Cotation du 13/11/2018 à 22h56 Dow Jones Industrial -0,40% 25 286,49
  • DJIND - US2605661048

Clôture Wall Street : le rebond se poursuit !

Clôture Wall Street : le rebond se poursuit !
Clôture Wall Street : le rebond se poursuit !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street, qui s'était déjà accordé hier un vif rebond, a encore repris de la hauteur ce mercredi soir. Les investisseurs, qui se remettent à espérer une conclusion rapide d'un accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine, saluent aujourd'hui quelques publications trimestrielles solides (Facebook, eBay ou encore General Motors), en attendant les comptes du plus grand des géants, Apple, demain soir. Sur le front économique US, les derniers chiffres de l'emploi privé (selon ADP) ressortent au-dessus des attentes. Le DJIA reprend 0,97% à 25.115 pts, le Nasdaq rebondit de 2,01% à 7.305 pts, et le S&P500 grimpe de 1,09% à 2.711 pts.

Sur l'ensemble du mois d'octobre, les DJIA recule de 5%, le Nasdaq cède plus de 9% et le S&P500 perd près de 7%.

Les craintes concernant une guerre commerciale de grande ampleur entre les Etats-Unis et la Chine ont quelque peu reculé, après des déclarations de Donald Trump, qui s'est montré optimiste quant à la possibilité de conclure un accord avec Pékin. Interviewé hier sur la chaîne 'Fox News', le président américain a estimé possible que les Etats-Unis parviennent à "un grand accord avec la Chine, et il doit être grand car ils ont asséché notre pays", a-t-il déclaré. Lundi, des sources proches du dossier avaient déclaré à l'agence 'Bloomberg' que l'administration Trump se préparait à annoncer début décembre la taxation de la totalité des marchandises chinoises importées si les discussion prévues le mois prochain entre Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping échouent. Les deux dirigeants doivent se rencontrer en marge d'un sommet du Groupe des Vingt (G20) à Buenos Aires en novembre.

D'après le dernier rapport d'ADP sur le sujet, les créations de postes aux États-Unis, dans le secteur privé non-agricole, et pour le mois d'octobre 2018, sont ressorties au nombre de 227.000, contre un consensus de place de 188.000 et un niveau révisé à 218.000 pour le mois antérieur. La précédente estimation du mois de septembre se situait à 230.000 créations. Les créations de postes dans les petites entreprises sont ressorties au nombre de 29.000 en octobre 2018, contre 96.000 pour les moyennes entreprises et 102.000 pour les grandes entreprises. Le secteur de la production de biens a généré 38.000 postes sur le mois d'octobre (17.000 pour la construction, 17.000 emplois manufacturiers et 4.000 dans le segment minier), alors que le secteur des services a créé 189.000 postes (dont 61.000 sur le segment transport, commerce et utilities). Les créations totales d'emplois dans le secteur privé étaient de 161.000 seulement un an avant, en octobre 2017.

Parmi les autres statistiques du jour outre-Atlantique, l'indice trimestriel du coût de l'emploi s'est apprécié de 0,8% au T3, en comparaison de la période antérieure, contre +0,7% de consensus.

Enfin, l'indice manufacturier régional PMI de Chicago du mois d'octobre 2018 est ressorti inférieur aux attentes à 58,4, contre 60,1 de consensus et 60,4 un mois avant. Il traduit cependant toujours une expansion assez solide de l'activité manufacturière dans la zone considérée.

Données hebdomadaires partagées pour le marché pétrolier américain. Selon le rapport du Département à l'Energie, les stocks commerciaux de brut, hors réserve stratégique, ont augmenté de 3,2 millions de barils lors de la semaine close au 26 octobre, à 426 millions de barils. Le consensus tablait sur une hausse du même ordre. Les stocks d'essence ont eux, en revanche, reculé de 3,2 millions de barils, alors que les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont diminué de 4,1 millions de barils.

VALEURS A SUIVRE

Facebook (+3,8%) a publié ses comptes du troisième trimestre. Les revenus du réseau social de Menlo Park s'élèvent à 13,73 Mds$, en croissance de 33% en glissement annuel. Les bénéfices s'affichent à 5,14 Mds$ (1,76$ par action), contre 4,71 Mds$ (1,59$ par action) un an avant. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,46$, pour des revenus de 13,8 Mds$. Le nombre d'utilisateurs actifs quotidiens ressort à 1,49 milliard en moyenne en septembre 2018, en hausse de 9% en glissement annuel. Le nombre d'utilisateurs actifs mensuels est quant à lui de 2,27 milliards à la fin septembre, en augmentation de 10% par rapport à la même période de l'an dernier. Le consensus de place était logé à 2,29 milliards.

General Motors (+9,1%) a dévoilé ses résultats du troisième trimestre. Les revenus sont en croissance de 6,4% à 35,8 Mds$. Les profits s'élèvent à 2,53 Mds$, contre une perte de 2,98 Mds$ il y a un an. Le bénéfice par action ressort à 1,75$, contre une perte par action de 2,03$ un an avant. Le bpa ajusté s'affiche à 1,87$, contre 1,32$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,25$, pour des revenus de 34,8 Mds$. Sur l'exercice, le groupe vise un bpa compris entre 5,80 et 6,20$.

eBay (+5,8%) a dévoilé également hier soir ses comptes du troisième trimestre. Les profits s'affichent à 721 M$ (0,73$ par action), contre 520 M$ (0,48$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,56$, contre 0,47$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus s'élèvent à 2,65 Mds$, contre 2,5 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,54$, pour des revenus de 2,65 Mds$. Sur le T4, le groupe vise un bpa compris entre 0,67 et 0,69$, pour des ventes logées entre 2,85 et 2,89 Mds$.

Amgen (+2%) a dévoilé ses résultats du troisième trimestre. Les bénéfices du groupe biotechnologique sont de 1,86 Md$ (2,86$ par action), contre 2,02 Mds$ (2,76$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 3,69$, contre 3,27$ un an plus tôt. Les revenus montent de 2% à 5,9 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 3,45$, pour des revenus de 5,8 Mds$. Sur l'exercice, le groupe vise désormais un des revenus compris entre 23,2 et 23,5 Mds$. Le bpa est quant à lui attendu entre 14 et 14,25$.

Electronic Arts (-4%) a annoncé ses comptes du second trimestre fiscal 2019. Les bénéfices sont de 255 M$ (0,83$ par action), contre une perte de 22 M$ (0,07$ par action) un an avant. Les revenus s'élèvent à 1,29 Md$, contre 959 M$ un an plus tôt. Les réservations nettes s'affichent quant à elles à 1,22 Md$, contre 1,18 Md$ il y a un an. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,58$, pour des ventes de 1,18 Md$. Sur l'exercice, le groupe vise des revenus de 5,15 Mds$, un résultat net de 962 M$, un bénéfice par action de 3,11$ et des réservations de 5,2 Mds$.

Herbalife (-2,6%) a dévoilé ses résultats du troisième trimestre. Les ventes montent de 15% à 1,24 Md$. Les profits s'affichent à 71,2 M$, contre 54,5 M$ un an plus tôt. Le bénéfice par action ressort à 0,49$, contre 0,33$ un an avant. Le bpa ajusté est quant à lui de 0,74$, contre 0,41$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,67$, pour des revenus de 1,2 Md$. Sur l'exercice, le groupe vise un bpa compris entre 2,74 et 2,84$.

Baidu (+3,6%) a annoncé ses comptes du troisième trimestre. Les revenus montent de 27% en glissement annuel, à 4,11 Mds$. Les profits progressent de 56% à 1,80 Md$. Le bénéfice par action s'affiche à 5,13$, en croissance de 47%. En non-GAAP, le bpa est de 2,77$, en hausse de 46%. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 2,57$, pour des revenus de 4,1 Mds$. Sur le T4, le groupe vise des revenus compris entre 3,71 et 3,89 Mds$.

T-Mobile US (+7,2%) a dévoilé ses résultats du troisième trimestre. Les revenus s'affichent à 10,84 Mds$, en croissance de 8,2% en glissement annuel. Les bénéfices ressort à 795 M$, en hausse de 44,5%. Le bénéfice par action de 0,93$, contre 0,63$ un an avant. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,85$, pour des revenus de 10,7 Mds$.

Estée Lauder (+4,7%) a annoncé ses résultats du premier trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 500 M$ (1,34$ par action), contre 427 M$ (1,14$ par action) un an avant. Les bpa ajusté ressort à 1,47$. Les ventes progressent de 8% à 3,52 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,22$, pour des ventes de 3,5 Mds$. Sur le T2 fiscal, le groupe vise un bpa compris entre 1,47 et 1,50$, pour des ventes en hausse de 4 à 5%.

Sprint (+7,7%) a publié ses résultats du second trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 196 M$ (0,05$ par action), contre une perte de 48 M$ (0,01$ par action) un an avant. Les revenus s'élèvent à 8,43 Mds$, contre 7,93 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne une perte par action trimestrielle de 0,02$, pour des revenus de 8 Mds$.

Kellogg (-8,9%) a annoncé ses résultats du troisième trimestre. Les bénéfices son de 380 M$ (1,09$ par action), contre 288 M$ (0,83$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,06$. Les ventes s'élèvent à 3,47 Mds$, contre 3,25 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,06$, pour des revenus de 3,4 Mds$.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com