Cotation du 14/08/2020 à 16h21 CAC 40 -1,71% 4 956,22
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : la baisse se poursuit sous les 5.000 points

Mi-séance Paris : la baisse se poursuit sous les 5.000 points
Mi-séance Paris : la baisse se poursuit sous les 5.000 points
Crédit photo © Reuters
(Boursier.com) —

LA TENDANCE

Finalement modérée hier, la baisse se poursuit ce mercredi et entraîne le CAC40 sous les 5.000 points. L'indice de la bourse de Paris perd 1,1% en fin de matinée à 4.990 points.

Le net recul des actions américaines hier soir pèse sur la tendance en lien avec l'inquiétude forte face à la résurgence des nouveaux cas d'infections par le coronavirus aux Etats-Unis et au retour de mesures de confinement dans plusieurs autres pays. La Californie a rapporté un nombre record de nouveaux cas pour le deuxième jour consécutif.

Face au risque que fait peser une deuxième vague sur l'économie américaine, le vice-président de la Réserve fédérale Richard Clarida a assuré mardi que la banque centrale américaine n'allait pas rester inactive, même si un retour en récession n'était pas le scénario de base.

VALEURS EN HAUSSE

* Nacon (+5% à 5,78 euros) a annoncé un accord de licence global avec Microsoft pour la conception et la distribution d'accessoires sous licence officielle pour consoles Xbox et PC.

* TechnipFMC (+5,5% à 6,85 euros) a signé un contrat de plus d'un milliard de dollars avec la compagnie Assiut National Oil Processing Company (ANOPC) portant sur l'ingénierie, la fourniture des équipements et la construction d'un nouveau complexe d'hydrocraquage pour la raffinerie d'Assiout en Egypte.

* Pernod Ricard grimpe de 0,6% à 141,4 euros. Alors que HSBC a repris le suivi de la valeur avec un avis 'conserver' et une cible de 135 euros, Bryan Garnier a revalorisé le dossier de 130 à 160 euros tout en passant à l''achat'. Le broker explique que les volumes d'alcool devraient enregistrer une baisse à deux chiffres en 2020. Cinq ans seront nécessaires pour qu'ils retrouvent le niveau qui prévalait avant la crise.

* EDF gagne 1,7% à 9,02 euros. Morgan Stanley a revalorisé EDF de 10 à 12 euros ('surpondérer').

VALEURS EN BAISSE

* Figeac Aero cède 3% à 3,85 euros après la publication de comptes annuels déficitaires. L'EBITDA courant est ressorti à 69 ME, soit un taux de marge de 15,5%, en repli de 220 pb, intégrant l'évolution de la parité euro/dollar, les impacts négatifs de l'immobilisation du B737 Max et la baisse d'activité contrainte du mois de mars liée au Covid-19. Le résultat net est négatif à hauteur de 13,8 ME contre un profit de 11,1 ME sur l'exercice précédent. Ce résultat ne prend pas en compte l'impact fortement négatif de la revue en cours des actifs sous IAS 36.

* Groupe ADP recule de -2% à 91,7 euros. Le trafic total est en baisse de 98% en mai 2020, par rapport au mois de mai 2019, avec 0,6 million de passagers accueillis dans l'ensemble du réseau d'aéroports gérés. Le trafic de Paris Aéroport est en baisse de 97,8% par rapport au mois de mai 2019 avec 0,2 million de passagers accueillis.

* Airbus perd 3% à 65,2 euros. Le Credit Suisse réduit son objectif de cours de 82 à 78 euros afin de refléter la baisse attendue des résultats et l'impact des perturbations de 2020-2021 sur les liquidités. Le courtier reste néanmoins à 'surperformer' sur la valeur alors que le géant de l'aéronautique dévoilera ses résultats annuels le 30 juillet.

* Toujours dans l'aéronautique, Safran abandonne 2,5% à 89,5 euros.

* Les bancaires amplifient la baisse : BNP Paribas et Société Générale perdent 2,5% et Crédit Agricole près de 2%.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !