Cotation du 26/02/2021 à 11h23 CAC 40 -0,36% 5 762,80
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : Stellantis grimpe, Carrefour chute

Clôture Paris : Stellantis grimpe, Carrefour chute
Clôture Paris : Stellantis grimpe, Carrefour chute
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 a gagné modestement 0,10% à 5.617 pts ce lundi à 5.617 points en clôture, dans un marché peu actif en l'absence de Wall Street qui restera fermé aujourd'hui en raison du Martin Luther King Day aux Etats-Unis.
Les craintes persistantes liées à la pandémie à travers le monde poussent les autorités à des mesures restrictives pénalisant la reprise économique. De quoi inquiéter certains pays européens comme la Grande-Bretagne ou l'Allemagne qui ont dû prendre des mesures sanitaires drastiques depuis la fin d'année dernière... Beaucoup de prudence donc en bourse, même si certains dossiers se sont distingués comme Stellantis qui a fait ses premiers pas sur le marché ce lundi en hausse de 7%.

ECO ET DEVISES

L'économie chinoise a fortement progressé au quatrième trimestre 2020, sur un rythme de 6,5% contre 6,1% de consensus, ce qui confirme la rapidité du redressement chinois, malgré la crise sanitaire et les tensions commerciales récurrentes avec les États-Unis de Donald Trump... Les données officielles publiées ce lundi montrent donc un produit intérieur brut chinois en hausse de 6,5% sur la période octobre-décembre, en rythme annuel, après une croissance de 4,9% au troisième trimestre. Sur la totalité de l'année 2020, le PIB chinois a progressé de 2,3%, d'après les données du Bureau national de la statistique (BNS). Ainsi, la Chine est la seule puissance économique majeure à avoir évité une contraction l'année dernière. Le pays avait pourtant bien mal débuté l'année 2020, avec une contraction historique de 6,8% au premier trimestre, lorsque le foyer de contamination au coronavirus de Wuhan s'était transformé en pandémie. Mais les mesures strictes déployées et les actions de stimulus de Pékin ont donc permis ce prompt rétablissement de l'économie chinoise, avec les exportations et malgré une consommation décevante.

Face à cette reprise, la banque centrale chinoise aurait, selon Reuters, revu en baisse certaines mesures de soutien. En rythme trimestriel, le PIB chinois a progressé de 2,6% sur la période octobre-décembre, selon les données du BNS, alors que le consensus ressortait à +3,2%.
D'autres statistiques chinoises ont été publiées par ailleurs ce lundi, montrant une vive progression de 7,3% de la production industrielle (contre 6,9% de consensus), un taux de chômage conforme aux attentes à 5,2%, ainsi qu'une expansion de 4,6% de la consommation (consensus 5,5%). La croissance des ventes au détail en décembre a toutefois été inférieure au consensus à 4,6%, contre 5% en novembre, alors que les ventes de cosmétiques et d'automobiles ont ralenti.
L'année 2021 devrait être marquée pour l'économie chinoise par un rebond de 8,4% selon le consensus, avant un ralentissement à 5,5% en 2022. Ces anticipations sont toutefois à relativiser compte tenu du récent rebond du nombre quotidien d'infections au coronavirus en Chine, qui pourrait affecter l'activité.

La banque d'affaires américaine a rehaussé de son côté son estimation de croissance concernant le PIB des États-Unis à 6,6% pour l'année 2021, contre 6,4% auparavant, après l'annonce du package économique de 1.900 milliards de dollars présenté par Joe Biden, président élu dont l'investiture est attendue en milieu de semaine.
L'euro campe ce soir sur les 1,2070 et le baril de Brent sur les 55$.

VALEURS EN HAUSSE

DBV Technologies reste très entouré (+27%) après une flambée de plus de 40% vendredi, toujours dopée par l'annonce d'échanges encourageants avec l'agence américaine du médicament en lien avec sa demande de licence de produits biologiques pour son traitement de l'allergie aux arachides Viaskin Peanut. Du côté des analystes, Kepler Cheuvreux a porté son objectif de 3,7 à 9 euros tout en maintenant son avis 'conserver'. Vendredi, Kempen avait revalorisé le dossier de 8 à 10 euros en réitérant son conseil 'acheter' et Goldman Sachs avait remonté sa cible de 6 à 11 euros en restant également à l''achat'.

Inventiva : +17% suivi de Poxel (+12%) et de Genomic (+11%)

Nanobiotix : +10% avec Medincell, Fermentalg (+8%), Erytech, Groupe Gorgé (+7,5%) et Voluntis

Stellantis, issu de la fusion entre PSA et Fiat-Chrysler, a bondi de 7% pour son premier jour de cotations à Paris. De quoi donner une capitalisation de plus de 41 milliards d'euros au quatrième groupe automobile mondial. Les deux constructeurs ont bouclé samedi leur mariage annoncé il y a un peu plus d'un an avec la naissance officielle de Stellantis, dont le poids doit lui permettre de mieux faire face à la concurrence et d'accélérer sa transformation dans l'électrique. Les actionnaires du Groupe PSA ont reçu 1,742 action Stellantis pour chaque titre PSA détenu, tandis que les actionnaires de FCA ont eu 1 action Stellantis par titre FCA. Le groupe, qui vise 5 milliards d'euros de synergies, est dirigé par l'ancien boss de PSA, Carlos Tavares (CEO), et John Elkann, ex-patron du groupe américano-italien (Président).

Genfit : +6% avec X-Fab, Nicox et Navya

Plastivaloire : +4,5% suivi de TFF, Orpea

Chargeurs : +4% avec Virbac

Suez gagne 3,5%. Le Conseil d'administration a reçu, dimanche, une lettre d'intention d'Ardian et de GIP (Global Infrastructure Partners), visant à permettre une solution amicale et rapide à la situation créée par l'intention d'offre de Veolia. Ardian SAS et Global Infrastructure Partners ont indiqué au cours du week-end qu'elles sont prêtes à offrir 11,3 milliards d'euros pour racheter Suez, une proposition soutenue par le Conseil de Suez. La lettre d'intention déposée par les deux sociétés de capital-investissement "ouvre la voie à une solution globale avec diverses modalités d'exécution possibles, d'effet équivalent, y compris une offre d'achat des actions Suez par les investisseurs, au prix de 18 euros par action, coupon attaché". Philippe Varin, Président du Conseil d'administration, s'est réjoui de cette proposition : le Conseil d'administration soutient à l'unanimité la solution envisagée avec la participation d'investisseurs responsables, de long terme et de premier plan. Il a mandaté le Directeur général du Groupe pour poursuivre les travaux sur cette solution et pour organiser des discussions avec Veolia afin de parvenir à une solution conforme à l'intérêt social.
Suez s'est désormais dit prêt à parler à Veolia, tandis que les deux firmes de private-equity jugent qu'il appartient aux deux sociétés de trouver une solution, insistant sur le fait que leur proposition n'est pas une contre-offre ferme. C'est justement là que le bât blesse. Le numéro un mondial des prestations de services à l'environnement croit toujours dur comme fer à son projet de création d'un champion français de la transformation écologique et n'a aucunement l'intention de céder les 29,9% qu'il possède au capital de Suez.

Transgene : +3% suivi de Devoteam, Nacon

Faurecia : +2,5% avec IPSOS, Solutions30

Danone : +2% suivi de Thermador, Innate, Publicis, Sword, CGG et Bouygues

Sanofi (+0,1%) travaille à la mise au point de ses propres vaccins contre le Covid-19, le laboratoire français pourrait produire dans ses usines les vaccins de ses concurrents. La ministre déléguée à l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher, a ainsi indiqué vendredi que Sanofi et le gouvernement étudient la possibilité d'utiliser les chaînes de production du groupe français pour produire les vaccins des laboratoires Pfizer/BioNTech et Janssen (filiale de l'américain Johnson & Johnson).

VALEURS EN BAISSE

Carrefour (-7%) et Couche-Tard ont expliqué samedi que les discussions en vue d'un rapprochement amical sont désormais interrompues. Carrefour et Couche-Tard ont toutefois décidé de prolonger leurs discussions pour examiner des opportunités de partenariats opérationnels.

Derichebourg : -6% suivi de Showroomprivé (-5%) et de Klepierre (-4%)

Maurel & Prom : -2,5% avec P&V

Carmila : -2% suivi de BigBen, Valneva, Mercialys

EDF : -1,8% avec Ipsen, ALD

Veolia (-1,8%) a rappelé dans un communiqué que les 29,9% qu'il possède au capital de Suez ne sont pas et ne seront pas à vendre : "ils constituent la première étape de la construction inéluctable et sous contrôle français du champion mondial de la transformation écologique ; ils ne sont pas un élément de stratégie financière". "Tout projet qui impliquerait directement ou indirectement la cession par Veolia de sa participation au capital de Suez, ou d'autres cessions dénaturant le projet industriel que le Groupe porte, est considéré comme hostile par Veolia".

M6 : -1,5% avec Elior, JC Decaux

Technicolor : -1% suivi de Casino, Air France KLM, Eurazeo, Thales, Accor, Saint-Gobain, Icade

Total (-0,3%) a annoncé l'acquisition d'une participation minoritaire de 20% dans Adani Green Energy Limited (AGEL) auprès du groupe Adani.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !