Cotation du 07/08/2020 à 18h05 CAC 40 +0,09% 4 889,52
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : début de semaine calme avant l'avalanche de publications

Mi-séance Paris : début de semaine calme avant l'avalanche de publications
Mi-séance Paris : début de semaine calme avant l'avalanche de publications
Crédit photo © Reuters
(Boursier.com) —

LA TENDANCE

Peu de mouvements sur les valeurs du CAC40 en ce début de semaine. La bourse de Paris évolue en légère baisse depuis l'ouverture et cède 0,1% en fin de matinée autour de 4.950 points. La semaine promet d'être une des plus animées de l'année en terme de publications d'entreprises avec beaucoup de groupes du CAC40 qui vont dévoiler leurs compte semestriels, principalement entre mercredi et jeudi.

Wall Street est attendue en progression après deux séances de repli. La hausse des futures est néanmoins assez limitée dans un climat qui reste pour le moins tendu entre la propagation de la pandémie de Covid-19 et les tensions toujours fortes entre les deux premières puissances mondiales. Pékin a annoncé avoir pris le contrôle des locaux du consulat américain de Chengdu, dans le sud-ouest chinois, après avoir ordonné vendredi la fermeture de cette représentation diplomatique en représailles à la fermeture de son consulat à Houston décidée la semaine dernière par Washington.

Nouveau sommet pour l'or ! L'impressionnante ascension estivale du métal jaune se poursuit en ce début de semaine avec une once qui se négocie autour des 1.930$ sur le Comex, nettement au-dessus de son précédent record de septembre 2011, à 1.921$.

VALEURS EN HAUSSE

* Total (+0,6%) a signé un accord en vue de céder au groupe Prax la raffinerie de Lindsey ainsi que les actifs logistiques et l'ensemble des droits et obligations qui y sont associés. Située à Immingham (Lincolnshire) dans le nord-est de l'Angleterre, la raffinerie de Lindsey a une capacité de 5,4 millions de tonnes par an.

* Dassault Systemes gagne 1,5% à 148 euros. Le Credit Suisse a revalorisé Dassault Systemes de 154 à 172 euros et réitère son avis 'surperformer' sur la valeur.

* Showroomprivé (+1%) a fortement réduit ses pertes au premier semestre, renouant même avec un EBITDA positif. Sur les six premiers mois de l'année, le spécialiste de la vente en ligne enregistre ainsi un EBITDA de 7 millions d'euros contre -23,2 ME un an plus tôt pour un chiffre d'affaires net stable à 302,7 millions d'euros, grâce à une croissance au deuxième trimestre de +19% venant compenser le repli de -20% sur les trois premiers mois de l'exercice. La marge brute s'élève à 112,4 millions d'euros, en hausse significative de 23,7 ME. Elle ressort à 37,1% du chiffre d'affaires contre 29,4% sur le 1er semestre de l'exercice précédent.

* LVMH gagne 1% à 403 euros. Le groupe publiera dès ce soir ses résultats semestriels.

VALEURS EN BAISSE

* Atos recule de -1,7% à 73,7 euros après la confirmation de ses objectifs annuels. Atos table toujours sur un repli de son chiffre d'affaires en données organiques entre 2% et 4% et sur un taux de marge opérationnelle entre 9% et 9,5%. Sur les six premiers mois de l'année, la firme a réalisé des revenus de 5,63 MdsE, en repli de 2,8% à périmètre et taux de change constants. Ses prises de commandes ont augmenté de 9,4%, avec un ratio prise de commandes sur chiffre d'affaires de 112%, contre 121% au deuxième trimestre. Le résultat d'exploitation a atteint 362 millions d'euros tandis que la marge opérationnelle est ressortie à 8%. Le groupe a par ailleurs annoncé être entré en négociations exclusives avec les actionnaires de digital.security en vue d'acquérir la filiale du groupe Econocom.

* Faurecia cède 2% à 34 euros. L'équipementier automobile, guère épargné par la pandémie de Covid-19 au premier semestre, anticipe le retour à une rentabilité et une génération de trésorerie solides au 2nd semestre. Il vise une marge opérationnelle d'environ 4,5% des ventes et des cash-flows nets d'environ 600 millions d'euros sur la période, avec des ventes d'environ 7,6 milliards d'euros (avec une hypothèse de baisse de la production automobile mondiale d'environ 15% durant la période).

* Getlink recule de -2,5% sous les 13 euros. HSBC a dégradé Getlink à 'conserver' avec un objectif de 14,3 euros.

* Orange (-1,8% à 10,45 euros) publiera ses résultats semestriels jeudi.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !