Cotation du 22/09/2021 à 17h24 CAC 40 +1,16% 6 628,82
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : 4ème séance de hausse

Mi-séance Paris : 4ème séance de hausse
Mi-séance Paris : 4ème séance de hausse
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Les 6.500 points sont de nouveau dépassés ce midi, le CAC40 se retrouvant à 6.545 points, en hausse de 1%. Les trois séances de rebond précédentes (0,81%, 1,85%, 0,26%) qui ont succédé à la forte baisse de lundi (-2,54%) auront donc levé les doutes des investisseurs... Christine Lagarde a expliqué hier que les perspectives d'inflation étaient "bien en-deçà de l'objectif" et que la modification de la "forward guidance" vient rappeler l'engagement à une politique accommodante. Le ton de la BCE est donc resté souple sur fond de progression rapide du variant Delta qui ne remet toutefois pas en cause selon elle le potentiel de croissance en zone Euro...

ECO ET DEVISES

Toujours selon Christine Lagarde, la hausse de l'inflation devrait être temporaire, et il s'agit de maintenir des conditions de financement favorables et l'activité économique devrait revenir à son niveau d'avant crise d'ici au premier trimestre 2022, mais l'inflation devrait progresser dans les mois à venir. Pour Lagarde, la hausse de l'inflation est imputable aux prix de l'énergie et à des effets de base.

L'indice Markit PMI flash français composite du mois de juillet 2021 est ressorti à 56,8, contre un consensus de marché de 58,5 et un niveau de 57,4 fin juin, ce qui traduit donc un ralentissement léger de l'expansion... L'indicateur flash des services ressort à 57 en juillet, contre 58,7 de consensus de place et 57,8 fin juin. L'indice flash manufacturier s'établit à 58,1, contre 58,4 de consensus et 59 sur le mois antérieur.

La parité euro / dollar atteint 1,1775$ ce midi. Le baril de Brent se négocie encore en hausse à 73,85$. Le bitcoin grimpe à 32.409$.

VALEURS EN HAUSSE

Valeo (+8%) confirme ses perspectives pour l'exercice 2021, après avoir enregistré au premier semestre une progression de son chiffre d'affaires et de ses bénéfices au premier semestre, en dépit des problèmes d'approvisionnement en semi-conducteurs. L'équipementier a vu ses ventes progresser à près de 9 Milliards d'euros sur la période janvier-juin, contre 7,1 Milliards d'euros un an plus tôt. Le résultat opérationnel ressort à 1,21 Milliard d'euros au premier semestre, en nette hausse par rapport au montant de 202 millions d'euros enregistré sur les 6 premiers mois de 2020, période marquée par les premiers confinements stricts mis en place dans la quasi-totalité des pays du monde pour tenter d'enrayer une pandémie de COVID-19.

Guerbet (+7%) a publié son chiffre d'affaires réalisé sur le 1er semestre 2021 : au 30 juin 2021, celui-ci s'élève à 363,1 ME, stable par rapport au 30 juin 2020 (363,7 ME) et incluant un effet de change défavorable de 17,2 ME. Hors effets de change et à périmètre comparable, le chiffre d'affaires est en progression de 9,6% par rapport au 30 juin 2020.

Faurecia : +6% avec Maurel & Prom et Navya

Dassault Aviation (+5%) a annoncé une augmentation de ses prises de commandes et une croissance de ses revenus au premier semestre. Le groupe aéronautique a publié un résultat opérationnel ajusté de 175 millions d'euros sur la période allant de janvier à juin, contre 55 millions d'euros l'an dernier, alors que son chiffre d'affaires ajusté s'est établi à 3,1 Milliards d'euros, contre 2,6 Milliards d'euros un an plus tôt.

STEF : +4% avec Plastivaloire, AB Science

Airbus : +3% avec Wavestone

Aubay (+2%) a connu un deuxième trimestre 2021 marqué par une nette accélération de la croissance, qui ressort à 13,3%, nettement supérieure à celle du premier trimestre de +4%. Sur le semestre, le chiffre d'affaires atteint 233 ME, soit un taux de croissance purement organique de +8,5%. Aubay revoit son objectif de chiffre d'affaires annuel à la hausse, initialement compris entre 440 et 450 ME, et vise désormais une nouvelle fourchette comprise entre 456 et 465 ME, soit une croissance organique au-dessus de la borne haute de la trajectoire de croissance visée sur le moyen long terme (5 à 7%). L'objectif de marge opérationnelle d'activité demeure inchangé, compris entre 9,5% et 10,5%.

Synergie : +2% suivi de Soitec, Atari, STM, Solutions30, Publicis, SG, Stellantis et Spie

Thales (+1%) a dégagé un bénéfice net de 433 millions d'euros, contre 65 millions d'euros pour la même période de 2020. Le résultat net ajusté s'est établi à 591 millions d'euros, contre 232 millions d'euros au premier semestre 2020. Le chiffre d'affaires de la société a progressé de 8,7% en données publiées et de 9,8% à périmètre et taux de change constants, à 8,42 milliards d'euros. Sur le deuxième trimestre, les revenus ont augmenté de 17,8% en données organiques sur un an, après une croissance de 1,9% au premier trimestre. Le résultat opérationnel a été multiplié par plus de 2, à 768 millions d'euros, contre 348 millions d'euros au premier semestre 2020. La marge correspondante s'est établie à 9,1%, contre 4,5% un an auparavant. Thales a par ailleurs fait état de prises de commandes record pour un premier semestre, de 8,2 milliards d'euros, en hausse de 37% sur un an en données organiques et traduisant un ratio de prises de commandes sur chiffre d'affaires de 0,98.

Damartex (+1%) : Sur l'exercice 2020/21, le chiffre d'affaires s'établit à 764,2 ME, en hausse de +11,4% à taux réels par rapport à l'exercice précédent (+11,6% à taux de change constants). Après un premier semestre en progression, le second semestre témoigne d'une belle reprise de l'activité malgré la persistance de la crise sanitaire, avec une hausse de +20,5% (+20,4% à taux de change constants) à 361,8 ME. Ainsi l'activité annuelle du Groupe s'établit en hausse de +6,1% par rapport à l'exercice 2018/19, période non affectée par la crise sanitaire.

Gecina (stable) : L'ANR NTA ressort à 172,6 euros par action, en hausse de +1,5% sur 6 mois. 453 ME de cessions ont été réalisées ou sécurisées depuis le début de l'année (finalisation de la cession de l'immeuble "Portes d'Arcueil" le 20 juillet 2021). Le Pipeline de développement, principalement sur le bureau parisien et dans le logement s'affiche en forte progression du taux de pré-commercialisation des actifs livrés avant fin 2022 en 6 mois, atteignant 53% (vs. 37% fin 2020), et 58% en incluant une opération en cours de finalisation.

Vivendi (stable) et les italiens Mediaset et Fininvest sont convenus de mettre fin à leurs litiges, a annoncé le conglomérat, lequel pourra grâce à cet accord réduire drastiquement sa participation dans Mediaset, comme il le souhaite. Vivendi indique qu'il vendra progressivement, sur une période de 5 ans, la part de 19,19% de Mediaset détenue par Simon Fiduciaria. Fininvest a acquis 5% du capital de Mediaset détenu directement par Vivendi, au prix de 2,70 euros par action, précise le groupe français. "Fininvest aura le droit d'acquérir toute action invendue sur chaque période de 12 mois, au prix annuel établi", a ajouté le groupe français.

VALEURS EN BAISSE

Erytech : -6% avec Orapi et Xilam (-5%)

SEB (-4%) a réalisé au 1er semestre 2021 des ventes de 3.610 ME, en hausse de 23,9% par rapport à fin juin 2020. Cette progression intègre une croissance organique de 26,3% (768 ME), un effet devises de -4,3% (-125 ME) et un effet périmètre de +1,8% (+ 53 ME, provenant de StoreBound, acquise en juillet 2020). A fin juin 2021, le Résultat d'Exploitation du Groupe s'est élevé à 258 ME, contre 58 ME au 30 juin 2020. Le Résultat net part du Groupe du 1er semestre est de 151 ME, contre 3 ME à fin juin 2020.

Latecoere : -3% suivi de Somfy et de Devoteam

Voltalia : -1,5% avec Haulotte, Ateme et Vilmorin

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !