Cotation du 16/11/2018 à 18h05 CAC 40 -0,17% 5 025,20
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : toujours pas de rebond pour le CAC 40

Clôture Paris : toujours pas de rebond pour le CAC 40
Clôture Paris : toujours pas de rebond pour le CAC 40
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Après son plongeon de près de 5% la semaine dernière, le CAC 40 s'est stabilisé ce lundi, juste sous les 5.100 pts, à 5.095 pts en clôture (-0,02%). Les investisseurs ont trouvé un nouveau point de tension géopolitique en ce début de semaine : entre l'Arabie saoudite et les Etats-Unis, suite à la "disparition" d'un journaliste saoudien. Donald Trump a assuré ce weekend que Washington infligerait à l'Arabie saoudite une "punition sévère" si son implication dans la disparition du journaliste, qui vivait en exil aux Etats-Unis, était établie. Le pétrole se place sans surprise au coeur de la question, alors que plusieurs grands patrons américains ont décidé de boycotter les prochains rendez-vous avec l'Arabie Saoudite. La crise s'est propagée sur les marchés actions puisque la Bourse de Riyad a chuté de 3,50% hier. Outre-Atlantique, Wall Street s'affiche en ordre dispersé actuellement, à l'aube d'une semaine riche en publications trimestrielles.

ECO ET DEVISES

Les autorités politiques américaines sont intervenues en fin de semaine dernière pour rassurer sur la bonne santé de l'économie américaine. Le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a qualifié les secousses boursières d'"ajustement naturel" des marchés. Trump avait précédemment parlé d'une 'simple correction' attendue depuis longtemps. Pour l'instant, les marchés ne semblent pas totalement convaincus...

Les chiffres de la consommation américaine pour le mois de septembre sont ressortis très décevants ce lundi, puisque les ventes de détail n'ont progressé que de 0,1% en comparaison du mois antérieur, contre +0,6% de consensus de place. Hors automobile, les ventes de détail de septembre auraient même régressé de 0,1%, contre +0,4% de consensus (et +0,2% en août). Enfin, hors automobile et essence, la consommation aux États-Unis serait restée totalement stable au mois de septembre 2018, en comparaison du mois d'août, contre un consensus de +0,4% (et une hausse de +0,1% en août).

L'indice manufacturier Empire State de la Fed de New York, qui vient également d'être dévoilé ce jour, est ressorti par contre vigoureux à 21,1 au mois d'octobre, contre 18,8 de consensus et 19 un mois avant. Il traduit donc une accélération de l'expansion de l'industrie manufacturière dans la région en octobre.

Les menaces du Président américain Donald Trump, qui a promis avant-hier un "châtiment sévère" à l'Arabie saoudite en cas d'implication dans la disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, ont jeté un froid. Riyad a démenti les accusations et menacé de répliquer en cas de sanctions. Rappelons que Khashoggi est un journaliste saoudien opposant au régime, disparu depuis deux semaines après s'être rendu au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1587$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 71,3$ et le Brent s'affiche à 80,8$.

VALEURS EN HAUSSE

* Alstom gagne 2,7%. La Deutsche Bank a rehaussé sa recommandation à l''achat' sur la valeur tout en ajustant son objectif de 43 à 44 euros. La Commission européenne prendra sa décision concernant le projet de fusion avec Siemens Mobility dans moins de trois mois et demi et la banque pense qu'il est temps de revenir sur le dossier.

* Casino (+2,3%) a annoncé la signature d'un partenariat avec la famille Quattrucci, portant sur le ralliement au groupe Casino de douze magasins spécialisés dans la vente de produits frais exploités par Claude, Bruno Quattrucci et leurs enfants. Ainsi, à compter de 1er janvier 2019, ces magasins seront approvisionnés par le groupe Casino et passeront pour sept d'entre eux sous enseigne "marché frais Géant" et pour les cinq autres, sous enseigne "marché frais Leader Price".

* Après deux séances consécutives de correction, Sanofi rebondit de 2,1%.

* Orange (+1,2%) et Google unissent leurs forces pour le projet Dunant, un nouveau câble sous-marin long de 6.600 kms reliant les Etats-Unis à la France et dont la mise en service est prévue fin 2020.

* GL Events gagne 1,1%. Le montant brut de l'augmentation de capital s'élève au final à 106,7 millions d'euros et se traduit par l'émission de 5 996 557 actions nouvelles. A l'issue de la période de souscription, qui s'est achevée le 8 octobre, la demande totale s'est élevée à environ 133,5 millions d'euros, correspondant à un taux de souscription de 125%.

* Total (+1,1%) vient d'inaugurer sa nouvelle usine de dernière génération pour la production de lubrifiants, localisée dans la Région de Kaluga en Russie.

* Sur le CAC40, Schneider Electric monte aussi de 0,7% avec Engie (+0,6%).

VALEURS EN BAISSE

* Stentys, après avoir décroché de 21% vendredi, perd encore 11,8% aujourd'hui. Pour mémoire, le groupe a fait état d'une activité trimestrielle très décevante et a annoncé dans le même temps une baisse de sa trésorerie à 10,5 ME à la fin septembre.

* Airbus (-2,4%) présentera ses résultats trimestriels le 31 octobre prochain. Le Crédit Suisse attend un solide trimestre du point de vue opérationnel avec un Ebit ajusté anticipé à 1,45 milliard d'euros grâce notamment à l'amélioration de la branche 'avions commerciaux' compte tenu de livraisons plus importantes (192 contre 148, hors A220) d'A320neo et d'A350. Les taux de change devraient apporter une contribution légèrement positive, à l'inverse de l'A220 (ancien CSeries), dont l'impact sur le résultat est estimé à 100 ME. Crédit Suisse est 'neutre' sur la valeur avec un objectif de 110 euros.

* Sur le CAC40, Dassault Systemes recule aussi de 1,9% avec Société Générale (-0,9%).

* JCDecaux (-1,5%). Les actionnaires d'APN Outdoor ont approuvé à la majorité requise le scheme of arrangement selon lequel JCDecaux SA fera l'acquisition de 100% du capital émis d'APN Outdoor (Scheme).

* Le luxe reste vendu avec LVMH en baisse de 0,8% et Kering en recul de 2,3%. Hermes International perd aussi 0,9%.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com