Cotation du 11/10/2019 à 18h05 CAC 40 +1,73% 5 665,48
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC40 atteint un nouveau sommet annuel

Mi-séance Paris : le CAC40 atteint un nouveau sommet annuel
Mi-séance Paris : le CAC40 atteint un nouveau sommet annuel
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 vient de franchir son précédent plus haut annuel de 5.672 points. En hausse de 0,35% en milieu de journée, l'indice parisien évolue désormais sur les 5.680 points et porte sa progression de l'année 2019 à 20%.

La Chine a abaissé légèrement aujourd'hui son nouveau taux préférentiel de prêt, la banque centrale chinoise cherchant à réduire le coût du crédit. Cela montre clairement que les autorités chinoises adoptent une posture accommodante. Sur le front commercial, les opérateurs espèrent toujours beaucoup de la rencontre qui interviendra à Washington au début du mois d'octobre, même si Donald Trump maintient qu'il se tient prêt éventuellement à durcir l'affrontement s'il n'obtient pas gain de cause. Les échanges ont repris en fin de semaine au niveau intermédiaire, en vue de poser les bases des discussions au plus haut niveau qui interviendront début octobre entre les délégations américaine et chinoise.

VALEURS EN HAUSSE

* Danone gagne 1% à près de 81 euros, tout proche de ses sommets historiques. Au-delà de son statut de valeur défensive, Danone profite d'un avis favorable d'UBS. Dans une vaste étude sur les valeurs de consommation en Europe, le broker helvétique a relevé de 85 à 87 euros son objectif sur Danone, toujours conseillé à l'achat. UBS estime que l'amélioration de l'exécution de la stratégie devrait permettre au groupe de regagner des parts de marché sur les segments et débouchés où il a perdu du terrain ces dernières années. De quoi réduire à l'avenir la décote dont Danone souffre par rapport aux comparables, selon le bureau de recherche.

* Derichebourg grimpe de 7,5% à 3,7 euros. Une revalorisation qui intervient juste après l'annonce d'une emplette en Espagne. Le groupe français a signé avec la société Layro un contrat en vue de l'acquisition du groupe Lyrsa, leader espagnol du recyclage de déchets métalliques. La concrétisation de cette opération de croissance externe est soumise à la réalisation de conditions suspensives, dont l'examen de l'opération par les autorités espagnoles en charge du contrôle des concentrations. Avec cette emplette, Derichebourg va compléter de manière conséquente son dispositif de l'autre côté des Pyrénées, actuellement très modeste. Le périmètre d'activité du groupe Lyrsa concerné par ce projet d'acquisition a réalisé en 2018 un chiffre d'affaires de 427 millions d'euros. Le groupe traite annuellement près d'1 million de tonnes de déchets métalliques, dont environ 160.000 tonnes de métaux non-ferreux. Le groupe emploie environ 600 salariés.

* Casino poursuit son rebond et grimpe encore de 3,5% à plus de 45 euros alors que le groupe a confirmé hier soir avoir reçu une marque d'intérêt de la part d'Aldi France portant sur l'acquisition de Leader Price en France métropolitaine. A la suite de cette marque d'intérêt, Casino et Aldi France sont entrés en discussions en vue d'aboutir à la remise d'une offre ferme par Aldi France. Casino entend mener ces discussions "dans le meilleur intérêt de Leader Price et de ses salariés, comme de ses partenaires". Les instances représentatives du personnel de Leader Price seront informées et consultées dès qu'un projet suffisamment avancé pourra leur être présenté, conformément aux obligations légales en la matière.

* Korian gagne 4,5% à 37,7 euros. Après avoir revu à la hausse en mars dernier ses objectifs de croissance et de marge pour 2021, Korian relève significativement à cet horizon son objectif de génération de cash : objectif de cash-flow libre opérationnel porté à 300 millions d'euros (vs 225 ME plan K-2020), objectif de croissance moyenne du chiffre d'affaires supérieure à 8% (vs. 5% plan K-2020) avec un pipeline de plus de 14.000 nouveaux lits, objectif de marge d'Ebitda attendue supérieure à 15,5% (vs circ.14,5% plan K-2020), sur la base d'un taux de détention immobilière d'environ 25% et structure financière solide : levier retraité maintenu inférieur à 3,5x, LTV du portefeuille immobilier autour de 50%.

* Grand bénéficiaire de la flambée du pétrole cette semaine, Total (+0,9%) signe une cinquième séance positive d'affilée (+4% sur la semaine à 48,6 euros).

* Alten grimpe de 6% ce vendredi à 109,5 euros, dans la foulée de ses comptes semestriels. Le résultat opérationnel d'activité a progressé de 13,5% à 116,6 ME, alors que le résultat net s'est établi à 76,4 ME, soit +1,9%.

VALEURS EN BAISSE

* Plus forte baisse du CAC40, Airbus perd 2,6% à 120,9 euros. Des prises de bénéfices après trois séances précédentes dans le vert.

* Hormis Thales (-1,5%), il n'y a pas d'autres baisses supérieures à 1% sur le CAC40.

* Cegedim (-1% à 27,6 euros) : Le résultat opérationnel courant a progressé de 5,8% pour s'établir à 12,6 millions d'euros au premier semestre 2019. Il représentait 5,1 % du chiffre d'affaires au premier semestre 2019 contre 5,2% au premier semestre 2018. L'incidence de l'application de la norme IFRS 16 sur le résultat opérationnel courant est peu significative. Le résultat net consolidé s'établit en perte de 10,2 millions d'euros au premier semestre 2019 contre un profit de 0,7 million au premier semestre 2018.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com