Cotation du 06/12/2021 à 16h35 CAC 40 +1,78% 6 874,23
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : peu de changement pour le CAC40

Clôture Paris : peu de changement pour le CAC40
Clôture Paris : peu de changement pour le CAC40
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 est resté globalement stable ce mardi autour de 6.670 points, en légère baisse en clôture de 0,05% à 6.669 pts. Après LVMH la semaine passée, un autre poids lourd de la cote parisienne a publié ses comptes du troisième trimestre ce mardi : il s'agit de Danone dont le titre a réagi finalement en baisse de 3%, compte tenu de l'impact de l'inflation qui rattrape le groupe.
Du côté des matières premières, peu de changement avec le pétrole qui culmine toujours à plus de 85$ le Brent, au plus haut depuis 7 ans. L'euro campe à plus de 1,16/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

Mercialys bondit de 7%, dopé par sa dernière publication. La société foncière d'immobilier commercial a fait état lundi soir d'une baisse de 7,1% de ses revenus locatifs à périmètre courant à fin septembre, à 128,55 ME. Dans un contexte qui reste incertain, le Conseil d'administration examinera, au cours de ses différentes réunions du 4ème trimestre 2021, la question d'un éventuel versement d'acompte sur dividende d'ici à la fin de l'exercice, en fonction des évolutions sanitaires, opérationnelles et économiques. Mercialys confirme anticiper, hors impacts d'une nouvelle dégradation de la situation sanitaire d'ici à la fin de l'année et d'un éventuel non-respect par l'État de ses engagements à l'égard des enseignes affectées par les fermetures administratives, un résultat des opérations (FFO) par action au moins stable en 2021 par rapport à 2020.

Séché : +7% avec Gl Events

Inventiva gagne 6%. La biotech a annoncé la présentation de 5 abstracts scientifiques lors du The Liver Meeting 2021 organisé par l'AASLD.

Carmila : +6% suivi de McPhy (+5%) et de Klepierre

Neoen : +4% avec Nanobiotix, Wavestone, Poxel, Albioma

CGG : +3,5% suivi de Ateme, Claranova

EDF : +2,5% avec BioMerieux, Sergeferrari, Interparfums, Veolia

Euronext : +2% avec LafargeHolcim, Scor, Wendel, Figeac Aero

CNP : +1,5% avec BigBen, SoiTec, Capgemini, Bolloré et J-C Decaux

Virbac (+0,6%) a réalisé 288,2 millions d'euros de chiffre d'affaires au troisième trimestre 2021, en fort progression de 22,4% par rapport à la même période de 2020. À parités constantes, la croissance ressort à +21%. Le chiffre d'affaires consolidé cumulé à fin septembre ressort à 817,7 ME, soit une évolution globale de +19,3% hors Sentinel (+14,5% à périmètre réel) par rapport à la même période de 2020. Hors impact défavorable des taux de change, le chiffre d'affaires est en progression de +21,2% hors Sentinel (+16,4% à périmètre réel). Virbac rehausse à nouveau ses prévisions 2021 et anticipe à présent une croissance du chiffre d'affaires à taux et périmètre constants (hors impact de la cession de Sentinel) comprise entre 16% et 18% (soit entre 13% et 15% à taux constants et périmètre réel). La prévision précédente était comprise entre 14% et 17%, soit entre 11% et 14% à taux constants et périmètre réel. La marge opérationnelle courante (avant amortissement des actifs issus d'acquisitions) reste attendue autour de 16% à taux de change constants.

VALEURS EN BAISSE

Danone affiche la plus forte baisse du CAC40 (-3%). Le géant de l'agroalimentaire a légèrement dépassé les attentes des analystes au troisième trimestre et a confirmé ses objectifs 2021. Il vise ainsi toujours un retour à la croissance rentable sur le second semestre et une marge opérationnelle courante globalement en ligne avec celle de 2020. Sur les trois mois clos fin septembre, la firme a dégagé un chiffre d'affaires net de 6,16 milliards d'euros, en progression de 3,8% en données comparables et de +5,8% en données publiées. Le consensus tablait sur des recettes de 6,06 milliards d'euros avec une croissance organique de 3,6%.
Mais Danone n'échappe pas à l'accélération généralisée de l'inflation et explique " redoubler d'efforts en matière de productivité et d'initiatives prix afin d'atténuer l'impact de cette inflation " sur sa performance. Le groupe a notamment précisé s'attendre à une "accélération généralisée" de l'inflation des prix du lait, des ingrédients, des emballages et des coûts logistiques. "L'inflation des coûts de l'entreprise va s'accélérer pour atteindre 9% au second semestre, contre 7% au premier semestre", a souligné le directeur financier, Juergen Esser, lors de la conférence de présentation des résultats. "Nous prévoyons que 2022 sera au moins au même niveau que 2021, et peut-être même plus", a précisé le dirigeant. "Nous devons nous préparer à davantage de perturbations et de défis liés à la chaîne d'approvisionnement".

Atari recule encore de 4,6% avec Valneva

Bastide cède 3,5% au lendemain de la présentation de comptes annuels quelque peu décevants. La société spécialisée dans la fourniture de matériel médical destiné aux soins à domicile a amélioré son EBITDA de 8,5% à 88,3 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 444,1 ME, en croissance de 16%, dont +13,6% en organique, au-dessus de son objectif initial de 430 ME. Le résultat net progresse de 13,8% à 14,3 ME. Sur le nouvel exercice, Bastide vise un chiffre d'affaires autour de 460 ME sur le périmètre actuel avec une marge opérationnelle courante en progression, supérieure à 8,3%, grâce notamment à un mix produit plus favorable et en tenant compte des baisses tarifaires sur le Respiratoire et sur les prestations autour du Diabète.

Air France KLM : -3% suivi de Technip Energies

Faurecia : -2,5% avec Thermador, Vallourec, Safran, Valeo

Eramet : -1,5% avec Verallia, Thales, Carrefour, Accor, L'Oreal (-1%)

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !