Cotation du 14/06/2019 à 18h05 CAC 40 -0,15% 5 367,62
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : Donald Trump assomme le CAC40

Mi-séance Paris : Donald Trump assomme le CAC40
Mi-séance Paris : Donald Trump assomme le CAC40
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Fin de semaine difficile pour le marché parisien. Alors que les marchés s'inquiétaient jusqu'ici de l'aggravation des tensions sino-américaines, Donald Trump vient d'ouvrir un nouveau front en matière de commerce en ciblant cette fois... le Mexique ! Les investisseurs sont logiquement décontenancés, si bien que le CAC40 chute de 1,55% ce vendredi à la mi-journée, de retour sous les 5.200 pts, à 5.167 pts. Dans le détail, le président américain a annoncé cette nuit sur Twitter que les Etats-Unis prélèveraient à partir du 10 juin des droits de douane de 5% sur tous les produits importés du Mexique et que ces taxes, progressivement relevées, seraient en vigueur tant que les flux de migrants clandestins traversant le Mexique ne seraient pas stoppés... Donald Trump avait déjà, un peu plus tôt dans l'année, menacé de fermer la frontière mexicaine ou d'imposer des droits de douane sur les voitures importées en provenance du Mexique si les autorités mexicaines n'étaient pas plus actives pour arrêter les fameuses "caravanes" de migrants venus d'Amérique centrale.
Pour ne rien arranger, les statistiques économiques du jour s'avèrent plus mauvaises que prévu, notamment en Chine où le ralentissement s'avère marqué dans l'industrie, avec un marché intérieur qui ne prend pas le relais des exportations.

ECO ET DEVISES

L'indice PMI manufacturier chinois est tombé en mai à 49,4 après 50,1 le mois précédent, sous le seuil de 50 qui sépare expansion et contraction de l'activité. De quoi mettre la pression sur Pékin pour mettre en oeuvre des mesures supplémentaires de soutien à l'économie chinoise dans un contexte d'escalade des tensions commerciales avec Washington. Le consensus se situait à 49,9, une contraction moins forte.

Si les exportateurs chinois ressentent l'effet des tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, les données publiées vendredi montrent que les importations se sont contractées davantage elles aussi, soulignant le ralentissement de la demande intérieure malgré les nombreuses mesures de soutien engagées par Pékin dès l'année dernière. Voilà qui ne devrait pas arranger les affaires des constructeurs automobiles, alors que le marché chinois ne relève pas la tête depuis l'automne dernier.

Dans un climat général toujours anxiogène, les cours du pétrole ont accéléré à la baisse, d'autant que les stocks de pétrole brut ont reculé beaucoup moins que prévu la semaine passée, et que la production US est restée à un niveau record... Le baril Brent tombe sous les 66$ à Londres ce matin à 65,80$.

A suivre ce vendredi aux Etats-Unis :
- Les revenus et dépenses des ménages. (14h30)
- L'indice manufacturier PMI de Chicago. (15h45)
- L'indice du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan. (16h00)

VALEURS EN HAUSSE

* Innate Pharma : +2,4%. La société annonce la publication de données démontrant le potentiel des NKCE NKp46 multifonctionnels en immunothérapie des cancers. Ces résultats ont été produits par les équipes d'Innate Pharma, en collaboration avec l'Université Aix-Marseille et le cluster Marseille Immunopôle, sous la direction du Professeur Eric Vivier et ont été divulgués dans un article intitulé "Multifunctional natural killer cell engagers targeting NKp46 trigger protective tumor immunity", publié dans l'édition numérique du 30 mai 2019 du très prestigieux journal Cell.

* Suez Environnement grappille 0,5%. Le titre profite logiquement du contrat remporté outre-Manche. Le groupe de utilities français a été choisipour assurer gestion des déchets du Grand Manchester, au Royaume-Uni, soit pour environ 2,3 millions d'habitants. Le montant du contrat s'élève à plus d'un milliard de livres sterling (1,13 MdE). reater Manchester Combined Authority (GMCA) a retenu le groupe français pour assurer la gestion des déchets ménagers produits par plus d'un million de foyers dans 9 districts composant le Grand Manchester (Bolton, Bury, Manchester, Oldham, Rochdale, Salford, Stockport, Tameside et Trafford). Ce contrat aura une durée de 7 ans et pourra être prolongé de 3, puis 5 ans.

*A contre-courant des indices, Manutan enchaîne une troisième séance consécutive de hausse (+1,6%), dans le sillage de la publication de ses comptes intermédiaires en milieu de semaine. Le distributeur a dégagé sur la première moitié de son exercice 2018-2019 un résultat opérationnel courant en hausse de +11,1% à 25,1 millions d'euros. La rentabilité opérationnelle courante s'établit à 6,7% du chiffre d'affaires contre 6,3% pour le premier semestre de l'exercice précédent. Cette progression s'explique principalement par la croissance du chiffre d'affaires couplée à une stabilité de la marge commerciale et à la bonne tenue des charges opérationnelles dont le poids sur le chiffre d'affaires diminue de 0,5 point.

* Pixium Vision : + 1,4%. Le groupe a profité cette semaine de son assemblée générale (où toutes les résolutions ont été adoptées) en présence du nouveau Directeur Général, Lloyd Diamond, pour faire le point sur les avancées du développement clinique de son dispositif de vision bionique PRIMA en précisant que les 5 patients implantés en France poursuivent leur programme de rééducation. Les résultats à 6 mois ont montré des résultats favorables tant sur le plan de la tolérance que sur la restitution d'une perception visuelle dans une zone de la rétine dépourvue d'activité résiduelle.

VALEURS EN BAISSE

* Europacorp reperd 7,4%. La spéculation se calme après la fièvre qui s'était emparée du titre mercredi suite à la confirmation de négociations pour un rachat du studio de Luc Besson par Pathé.

* L'automobile souffre particulièrement ce vendredi avec un indice Euro Stoxx du secteur qui concède plus de 2%. A Paris, Renault et PSA Groupe chutent respectivement de 4,4 et 1,8%. Les équipementiers Valeo, Faurecia et Plastic Omnium sont aussi à la peine. Les investisseurs s'inquiètent des conséquences de l'alourdissement des taxes pour les importations mexicaines aux Etats-Unis et surtout de la dégradation de l'économie chinoise.

Genomic Vision : -3,4%. La société spécialisée dans le développement de tests de diagnostic in-vitro (IVD) pour la détection précoce des cancers et des maladies héréditaires et d'applications pour les laboratoires de recherche (LSR) informe ses actionnaires et l'ensemble de la communauté financière que les documents relatifs à l'assemblée générale mixte qui se tiendra le jeudi 20 juin 2019 à 9h30 au siège de la société, 80-84 rue des Meuniers, Bâtiment E, 92220 Bagneux, sont disponibles sur simple demande auprès de la société, ou peuvent être consultés sur le site internet de la société, rubrique Investisseurs / Assemblées générales.

* BNP perd 2% à 40,51 euros. Jefferies a réduit son objectif sur la banque française de 55,4 à 53,7 euros, tout en restant à l'achat. Le bureau de recherche a procédé à des ajustements sur deux autres établissements tricolores, à savoir Crédit Agricole (-XX%) et Natixis (-XX%)

* Total : -1,6%. Conformément à sa politique volontariste de développement de l'actionnariat salarié, le Conseil d'administration de Total S.A. a décidé, le 19 septembre 2018, de mettre en oeuvre une augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés du Groupe en France et à l'international dans les conditions fixées par la 18ème résolution de l'Assemblée Générale du 1er juin 2018. Le prix de souscription a été fixé à 40,10 euros par action. 10.047.337 actions nouvelles, représentant 0,38% du capital de Total S.A. au 30 avril 2019, seront émises le 6 juin 2019, porteront jouissance immédiate et seront entièrement assimilées aux actions Total déjà admises aux négociations sur Euronext Paris. A l'issue de cette émission, la participation des salariés au capital de Total S.A., au sens de l'article L. 225-102 du Code de commerce, s'élève à 5% sur la base du capital de Total S.A. au 30 avril 2019.

* Thales : -1,1%. Le groupe annonce que le centre de contrôle des opérations du Rover (ROCC) a été inauguré aujourd'hui par Thales Alenia Space (société commune entre Thales 67% et Leonardo 33%), ALTEC (Aerospace Logistics Technology Engineering Company), l'Agence Spatiale Italienne (ASI) et l'Agence Spatiale Européenne (ESA). Il est situé dans les locaux d'ALTEC, société commune entre Thales Alenia Space et l'ASI proposant des services d'ingénierie et de logistique...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com