Cotation du 22/10/2021 à 18h05 CAC 40 +0,71% 6 733,69
  • PX1 - FR0003500008

Clôture : Paris sous les 6.500 points ; la morosité s'installe

Clôture : Paris sous les 6.500 points ; la morosité s'installe
Clôture : Paris sous les 6.500 points ; la morosité s'installe
Crédit photo © Barnes

LA TENDANCE

(Boursier.com) — Le marché parisien est demeuré bien morose toute la journée. En clôture, le repli de l'indice phare parisien est marqué, mais pas au plus bas du jour. Le CAC40 termine sur un recul de -1,26% à 6.493 points. Les investisseurs sont toujours dans l'expectative à propos de l'inflation, récemment alimentée par l'envolée des cours du pétrole et le resserrement induit de la politique monétaire.

Dans ce contexte de tensions sur les différentes énergies, le WTI reflue cependant de -1,81% à 77,63$. Le baril de Brent recule également de -1,71%, mais reste haut perché à 81,15$.

Les taux obligataires remontent rapidement avec notamment le 10 ans français (OAT) qui atteint +0,18%.

En zone euro, les ventes au détail ont moins augmenté que prévu en août, pénalisées par de faibles dépenses en nourriture, boissons et tabac. Les ventes au détail des 19 pays de la zone euro ont augmenté de +0,3% par rapport à juillet, et n'ont pas varié par rapport à août 2020, selon des données publiées par Eurostat. Les ventes de produits alimentaires, de boissons et de tabac ont baissé de -1,7% sur un mois et de -1,9% en glissement annuel, ce qui contrebalancé le bond de +9% des ventes par correspondance et par Internet sur un mois (+8,5% sur un an).
En outre en Allemagne, les commandes à l'industrie ont reculé plus que prévu en août, pénalisées par une baisse de la demande étrangère, après avoir enregistré une forte hausse en juin et en juillet. Elles reculent de -7,7% sur un mois en données ajustées des variations saisonnières, selon les données de Destatis, l'Office fédéral de la statistique.

Outre-Atlantique, Wall Street ne rassure pas non plus les intervenants de la place parisienne, toujours plombé par de vives craintes d'une potentielle inflation durable, qui contraindrait les banques centrales à durcir rapidement leurs politiques. Le DJIA recule de -1,06% à 33.950. De même, le S&P 500 est lourd avec un repli de -0,86% à 4.308 pts. Pour sa part, le Nasdaq se tasse de -0,52%.
Le rapport d'ADP sur l'emploi privé américain du mois de septembre a fait ressortir 568.000 créations de postes, une bonne surprise puisque bien plus nombreuses qu'attendu par le consensus FactSet qui anticipait 462.500 créations de postes (430.000 pour le consensus Bloomberg). Les créations de postes dans le privé en août ont été révisées à 340.000 (374.000 précédemment). Ce nouveau bon rapport sur l'emploi devrait conforter la Fed dans sa volonté de procéder rapidement au 'tapering', c'est-à-dire à la réduction des achats d'actifs mensuels actuellement logés à 120 Mds$.
Le rapport du Département américain à l'Energie sur les stocks pétroliers domestiques, pour la semaine close au 1er octobre, a fait ressortir une augmentation de 2,3 millions de barils des stocks de brut hors réserve stratégique, en comparaison de la semaine antérieure, ainsi qu'une hausse de 3,3 millions de barils des stocks d'essence et qu'un repli de 0,4 million de barils des stocks de produits distillés.

L'once d'or redonne -0,47% à 1.761$. L'euro recule de -0,47% face au dollar, à 1,154 dollar pour 1 euro. Le bitcoin est en vue, avec un gros rebond de +6,3% à 54.932$.

VALEURS EN HAUSSE

* Eramet bondit de 6% à 66,2 euros. Ce flux acheteur est à lier à une note d'Exane BNP Paribas, qui a relevé à 'surperformer' son opinion sur le groupe minier. Le broker estime qu'Eramet devrait bénéficier de la flambée des prix du manganèse jusqu'en 2022, en raison de la limitation de l'offre en Chine. Il affirme que les prix des alliages de manganèse ont au moins doublé par rapport au premier trimestre et qu'une telle "manne" de prix devrait soutenir les bénéfices au deuxième semestre et sur l'exercice 2022. L'objectif est fixé à 82 euros.

* Eutelsat (+1,57% à 12,25 euros) a exercé une option d'achat pour un montant total de 165 M$ sur une partie du dernier investissement de Bharti dans OneWeb, ce qui porte sa participation de 17,6% à 22,9%. Cette opération a été réalisée dans des conditions financières identiques à celles de la prise de participation initiale d'Eutelsat à hauteur de 550 M$, annoncée en avril et conclue par le groupe le 8 septembre. La finalisation de cette dernière acquisition est attendue aux alentours de fin 2021, sous réserve des autorisations réglementaires. Une fois l'option d'achat exercée et la finalisation de l'investissement réalisé par Hanwha, Eutelsat détiendra 22,9% du capital de OneWeb, ce qui en fera le deuxième actionnaire derrière Bharti (30,0%), confortant ainsi sa position d'actionnaire et de partenaire majeur de OneWeb.

* Lexibook (+1,26% à 3,27 euros) : Malgré les tensions mondiales sur les approvisionnements de composants et sur le fret, l'entreprise confirme ses prévisions de croissance annuelle sur l'exercice en cours. Sur l'exercice complet, Lexibook confirme une progression à 2 chiffres du chiffre d'affaires, ce qui aura un effet positif sur sa rentabilité.

* Rexel (+1,16% à 17,51 euros). Le groupe a conclu un accord pour l'acquisition de Mayer, important distributeur de produits et services électriques dans l'est des Etats-Unis, renforçant ainsi sa présence sur le premier marché mondial de la distribution électrique. Basée à Birmingham en Alabama, fondée en 1930 et détenue par la famille Collat, Mayer opère 68 agences dans 12 États, avec une forte présence en Alabama, en Floride, en Géorgie, et en Pennsylvanie. Elle emploie 1 200 salariés et a généré un chiffre d'affaires de 1,2 milliard de dollars sur les douze derniers mois à fin août 2021.

* Carrefour (+0,95% à 15,98 euros). Le distributeur britannique Tesco a relevé ses prévisions de résultats 2021.

* beaconsmind bondit de +14% à 18,25 euros dans un volume confidentiel d'actions échangées. Cinq mois après l'ouverture à Dubaï de son antenne pour le Moyen-Orient, l'entreprise obtient un premier contrat local. Le fournisseur suisse de solutions SaaS de marketing géolocalisé pour les chaînes de distribution, déploie sa solution auprès de son tout premier client dans les Emirats arabes unis (EAU), le distributeur d'articles de mode Maison-B-More. Le groupe utilisera la suite logicielle et le hardware Beacon de beaconsmind dans ses magasins. La société anticipe de nouveaux succès dans le cadre de son programme de préouverture d'antennes en Asie-Pacifique et dans la zone Amériques.

VALEURS EN BAISSE

* Les valeurs du secteur automobile sont parmi les plus attaquées avec, Stellantis (-3,46% à 15,98 euros) et Renault (-3,88% à 30,01 euros). Les équipementiers subissent aussi des dégagements avec Michelin (-3,3% à 131,55 euros), Faurecia (-2,19% ; 38,8 euros), Plastic Omnium (-1,19% à 21,6 euro) et Valeo (-1,3% ; 23,611 euros)

* Saint-Gobain (-1% à 56,47 euros) : La compagnie se dit très bien positionnée sur les marchés structurellement en croissance de la construction durable. Pour l'exercice en cours, Saint-Gobain n'échappe pas à l'accélération de l'inflation des coûts de l'énergie, et anticipe désormais une augmentation de ses coûts d'énergie et de matières premières d'environ 1,5 MdE en 2021. Cependant, Saint-Gobain est confiant dans sa capacité à compenser l'inflation des matières premières et de l'énergie sur l'ensemble de l'année. Le groupe révise ses objectifs financiers pour la période 2021-2025, notant une "accélération de la génération de résultat et de trésorerie et une création de valeur attractive pour ses actionnaires". Il anticipe une croissance interne du chiffre d'affaires comprise entre +3% et +5% avec une marge d'exploitation comprise entre 9% et 11%. Le ROCE (Return on capital employed) devrait se situe entre 12% et 15%. Le taux de distribution annuel du dividende sera entre 30% et 50% du résultat net courant avec un programme de rachat d'actions à hauteur de 2 MdsE sur la période 2021-2025.

* Les banques ne profitent pas de la poursuite de la remontée des taux obligataires. BNP Paribas (-1,2%) et Société Générale -0,82% reculent avec Axa (-2,18%).

* CNP Assurances (-1,41% sous les 14 euros) après son émission subordonnée Tier 2 d'un montant de 500 ME. Il s'agit d'obligations à maturité au 12 octobre 2053, portant intérêt au taux fixe de 1,875% jusqu'au 12 octobre 2033.

* Airbus perd 1,44% à 113,42 euros. Séduit par les qualités de l'A321neo, Jet2.com va s'offrir 15 appareils supplémentaires. Moins de deux mois après avoir commandé 36 A321neo auprès d'Airbus, la compagnie britannique choisit de renforcer sa flotte avec ce contrat d'une valeur de 2 milliards de dollars au prix catalogue. Lors de l'accord conclu en août dernier, Jet2 avait précisé avoir la possibilité d'acquérir 60 appareils additionnels. Les quinze nouveaux avions seront livrés entre 2026 et 2029, précise Jet2.

* Chargeurs (-1,79% à 25,18 euros) : Le versement de l'acompte sur dividende d'un montant de 0,48 euro par action au titre de l'exercice 2021, assorti d'une option de paiement en actions se fera demain, 7 octobre. Cette opération voit la création de 309.727 actions ordinaires nouvelles.

* SpineGuard (-0,92% à 1,294 euros) n'a pas résisté à la pression malgré l'obtention de l'homologation de l'ANVISA (Agência Nacional de Vigilância Sanitária) autorisant la commercialisation de DSG Connect au Brésil.

* Worldline (-0,14% à 65,79 euros). Le groupe a conclu un partenariat avec Livescale, l'un des pionniers de l'adoption du 'live shopping', pour proposer une solution de commerce tout-en-un et des fonctionnalités 'in-video' intégrées sur les médias sociaux et les portails en ligne.

* Lagardère : (-0,26%, 22,68 euros). Après son émission obligataire de 500 ME à échéance octobre 2027, le groupe a utilisé 150 ME du produit de cette émission, afin de réduire d'autant le montant nominal de l'obligation de 500 ME à échéance avril 2023. Le produit restant de l'émission d'échéance 2027 sera destiné aux besoins généraux de l'entreprise, y compris un remboursement partiel du prêt garanti par l'Etat (PGE).

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !