Cotation du 19/07/2019 à 18h05 CAC 40 +0,03% 5 552,34
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : l'heure des prises de bénéfices

Mi-séance Paris : l'heure des prises de bénéfices
Mi-séance Paris : l'heure des prises de bénéfices
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Wall Street n'a pas confirmé son début de séance positif hier soir, ce qui entraîne aujourd'hui des prises de bénéfices avec un CAC40 de retour sous les 5.400 points. En fin de matinée, l'indice parisien recule de 0,6% à 5.375 points. Après 6 séances de hausse consécutives pour le Dow Jones, les investisseurs ont opté pour la prudence, en attendant de savoir si la rencontre entre Donald Trump et Xi Jinping aura bien lieu fin juin au sommet du G20 d'Osaka. Le président américain a menacé d'imposer des taxes supplémentaires à la Chine si son homologue chinois se dérobe à ce rendez-vous... Pour les marchés, l'enjeu d'un accord avec la Chine est bien plus élevé qu'avec le Mexique, avec lequel un compromis a été trouvé ce week-end. Par ailleurs, les critiques répétées de Donald Trump contre la Fed compliquent la tâche de la banque centrale, qui doit se réunir la semaine prochaine pour statuer sur ses taux directeurs.

VALEURS EN HAUSSE

* Xilam (+6% à 42,5 euros) a conclu un contrat avec Disney pour la production d'une série d'animation à partir des célèbres personnages du catalogue Disney Chip'N'Dale, destinée à sa nouvelle plateforme Disney+.

* Genfit reprend 6% à 18,9 euros après avoir décroché de 16% hier, plombé par le plongeon de son concurrent Cymabay qui a dévoilé des résultats décevants pour une étude clinique dans le traitement de la maladie du foie NASH. La biotech américaine a annoncé mardi que les données préliminaires de son étude en cours testant trois doses de son traitement expérimental Seladelpar contre la NASH avaient montré une efficacité limitée, avec des résultats non significatifs par rapport à un placebo. Bryan Garnier considère que la baisse du titre représente une belle occasion de se positionner ou de se renforcer sur Genfit alors qu'une mauvaise nouvelle pour Cimabay ne signifie pas une mauvaise nouvelle pour Genfit.

* La foncière Argan (+3,6%) a annoncé mardi la livraison à Monoprix d'un nouveau bâtiment à Fleury-Mérogis (91), dédiée aux activités de e-commerce alimentaire de l'enseigne. L'actif sera loué au groupe Casino pour une durée ferme de 12 ans.

* Peu de hausses significatives sur le CAC40 : Vivendi et Worldline progressent quand même d'un peu plus de 1%.

VALEURS EN BAISSE

* Les valeurs pétrolières sont malmenées en liaison avec un baril en nette baisse (près de 3% de baisse pour le Brent proche des 60 dollars). Plus forte baisse du CAC40, TechnipFMC perd 3% sous les 20 euros et Total lâche 1,7% à 47,4 euros.

* CGG reperd aussi près de 5% à 1,48 euro.

* LafargeHolcim recule de plus de 4% à 43 euros, alors que le principal actionnaire du cimentier, Thomas Schmidheiny, a réduit sa participation de près d'un tiers. Le milliardaire suisse détiendra un minimum 7,2% après avoir vendu un bloc de 2,4% du capital à 48,7 francs suisses pièce. Il doit également céder 1,3% du tour de table via la vente de produits dérivés. "Étant donné que jusqu'à aujourd'hui la grande majorité de ma fortune était investie dans LafargeHolcim, j'ai décidé avec ma famille de réduire mon investissement, dans le but de diversifier mon portefeuille de placements et de planifier soigneusement ma retraite et mon héritage", déclare l'homme âgé de 73 ans.

* Renault abandonne 1% à 55,2 euros, consolidant ce mercredi, jour d'assemblée générale pour le constructeur au losange. Il s'agit de la première AG annuelle pour Jean-Dominique Senard, dans le contexte délicat que l'on sait, après le retrait de l'offre de rapprochement de Fiat Chrysler. Les débats s'annoncent donc quelque peu tendus cet après-midi... FCA avait annoncé il y a une semaine seulement le retrait de son offre de fusion à 30 milliards d'euros avec le Français Renault. Le groupe italo-américain mettait en cause les conditions politiques en France. FCA a en effet pris cette décision après que l'Etat français eut demandé un report du vote du conseil d'administration de Renault sur le projet afin d'obtenir le soutien de Nissan. "Il est devenu clair que les conditions politiques en France ne sont actuellement pas réunies pour qu'une telle combinaison voie le jour avec succès", avait résumé FCA.

* Dassault Systèmes (-1,1% à 134,9 euros) annonce la signature d'un accord en vue d'acquérir la société américaine Medidata Solutions, spécialisée dans l'innovation technologique dans le domaine de la santé, dans le cadre d'une opération valorisant cette dernière à 5,8 milliards de dollars (5,1 milliards d'euros). Le groupe français prévoit de débourser 92,25 dollars par action pour mettre la main sur la société cotée au Nasdaq dont le chiffre d'affaires a atteint 636 millions de dollars en 2018.

* ADP (-0,5% à 153 euros) a annoncé mardi l'émission d'un nouvel emprunt obligataire de 800 millions d'euros à 15 ans.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com