Cotation du 20/01/2021 à 16h57 CAC 40 +0,49% 5 625,77
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : le CAC 40 prend 1%

Mi-séance Paris : le CAC 40 prend 1%
Mi-séance Paris : le CAC 40 prend 1%
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

La tendance reste positive mais calme ce lundi sur le marché parisien, soutenu par le début des vaccinations contre le coronavirus, l'accord sur le Brexit et le plan de relance américain... Le CAC 40 progresse de 1% à 5.578 pts ce midi.
L'Union européenne a lancé hier les vaccinations dans le cadre d'une campagne transfrontalière sans précédent destinée à endiguer la pandémie de Covid-19. La campagne est concentrée dans un premier temps sur les personnes âgées et le personnel soignant. En France, une femme de 78 ans a été la première à être vaccinée à l'hôpital René-Muret de Sevran, en Seine-Saint-Denis.
AstraZeneca et Oxford sont par ailleurs attendus de pied ferme. Les régulateurs ont besoin de temps pour étudier les données relatives au vaccin contre le covid de l'université d'Oxford et du laboratoire AstraZeneca, a déclaré le ministère britannique de la Santé en réaction à une information du Sunday Telegraph selon laquelle le vaccin serait distribué dès le 4 janvier. A noter que la Bourse de Londres est fermée ce lundi, ce qui ralentit un peu plus les transactions...

ECO ET DEVISES

Concernant l'accord sur le Brexit, le Premier ministre britannique Boris Johnson a décrit l'accord de dernière minute avec l'Union Européenne comme un accord de libre-échange "énorme" dans la lignée de celui en vigueur entre l'UE et le Canada... La Grande-Bretagne a publié samedi le texte de l'accord conclu avec l'Union européenne, cinq jours avant sa sortie officielle du bloc. Il comprend un "deal" commercial de 1.246 pages et des dispositions sur l'énergie nucléaire et sur l'échange d'informations classifiées ainsi que des déclarations communes. L'accord permet donc d'éviter une sortie chaotique...

De son côté, Donald Trump a ratifié le plan de 2.300 milliards de dollars, rétablissant les indemnités de chômage de millions d'Américains et évitant ainsi la fermeture des administrations fédérales. Le président sortant, qui cédera le pouvoir à Joe Biden le 20 janvier prochain, est ainsi revenu sur sa décision de bloquer le programme adopté la semaine dernière par le Congrès après avoir subi la pression des parlementaires. Le président demandait que les aides directes au familles en difficulté soient portées de 600 à 2.000 dollars. Les démocrates ont proposé d'augmenter les aides directes versées aux Américains à 2.000 dollars dans le cadre du plan de relance à l'économie, répondant ainsi à l'une des demandes de Trump. Mais les républicains ont rejeté la proposition jugée trop coûteuse. De nombreux républicains ont refusé de revenir sur une proposition qu'ils avaient déjà voté... Ratifiant le plan de relance, Trump a affirmé avoir envoyé un message fort qui montre au Congrès que les points déraisonnables doivent être supprimés...
Le chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, a remercié Donald Trump d'avoir ratifié ce plan. La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a déclaré que le président devait maintenant appeler les républicains du Congrès à suivre son exemple et à apporter leur soutien à une hausse du montant des chèques à 2.000 dollars...
L'euro pointe à 1,22/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

Lysogene (+30% !) a publié aujourd'hui des données positives sur les biomarqueurs avec le LYS-SAF302 dans l'essai clinique AAVance en cours pour le traitement de la MPS IIIA (NCT03612869).

Gensight : +6% avec Abionyx, Abivax

Akwel : +4% suivi de Covivio, AKKA

Kering : +3% avec Altarea et Europcar

Carrefour : +2% suivi de Voltalia, ADP

Schneider : +2% avec Sopra Steria, Vilmorin, Saint-Gobain, Arkema,

L'Oreal : +1,5% avec Accor, FDJ, Capgemini, STM, Air Liquide et Faurecia

Getlink (+1%). Dans le contexte du Brexit, Eurotunnel s'est félicité de l'accord conclu entre le Royaume-Uni et l'Union Européenne. "Cette décision est bénéfique aux personnes et aux entreprises car elle met fin à une longue période d'incertitudes", estime le management de l'entreprise.

Airbus (+0,2%) s'est également félicité jeudi de l'accord entre l'UE et le Royaume-Uni sur leurs relations commerciales post-Brexit. Le constructeur aéronautique prendra le temps d'en analyser l'impact sur son activité.

VALEURS EN BAISSE

Vetoquinol : -3% suivi de Beneteau, AST Groupe

Showroomprivé abandonne 2% avec Haulotte, Solutions30 et Plastivaloire...

Coface : -1,5% avec SQLI, Icade, JC Decaux, Klepierre

Renault : -1% suivi de LNA, Ubisoft, Scor et SG

Crédit Agricole (-0,5%) informe les porteurs de titres subordonnés (FR0014000TE6) que le montant définitif de l'émission de Titres Subordonnés Crédit Agricole SA à taux fixe et intérêts trimestriels décembre 2020/ décembre 2030 est de 67,38 ME représenté par 4.492 titres de 15.000 euros de nominal. L'opération était d'un objectif de montant nominal de 30 ME susceptible d'être porté à un objectif de montant nominal maximum de 450 ME pour un taux fixe et intérêts trimestriels de 1,15% sur la période décembre 2020/2030.

Baccarat a été informée par les fonds Tor Investment Management et Sammasan Capital, arrangeurs de prêts consentis à la société Fortune Fountain Capital (FFC) et sa filiale indirecte Fortune Legend Limited (FLL) de ce que les prêteurs, menés par Tor Investment Management, détiennent 100% du capital et des droits de vote de FLL, qui détient 97,1% du capital et des droits de vote de Baccarat. Les prêteurs ont par ailleurs l'intention de demander à l'AMF la mise en oeuvre d'une procédure de retrait obligatoire à l'issue de la réalisation de l'offre publique d'achat.

©2020-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !