Cotation du 03/12/2021 à 18h05 CAC 40 -0,44% 6 765,52
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : les inquiétudes sanitaires ont rattrapé le CAC40 (-0,42%)

Clôture Paris : les inquiétudes sanitaires ont rattrapé le CAC40 (-0,42%)
Clôture Paris : les inquiétudes sanitaires ont rattrapé le CAC40 (-0,42%)
Crédit photo © Reuters

LA TENDANCE

(Boursier.com) — Le CAC40 a finalement perdu 0,42% ce vendredi à 7.112 points au terme d'une séance assez volatile. Tout avait commencé par un nouveau record ce matin à 7.184 points avant d'être rattrapé par le retour des inquiétudes liées à la pandémie de Covid-19. L'annonce d'un reconfinement général en Autriche et les craintes d'une telle issue en Allemagne, où le nombre de contaminations explose depuis quelques jours, ont incité à la prudence.

Les valeurs liées au tourisme et au transport ont été sanctionnées, à l'image de Groupe ADP, d'Accor, d'Air France KLM ou encore de Sodexo et d'Elior. A l'opposé, rien n'arrête les valeurs du luxe qui vont chercher de nouveaux sommets, en particulier Hermès qui a encore largement dominé le palmarès du CAC40 aujourd'hui.

VALEURS EN HAUSSE

* En tête du CAC40, Hermès gagne 5,2% à 1.675 euros. Le titre du fabricant des sacs à main Birkin et Kelly aligne une septième séance consécutive dans le vert. Une nouvelle hausse qui porte les gains de l'action depuis le début de l'année à plus de 80%. Comme l'ensemble du secteur du luxe, le titre bénéficie à plein de la reprise mondiale après le coup de bambou de l'an passé. Il est également soutenu depuis hier par des rumeurs d'entrée dans l'indice Eurostoxx 50 lors de la révision trimestrielle de l'indice le mois prochain. JP Morgan juge cette inclusion probable et met en avant l'attrait des investisseurs pour les sociétés disposant d'un fort pouvoir de fixation des prix dans un environnement inflationniste.

* LVMH gagne aussi 0,7% à 733,5 euros après un nouveau record à 741,6 euros dans la matinée.

* Air Liquide progresse de 1% à 153,5 euros, alors que la Deutsche Bank vise désormais un cours de 185 euros, contre 163 euros précédemment.

* AdUx monte de 13% à 2,44 euros, alors que le chiffre d'affaires consolidé du troisième trimestre a progressé de 31% et s'élève ainsi à 6 Millions d'euros, contre 4,6 ME au troisième trimestre 2020. La marge brute augmente quant à elle de +39%, ce qui permet de dégager un EBITDA positif à hauteur de 0,8 million d'euros sur le troisième trimestre. Sur 9 mois, l'activité a grimpé de +21% et l'EBITDA s'est nettement amélioré pour atteindre 1,2 million d'euros contre -0,2 million d'euros sur la même période en 2020.

* Vallourec (+9,7% à 6,82 euros) reprend une bonne partie de sa chute de la veille après son léger abaissement des objectifs 2021.

VALEURS EN BAISSE

* Groupe ADP perd 6% à 108,9 euros. Le groupe a connu le mois dernier un trafic total en hausse de 10,3 millions de passagers par rapport à octobre 2020, avec 19,8 millions de passagers accueillis dans l'ensemble du réseau d'aéroports gérés. Ce trafic ne représente néanmoins que 65,1% de celui du mois d'octobre 2019.

* Directement exposés à de nouvelles menaces sanitaires, Accor GL events ou encore Sodexo et Elior abandonnent environ 4%.

* Pour les mêmes raisons, Unibail Rodamco affiche une des plus fortes baisses du CAC40 : -3% à 62,5 euros.

* Bouygues abandonne encore 1,7% proche 31 euros, dans le rouge pour la quatrième séance consécutive. Un repli qui porte le passif du titre depuis le premier janvier à près de 8%. La pression vendeuse sur le dossier est à relier à une note d'Exane BNP Paribas qui a dégradé la valeur à 'neutre' en ciblant 35 euros contre 40 euros précédemment.

* ArtMarket.com rechute de 30% autour de 11 euros malgré la confirmation hier soir de ses ambitions sur le marché des NFTs.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !