Cotation du 22/02/2019 à 22h48 Dow Jones Industrial +0,70% 26 031,81
  • DJIND - US2605661048

Devises : le sterling grimpe dans l'espoir d'un accord sur le Brexit

Devises : le sterling grimpe dans l'espoir d'un accord sur le Brexit
Devises : le sterling grimpe dans l'espoir d'un accord sur le Brexit
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La livre sterling progressait nettement, jeudi, au lendemain de la victoire de Theresa May, qui a survécu de justesse, mercredi soir, au vote d'une motion de censure contre son gouvernement. La livre progressait jeudi soir de 0,72% face au dollar, à 1,2978$, et de 0,8% face à l'euro, qui valait 0,8775 livre. A la Bourse de Londres, l'indice Footsie 100 a progressé en clôture de 0,91%.

De son coté, l'indice du dollar, qui mesure son évolution face à un panier de 6 devises de référence, état stable à 96,06 oints, tandis que l'euro cédait 0,04% à 1,1392$.

Malgré la montée des risques d'un Brexit dur, sans accord ("no deal"), depuis le rejet mardi par le parlement de Londres de l'accord sur le Brexit négocié avec l'UE, les marchés semblent donc parier malgré tout sur une issue favorable pour le divorce entre le Royaume-Uni et l'Union européenne, qui s'est transformé en véritable casse-tête.

Toutes les options restent sur la table, y compris un "no deal"

Jeudi, la Première ministre britannique a repris son bâton de pèlerin, pour rencontrer l'ensemble des responsables des partis politiques de son pays. Le leader travailliste, Jeremy Corbyn, a toutefois été le seul à refuser cette rencontre, exigeant au préalable que Theresa May écarte explicitement l'hypothèse d'un Brexit sans accord, ce qu'elle jugé "impossible".

Le rejet de l'accord sur le Brexit par le parlement britannique, mardi, a fait basculer l'avenir du Royaume-Uni dans l'inconnu. Toutes les options sont désormais sur la table, d'un Brexit sans accord, susceptible de causer le chaos économique, à un report du divorce, en passant par un possible nouveau référendum, ou une modification de dernière minute de l'accord négocié pendant 18 mois entre Theresa May et l'Union européenne.

May prête à faire bouger les "lignes rouges" ?

La Première ministre doit désormais présenter, d'ici à lundi prochain, un "Plan B", sur lequel le parlement a prévu de se prononcer par un vote le 29 janvier.

Selon des sources citées par Bloomberg, Mme May serait désormais prête à revenir sur certaines de ses "lignes rouges" afin de réunir le soutien d'une majorité d'élus autour d'un projet d'accord amendé.

Elle pourrait notamment accepter de conserver des liens plus étroits que prévu avec l'UE, avec le maintien d'un union douanière. Cette solution recueillerait l'approbation de l'opposition travailliste, et des pays de l'Union européenne, mais elle serait rejetée par de nombreux partisans d'un Brexit dur au sein de son propre parti conservateur.

La date du Brexit reportée de quelques mois ?

Ainsi, si Theresa May pouvait prouver qu'elle dispose d'une majorité pour soutenir un accord de Brexit modifié, l'Union européenne pourrait accepter de réexaminer l'accord conclu en novembre, selon 'Bloomberg'...

Dans ce cas, il est probable que la date du Brexit, prévue pour le 29 mars prochain à minuit, soit reportée de plusieurs mois, afin de renégocier un accord acceptable par tous.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com