Finances, Olaf Scholz, en a remis une couche rappelant que Berlin avait les moyens de contrer une éventuelle crise.

VALEURS EN HAUSSE

* Parmi les plus fortes hausses du CAC40, Airbus progresse de 1,8% à 125,2 euros et continue à profiter des déboires de son grand concurrent américain Boeing dont les livraisons de 737 MAX sont à l'arrêt.

* Capgemini gagne 1,85% à 107,2 euros. Le rapprochement entre Capgemini et Altran peut-il être remis en cause ? Des actionnaires minoritaires d'Altran ont en tous cas mandaté Colette Neuville, présidente de l'ADAM (Association de Défense des Actionnaires Minoritaires) pour défendre leurs intérêts. Selon 'Les Echos', cette dernière a envoyé un courrier à l'AMF au sujet d'"anomalies par rapport à la procédure normale des offres publiques", contestant notamment que le conseil d'administration du spécialiste du conseil en ingénierie et de la R&D a recommandé aux actionnaires d'apporter leurs titres à l'offre avant le rapport de l'expert indépendant (le Cabinet Finexsi) et que les actionnaires ont été privés de la possibilité d'adresser leurs observations sur le projet d'offre à ce même expert indépendant.

* Publicis gagne 0,5% à 42,5 euros. La Deutsche Bank a réitéré son opinion "conserver" en visant un cours de 41,50 euros.

* Dassault Systèmes (+0,2% à 127,75 euros) : les actionnaires de Medidata Solutions ont approuvé en AG le projet d'acquisition de la société américaine sur la base d'une valeur d'entreprise d'environ 5,8 milliards de dollars.

VALEURS EN BAISSE

* Valeo cède 1,5% à 24,25 euros. L'équipementier automobile fait les frais d'une note de Goldman Sachs qui a dégradé la valeur de 'neutre' à 'vendre' tout en réduisant son cours cible de 22 à 21 euros.

* Alstom recule de 0,6% à 38,06 euros. Credit Suisse a entamé son suivi de la valeur avec une opinion "neutre" et un objectif de cours de 37 euros.

* MND décroche de plus de 40% ce lundi pour sa reprise de cotation, à 0,45 euro environ. Le groupe a annoncé la semaine dernière "la résolution de ses difficultés financières", grâce à un renforcement attendu des fonds propres et un réaménagement de la dette. MND et ses conseils travaillaient depuis plusieurs mois au réaménagement et à l'allongement de la maturité de la dette financière du groupe ainsi qu'au renforcement de ses fonds propres, afin d'aligner ses ressources financières à ses besoins et résoudre ainsi les difficultés financières qui avaient été annoncées le 31 juillet. Le groupe prévoit la réalisation, en septembre prochain, de deux augmentations de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription au profit de personnes dénommées d'un montant global de 35 ME souscrites par Cheydemont pour un montant de 20 ME - au plus tard le 18 septembre 2019 -, et M&V pour un montant de 15 ME - au plus tard le 27 septembre 2019. Les opérations seront réalisées par émission de, respectivement, 48.780.488 et 36.585.366 actions nouvelles à un prix d'émission de 0,41 euro.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com