Cotation du 23/08/2019 à 18h05 CAC 40 -1,14% 5 326,87
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : l'avertissement d'Apple entretient la tendance négative

Mi-séance Paris : l'avertissement d'Apple entretient la tendance négative
Mi-séance Paris : l'avertissement d'Apple entretient la tendance négative
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

La bourse de Paris avait limité la casse hier en perdant finalement moins de 1% après avoir décroché de 2,5% dans les premières négociations de l'année 2019. La tendance reste cependant négative aujourd'hui, le CAC40 reculant d'un peu plus de 1% vers la mi-journée autour de 4.635 points. Après une année 2018 médiocre et un mois de décembre catastrophique, Wall Street a aussi débuté l'exercice 2019 de façon très prudente, malgré un petit bénéfice en clôture. Les derniers indicateurs économiques chinois ont déçu de nouveau, alors que les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis se poursuivent péniblement. Autre sujet d'inquiétude, Apple a annoncé mercredi soir après la clôture du marché US que son chiffre d'affaires du premier trimestre de son exercice décalé serait inférieur à sa prévision originale, soulignant en particulier la faiblesse des marchés émergents et moins de nouveautés pour ses iPhones. Apple ne fait ainsi que confirmer les craintes de Wall Street dans un contexte de ralentissement de la croissance du marché des smartphones.

VALEURS EN HAUSSE

* Deux valeurs seulement dans le vert sur le CAC40 : Carrefour (+1%) et BNP Paribas (+0,4%).

* DBV Technologies poursuit son rebond des dernières séances et gagne encore 16% à 14,27 euros. La société biopharmaceutique a annoncé aujourd'hui des changements organisationnels "pour renforcer ses compétences dans le cadre du développement de la plateforme Viaskin"... Portzamparc estime ce jour qu'il s'agit là d'une nouvelle étape en vue de la constitution d'un nouveau dossier de BLA. La firme est à l'achat avec un objectif de 49,5 euros. DBV essaie en effet, avec ces annonces, de répondre au mieux aux attentes de la FDA américaine. Daniel Tassé (directeur-général) "reprend quant à lui la main en supervisant le Dr Sampson dans ses fonctions de Directeur Médical et le directeur des affaires réglementaires Alan Kerr", relève Portzamparc...

* Genfit (+3,5% à 18,1 euros) et LabCorp ont annoncé aujourd'hui la signature d'un accord de licence dans le développement de médicaments. Cet accord facilitera l'accès des acteurs et du marché de la recherche clinique à un test de diagnostic hépatique innovant de la NASH.

* Prodways Group gagne 11% à 2,87 euros. La filiale impression 3D de Groupe Gorgé a annoncé la finalisation de l'acquisition de 100% du capital de Surdifuse et l'Embout Français et devient le leader français des embouts auriculaires sur-mesure pour audioprothèses. Né du rapprochement des laboratoires Surdifuse et l'Embout Français en 2017, Surdifuse - L'Embout Français est un acteur majeur de la fabrication d'embouts auriculaires sur-mesure dont 50% de la production est réalisée en impression 3D.

* Bourbon reprend 3% à 3,45 euros. Le groupe parapétrolier, qui met ainsi fin à sept séances consécutives de repli, a renouvelé ses accords (waiver) avec la majorité de ses créanciers, l'autorisant ainsi à suspendre l'exigibilité de ses loyers et de sa dette. La société a précisé que ce waiver "lui permet de rester focalisé sur ses priorités opérationnelles tout en poursuivant dans un cadre sécurisé, la recherche de toute solution de nature à mettre sa dette en adéquation avec ses performances". Bourbon s'est dit également "confiant dans sa capacité à parvenir à une telle solution, dans un cadre amiable".

VALEURS EN BAISSE

* STMicroelectronics creuse ses pertes sur la place parisienne, emporté par l'avertissement d'Apple hier soir. En fin de matinée, le titre du groupe franco-italien chute de près de 10% à 11 euros, sur un plus bas de deux ans. Le poids de la firme de Cupertino dans les facturations de STM est évalué entre 10 et 15% de son chiffre d'affaires global.

* Outre STM, Soitec et X-Fab sont également malmenés avec des baisses de près de 5%.

* 2019 démarre sous de bien mauvais auspices pour les valeurs du luxe. Après avoir concéder pas mal de terrain lors de la séance inaugurale de l'année boursière, Kering, Hermès et LVMH confirment leur trajectoire baissière en affichant des reculs compris entre 3 et 4% ce jeudi en matinée, juste devant les valeurs technologiques. Ces dégagements sont à mettre en perspective avec les statistiques économiques inquiétantes publiées en Chine cette semaine. L'activité manufacturière du pays s'est dégradée fin 2018 malgré une légère amélioration de la production, selon l'indice indépendant Caixin. De là à anticiper un ralentissement des achats des touristes chinois et une baisse des ventes de produits de luxe à Hong Kong, il n'y a qu'un pas que les investisseurs sont en train de franchir

* TechnipFMC recule encore de 2,5% à 17 euros malgré le sursaut des cours du pétrole hier. Le baril de Brent est stable aujourd'hui à 55 dollars.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com