Cotation du 27/01/2023 à 18h05 CAC 40 +0,02% 7 097,21
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : la zone euro échapperait à une récession

Mi-séance Paris : la zone euro échapperait à une récession
Mi-séance Paris : la zone euro échapperait à une récession

LA TENDANCE

(Boursier.com) — Le CAC40 revient à l'équilibre en fin de matinée autour de 7.030 points après être monté jusqu'à 7.065 points en début de séance. L'indice parisien reste sur 13 séances de hausse lors des 16 premières de 2023 avec un gain cumulé de presque 9%.

Les craintes d'une récession économique et d'un resserrement monétaire prolongé des banques centrales après plusieurs déclarations jugées restrictives de banquiers centraux, passent pour le moment au second plan. Le ralentissement économique mondial moins sévère qu'attendu et le pic à priori déjà passé sur l'inflation, devraient permettre aux banques centrales, notamment la Réserve fédérale, de ralentir le rythme de leur resserrement monétaire. C'est du moins le souhait des investisseurs !

Les dernières données PMI flash mettent en évidence une légère reprise de la croissance de l'activité en janvier dans la zone euro, tendance mettant fin à six mois consécutifs de contraction dans la région. Chris Williamson, Chief Business Economist à S&P Global Market Intelligence, commente ainsi les derniers chiffres de l'enquête : "les chances de voir la zone euro échapper à une récession semblent se préciser, les dernières données PMI flash mettant en évidence une stabilisation de l'économie de la région en janvier.

VALEURS EN HAUSSE

* La plus forte hausse du CAC40 revient à Engie (+2% à 12,86 euros) qui perd encore cependant 4% depuis le début de l'année.

* Le secteur du luxe reste entouré. LVMH est en légère hausse de 0,3% à 790 euros. Cowen and Company a relevé son objectif de 780 à 900 euros ('surperformer').

VALEURS EN BAISSE

* Dassault Aviation est sous pression ce mardi avec un titre qui cède 3,3% à 160,3 euros. Le groupe aéronautique, qui restait sur une impressionnante série haussière de huit séances, a cédé jusqu'à 5% à l'ouverture avant de réduire ses pertes. Outre des prises de profits logiques après une telle séquence, le flux vendeur sur le dossier est alimenté par une note d'Exane BNP Paribas qui a dégradé la valeur à 'neutre' avec un objectif réduit de 183 à 171 euros. Le marché reste malgré tout majoritairement positif sur Dassault Aviation puisque, selon le consensus 'Bloomberg', 9 analystes sont à l''achat' et 4 sont 'neutres'. L'objectif moyen à douze mois est fixé à 182,33 euros.

* Technip Energies (-1,9% sous les 17 euros), dans le cadre de son accord de long terme avec Aramco, a remporté un contrat pour la modernisation des infrastructures de récupération de soufre de la raffinerie d'Aramco à Riyad. Ce contrat porte sur la livraison de trois nouvelles unités de traitement des gaz brûlés, améliorant les performances des trois unités de récupération du soufre (SRU) existantes afin de répondre aux réglementations plus strictes en matière d'émissions de dioxyde de soufre, avec une efficacité de récupération supérieure à 99,9%. Les unités de récupération de soufre existantes de la raffinerie de Riyad ont été conçues et construites par Technip Energies au début des années 2000.

* BigBen Interactive retombe de 2,2% à 6,8 euros au lendemain de son point trimestriel. La société a dévoilé, au titre de son troisième trimestre, un chiffre d'affaires en baisse de 12,8% à 79,5 millions d'euros. Sur 9 mois, il ressort à 218,1 ME (+1,2%).

* Air France KLM cède 0,6% à 1,61 euro. La Deutsche Bank a revalorisé la compagnie aérienne de 1,45 à 1,75 euro ('conserver').

©2023

A lire aussi sur CAC 40

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !