Cotation du 17/12/2018 à 14h20 CAC 40 -0,73% 4 818,18
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : la baisse continue pour le CAC40

Mi-séance Paris : la baisse continue pour le CAC40
Mi-séance Paris : la baisse continue pour le CAC40
Crédit photo © Benoît Tessier / Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Après 2,44% de baisse sur la semaine écoulée, le CAC40 reste sur une tendance négative, abandonnant encore 0,75% autour de 5.320 points. La progression de l'indice parisien depuis le début de l'année est ainsi ramenée à 0. Entre la nette baisse de Wall Street vendredi soir et la forte baisse de Shanghaï ce matin, rien n'incite à l'optimisme. La banque centrale chinoise a décidé de nouveau de réduire d'un point des réserves réclamées aux banques pour prêter, ce qui est interprété comme une crainte d'un ralentissement de l'économie dans le contexte de pression commerciale montante avec les Etats-Unis et en tout cas d'une certaine nervosité des banquiers centraux chinois... C'est la quatrième fois cette année qu'elle procède à une telle mesure. Les taux obligataires continuent aussi à se tendre, notamment en Italie où le 10 ans dépasse 3,60%.

VALEURS EN HAUSSE

* AB Science s'envole de 24% à 4,9 euros. La société pharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement et la commercialisation d'inhibiteurs de protéines kinases, a annoncé la publication par une équipe internationale de chercheurs "d'un mécanisme jusque-ici inconnu" en lien avec la progression de la sclérose latérale amyotrophique (SLA), qui corrobore l'effet protecteur de son candidat-médicament masitinib dans la SLA.

* Airbus (+0,15% à 104,1 euros) a publié vendredi ses chiffres de livraisons et de commandes à la fin septembre. Sur les 9 premiers mois de l'année, le constructeur aéronautique européen a indiqué avoir enregistré 256 commandes nettes d'avions et avoir effectué 503 livraisons d'appareils.

* Air France-KLM (+0,2% à 8,46 euros) : L'activité du groupe est ressortie en hausse de 2,7% en septembre avec 9,1 millions de passagers, avec un trafic qui progresse de 3,3% et un coefficient d'occupation qui monte de +0,2 pt à 88,6%.

VALEURS EN BAISSE

* Valeo, qui a tout juste échappé vendredi à une 10ème séance de repli, repart déjà à la baisse (-2,6% à 31,76 euros. Les craintes de ralentissement de la demande en Chine restent au coeur de ces désengagements.

* Même contexte pour Stmicroelectronics qui tombe sous les 15 euros (-2,4%).

* Total (-1,2% à 54,46 euros) et Sonatrach ont signé deux nouveaux accords dans le cadre de leur partenariat global annoncé en 2017. Un nouveau contrat de concession est conclu pour le développement conjoint du champ gazier d'Erg Issaouane sur le permis TFT Sud. Il est signé par Sonatrach, Total et Alnaft (Agence Nationale la Valorisation des Ressources).

* Les banques n'échappent pas à la correction, BNP Paribas, Crédit Agricole et Société Générale perdent environ 2%.

* Nexans recule encore de 4% à 24,5 euros, portant ses pertes à plus de 50% depuis le premier janvier. Le titre du câblier, qui se négocie autour de ses plus bas de quatre ans, reste mal orienté graphiquement alors que HSBC, qui reste à 'conserver' sur la valeur, a réduit sa cible de 36 à 30 euros. Nexans est également victime d'importantes positions vendeuses

* Kering perd 2% à 421 euros. JP Morgan a pourtant relevé son cours cible de 555 à 580 euros tout en réitérant son avis "surpondérer".

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com