Cotation du 22/11/2019 à 13h35 CAC 40 +0,33% 5 900,57
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : la hausse ralentit mais perdure

Mi-séance Paris : la hausse ralentit mais perdure
Mi-séance Paris : la hausse ralentit mais perdure
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

La hausse ralentit mais perdure en bourse de Paris avec un CAC40 qui grappille 0,2% en fin de matinée à 5.835 points. Le CAC40 est au plus haut de l'année après avoir clôturé hier au-dessus des 5.800 points, une première depuis le 31 octobre 2007. L'indice a progressé à 10 reprises lors des 12 dernières séances boursières et gagne désormais plus de 23% depuis le 1er janvier.

La confiance est toujours de mise sur les marchés dopés par la perspective d'un accord commercial entre la Chine et les Etats-Unis. Une hypothèse encore très compliquée à imaginer il y a encore quelques semaines. Le marché en est aujourd'hui convaincu : le pire n'aura pas lieu et l'emballement néfaste entre la Chine et les Etats-Unis est rompu comme en témoignent les négociations. Sur les marchés, on veut parier sur un accord, au moins partiel, entre les Etats-Unis et la Chine.

VALEURS EN HAUSSE

* Téléperformance (+3% à 210,4 euros) a confirmé son objectif de croissance de marge opérationnelle courante supérieure ou égale à 20 points de base, hors impact positif de la première application de la norme IFRS 16 depuis le 1er janvier 2019. La croissance visée cette année est désormais de l'ordre de +10% à données comparables, contre un objectif de croissance supérieure ou égale à +8,5% annoncé précédemment. Morgan Stanley est toujours à 'surpondérer' sur Teleperformance avec un cours cible ajusté en hausse de 215 à 230 euros.

* Imerys (+2% à 37,7 euros) a finalisé l'acquisition de certains actifs de la société EDK, l'un des principaux producteurs de carbonates de calcium naturel (GCC) au Brésil. Ces actifs, qui comprennent 3 sites de production et emploient une centaine de personnes, ont généré un chiffre d'affaires annuel de 65 millions de reals brésiliens en 2018

* Total fait partie des plus fortes hausses du CAC40 (+1,8% à 49,4 euros). Les cours du pétrole ont salué lundi les informations évoquant la signature proche de l'accord commercial partiel entre les Etats-Unis et la Chine, dont le principe avait été acquis le 11 octobre dernier. Les cours des deux variétés de pétrole brut, le WTI et le Brent, sont remontés en séance au plus haut depuis six semaines, dans l'espoir de l'amélioration des relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, qui ferait reculer d'un cran les risques pesant sur la croissance économique mondiale.

* Bonduelle (+3,5% à 24,8 euros) affiche un chiffre d'affaires globalement stable pour le 1er trimestre de l'exercice 2019-2020 à 684,3 millions d'euros (en croissance de 0,3% en données publiées mais en retrait de 1,4% en données comparables).

* Groupe Partouche (+1,6% à 25,7 euros) a annoncé une sortie du plan de sauvegarde, constatée par le Tribunal de commerce de Paris. Suite aux refinancements bancaire et obligataire opérés, le groupe a remboursé le 24 octobre 2019 l'intégralité des sommes dues au titre du crédit syndiqué traité sous plan de sauvegarde. Le Tribunal de commerce a ainsi pu constater la bonne exécution et la sortie du plan de sauvegarde avec trois ans d'avance.

VALEURS EN BAISSE

* Air France-KLM recule de 4% à 10,13 euros en marge d'une présentation aux investisseurs sur les priorités stratégiques du groupe, ainsi que sa trajectoire financière pour les cinq prochaines années. Le groupe entend retrouver une dynamique de rentabilité basée sur un nouveau modèle de création de valeur pour ses principales parties prenantes : employés, clients, et actionnaires. Il s'agit d'un plan stratégique avec quatre grandes priorités : l'optimisation du modèle opérationnel, le recentrage de la croissance des revenus sur les segments les plus rentables, le développement d'initiatives sur la gestion des données, le programme de fidélisation Flying Blue, la maintenance et le cargo, et l'analyse de toutes les opportunités de consolidation. Chacune des initiatives soutient l'ambition du groupe de rester leader de la transition écologique du secteur. Concernant les objectifs financiers, le groupe ambitionne une marge opérationnelle moyen-terme de 7-8%, un cash-flow libre d'exploitation ajusté moyen-terme positif et un ratio dette nette / EBITDA d'environ 1,5x. Il envisage la perspective d'un retour à la distribution de dividendes.

* Sanofi (-0,2% à 82,55 euros) : La Food and Drug Administration (FDA) des Etats-Unis a approuvé la demande supplémentaire de licence de produit biologique (sBLA, supplemental Biologics License Application) de la version quadrivalente de Fluzone High-Dose (vaccin antigrippal) pour l'utilisation chez l'adulte à partir de 65 ans.

* Saint-Gobain (-0,3% à 37,6 euros) a cédé son activité régionale de transformation du verre, Glassolutions aux Pays-Bas, au 'family office' munichois AEQUITA. Glassolutions emploie environ 300 personnes et se compose de 8 sites de distribution et de 4 sites de production aux Pays-Bas, générant un chiffre d'affaires d'environ 65 millions d'euros en 2018.

* Vicat (-1% à 37,95 euros) a annoncé une progression du chiffre d'affaires consolidé de +5,7% sur les neuf premiers mois de l'année. A périmètre et change constants, l'activité se tasse de 0,7%. Le chiffre d'affaires est en progression de 8% au troisième trimestre (-1% à périmètre et change constants). Au 30 septembre, le chiffre d'affaires totalise 2,06 milliards d'euros, dont 719 millions d'euros au troisième trimestre.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com