Cotation du 16/10/2018 à 18h05 CAC 40 +1,53% 5 173,05
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : tentative de résistance pour le CAC 40

Clôture Paris : tentative de résistance pour le CAC 40
Clôture Paris : tentative de résistance pour le CAC 40
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Après trois séances consécutives de correction, pour une perte cumulée de 3,5%, le CAC 40 a timidement rebondi de 0,35% ce mardi, à 5.318 points en clôture, repassant ainsi très légèrement dans le vert sur 2018. L'indice parisien a donc enregistré un petit rebond technique aujourd'hui, malgré les nuages qui s'accumulent au-dessus de la tête des investisseurs... Après les récentes tensions obligataires (notamment aux Etats-Unis) et les craintes autour de la situation financière de l'Italie, et économique de la Chine, le FMI en rajoute une couche en révisant à la baisse ses projections de croissance mondiale. L'institution évoque des incertitudes liées aux tensions commerciales et à la situation de certains pays émergents. La révision concerne aussi bien les Etats-Unis, que la zone euro et la Chine. Pour cette dernière, le FMI voit la croissance ralentir à 6,2% en 2019, après 6,6% en 2018...

ECO ET DEVISES

Le FMI se montre pour sa part moins optimiste concernant la croissance mondiale. Le Fonds monétaire international a revu ainsi en baisse ses prévisions de croissance pour l'économie mondiale, du fait notamment des incertitudes liées aux tensions commerciales et de la situation des marchés émergents. Le FMI table désormais sur une croissance mondiale de 3,7% en 2018 comme en 2019. Cela représente une baisse de 0,2 point en comparaison des estimations du mois de juillet.

Surveillé de près par les marchés, l'excédent commercial allemand s'est encore accru en août en raison d'une forte baisse des importations sur la période. Selon les données de l'Office fédéral de la statistique, l'excédent commercial, ajusté des variations saisonnières et des effets calendaires, a ainsi atteint 18,3 milliards d'euros en août, contre 15,9 MdsE en juillet et 16,4 MdsE de consensus. Les exportations ont diminué de 0,1% alors que les importations ont baissé de 2,7%.

En italie, le vice-président du Conseil a affirmé lundi que l'Italie ne cédera pas aux pressions des marchés et ne reviendra pas sur ses décisions budgétaires et a qualifié d'"ennemis de l'Europe" Jean-Claude Juncker et Pierre Moscovici, respectivement président de la Commission européenne et commissaire aux Affaires économiques et monétaires. "Les ennemis de l'Europe sont ceux qui sont murés dans le bunker de Bruxelles. Ce sont Juncker et Moscovici qui ont apporté la peur et la précarité au travail en Europe". La Commission européenne a exprimé la semaine dernière sa "grave inquiétude" après la publication jeudi des objectifs budgétaires pluriannuels de l'Italie mais Rome a promis samedi de s'en tenir à son projet.

Le rendement obligataire du '10 ans' américain se stabilise désormais à 3,20% ce jour, après avoir touché un sommet de 3,26% plus tôt dans la journée, au plus haut depuis le mois de mai 2011. Les ventes pèsent lourdement sur les bons au Trésor US ces derniers jours. La progression parallèle des rendements traduit l'anticipation d'une poursuite de la hausse des taux, dans le cadre d'une politique de normalisation monétaire de la Fed. Selon l'outil FedWatch du CME Group, les taux devraient rester inchangés entre 2 et 2,25% sur les 'fed funds' à l'issue de la réunion du 8 novembre (probabilité de 96,7%), avant de remonter d'un quart de point le 19 décembre pour s'établir entre 2,25 et 2,50% (probabilité de plus de 80%). Le tour de vis de décembre serait alors la quatrième et dernière hausse des taux de l'année 2018. La hausse des taux suivante pourrait intervenir le 20 mars 2019 (probabilité de 54,2% d'un taux des fonds fédéraux allant de 2,50 à 2,75% selon FedWatch).

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1479$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 74,9$ et le Brent s'affiche à 84,8$.

VALEURS EN HAUSSE

* Realités bondit de 7,8%. Le promoteur immobilier a confirmé de solides résultats semestriels et de belles perspectives pour la suite.

* Air France KLM progresse de 5,2%. Les investisseurs semblent croire à l'avancée des négociations entre syndicats et direction. Alors que le directeur général exécutif de la compagnie, Ben Smith, a rencontré samedi dernier l'ensemble des syndicats avant le début des négociations salariales, une offre de hausse salariale de 4% sur 2018 et 2019 a été proposée aux représentants du personnel.

* Les valeurs pétrolières restent recherchées alors que le baril de Brent reste proche de 85 dollars. TechnipFMC progresse de 3,8%. CGG gagne aussi 3,4% avec Total (+1,4%)

* Veolia grimpe de 2,2%. Le groupe vient de signer un protocole d'accord portant sur la modernisation du service de production et distribution d'eau potable et de traitement des eaux usées de la capitale ouzbek, Tachkent. Dans le cadre de cet accord, Veolia et la République d'Ouzbékistan travailleront conjointement de manière exclusive pour définir le futur contrat d'affermage des services d'eau et d'assainissement pour l'ensemble de la capitale ouzbek, qui compte aujourd'hui près de 3 millions d'habitants. A l'issue des échanges, Veolia se verrait confier pour 25 ans la gestion des installations de production et distribution d'eau potable et de traitement des eaux usées, le développement et l'amélioration du rendement du réseau de distribution d'eau à Tachkent, et le suivi des investissements de modernisation du réseau en lien avec les autorités. Ce nouveau contrat prendrait effet dès le premier semestre 2019 et représenterait un chiffre d'affaires cumulé d'environ 1,5 milliard d'euros.

* Sur le CAC40, Capgemini monte aussi de 1,5% avec Sodexo (+1,9%) ou encore Pernod Ricard (+1,3%).

* Valeo reprend 1,2% après 10 séances de baisse parmi les 11 séances précédentes.

VALEURS EN BAISSE

* Ipsen (-5,5%) connaît une sixième séance consécutive dans le rouge. Le flux vendeur du jour est à mettre en relation avec une note de JP Morgan qui a dégradé le titre du laboratoire de 'neutre' à 'sous-pondérer'. L'objectif est confirmé à 120 euros.

* Archos (-3,9%) n'a enregistré qu'un chiffre d'affaires cumulé de 47,8 ME à fin septembre 2018 contre 80,6 ME pour la même période en 2017, soit -41%. Sur le troisième trimestre 2018, le chiffre d'affaires s'établit à 15,5 ME contre 30,2 ME en 2017.

* JCDecaux (-2,7%) a remporté le contrat couvrant les espaces publicitaires intérieurs de Westfield London et Westfield Stratford City, les destinations retail, shopping et loisirs premium à Londres, classées aux première et deuxième places des dépenses de consommation en centre commercial au Royaume-Uni. Ce contrat de 8 ans et demi a été remporté à la suite d'un appel d'offres.

* Saint-Gobain perd encore 2,2% pour sa quatrième séance consécutive dans le rouge.

* Carrefour cède 1,9%. Les ventes du troisième trimestre seront publiées le 17 octobre.

* Safran cède de son côté 1,8%. Par courriers reçus le 8 octobre 2018 par l'AMF, l'Etat français (Agence des participations de l'Etat) a déclaré à l'Autorité des marchés financiers, à titre de régularisation, avoir franchi en baisse, le 1er octobre 2018, le seuil de 20% des droits de vote de la société Safran et détenir, à cette date et à ce jour, 47.983.131 actions Safran représentant 95.966.262 droits de vote, soit 10,81% du capital et 17,67% des droits de vote de cette société. Ce franchissement de seuil résulte d'une cession d'actions Safran hors marché.

* Airbus recule de 1%. Le Conseil d'administration a nommé Guillaume Faury futur Chief Executive Officer (CEO) d'Airbus. Actuellement Président d'Airbus Commercial Aircraft, Guillaume Faury (50 ans) succédera à Tom Enders (59 ans). Tom Enders continuera d'exercer la fonction de CEO jusqu'à l'Assemblée générale des actionnaires, prévue le 10 avril 2019, au cours de laquelle la nomination de Guillaume Faury à la fonction de membre exécutif du Conseil d'administration sera soumise à l'approbation des actionnaires.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com